LE PACTE DIABOLIQUE DES OUATTARA

LE PACTE DIABOLIQUE DES OUATTARA : DES ACCIDENTS ET DU SANG HUMAIN POUR NOURRIR CE PACTE. Que se passe-t-il réellement en Côte d’Ivoire ? Pourquoi tant d’accidents sanglants ? Le troisième mandat d’Alassane Ouattara serait-il maudit ? Ce que l'on constate, c’est que depuis sa volonté manifeste de briguer un troisième mandat illégal

img-20210520-wa0003

Que se passe-t-il réellement en Côte d’Ivoire ? Pourquoi tant d’accidents sanglants ? Le troisième mandat d’Alassane Ouattara serait-il maudit ? Ce que l'on constate, c’est que depuis sa volonté manifeste de briguer un troisième mandat illégal, les calamités qui s'abattent sur la Côte d’Ivoire sont légion et le sang humain coule à flots.

Dans mes précédentes publications, j'avais mis en garde les Ivoiriens face à l’aveuglement et l’entêtement injustifiés d'Alassane Ouattara qui pourraient conduire le pays dans l'abîme et le chaos. J'ai aussi, longuement et avec insistance, alerté mes compatriotes sur les conséquences dangereuses des pactes diaboliques que le clan Ouattara tissait avec des sorciers et démons. L’objectif était de tenir les Ivoiriens en bride et réussir son passage en force, sans provoquer un soulèvement populaire. Vous savez que pour ce faire, il fallait des sacrifices humains, afin d’envoûter les habitants de la Côte d’Ivoire.

 

img-20210520-wa0008
img-20210520-wa0006

Pour la gouverne de mes lecteurs, je rappelle que j'avais rencontré Mr Bêta, qui m'avait mis sur la piste des albinos disparus à Kong dont Téné Birahima Ouattara dit La Fiole était le parrain. Ces albinos avaient vraisemblablement été sacrifiés par leur tuteur afin que leur sang serve à abreuver des fétiches. J'avais également suivi les traces de sa sœur Rokya Ouattara à Siguiri en Guinée-Conakry, où des sacrifices macabres avaient été ordonnés et exécutés. Chris Yapi avait décrit avec précisions les liens qu'entretenait le clan Ouattara avec le célèbre féticheur Fanka Sékou Kéita. Mais, certains ne m'ont pas cru. Après avoir réussi son passage en force, Alassane Ouattara doit en contrepartie respecter ses engagements vis-à-vis de ses démons et sorciers qui réclament du sang humain. Alors, pour les satisfaire, de nombreux accidents mortels ont lieu quasiment tous les jours dans notre pays. Voici donc une liste non exhaustive des accidents marquants de ces derniers temps.

 

img-20210520-wa0002

- Adjamé, samedi 1er mai 2021 : pendant que le Chef du gouvernement, Patrick Achi, célébrait la Fête du Travail au palais de la présidence de la République, un véhicule remorque, chargé d'oignons, était en train de broyer de nombreux Ivoiriens à Adjamé, sur la voie en bas du pont qui mène à la Cité Fairmont. L'on a dénombré plusieurs dizaines de morts et de nombreux blessés graves.

 

- Axe Logoualé-Bangolo, 02 décembre 2020 : un grave accident entre un camion remorque et un minicar sur l’axe Logoualé-Bangolo, a fait au moins 18 morts et 08 blessés. 

 

- Bouaflé, dans la nuit du mercredi 24 mars 2021 : une collision entre un car de la compagnie Le Labelle Transport et un gros camion transportant des sacs d'anacardes a fait 20 morts et 33 blessés, selon les pompiers civils de Bouaflé. L'accident s'est produit sur le tronçon Bouaflé-Yamousoukro aux environs de 21h30, au niveau de Goudji, une localité située à 15 kilomètres de Bouaflé.

 

- Jeudi 1er avril 2021, aux alentours de 4h du matin, dans le village de Nambonkaha à environ 15 kilomètres de Ferkessédougou, sur l’axe Ferké-Ouangolo, 16 personnes perdaient brutalement la vie et plusieurs autres étaient gravement blessées dans un accident de la circulation, impliquant un car de la compagnie Sito et un camion de transport de coton graine, stationné à la sortie de la localité.

 

- M'Bahiakro, jeudi 08 avril 2021 aux environs de 14h : sur l'axe M'Bahiakro-Bouaké, un véhicule personnel a fait une sortie de route et a foncé sur un minicar dont les passagers se rendaient à un programme de prières à Bouaké, faisant cinq morts et 23 blessés.

 

- Mercredi 20 avril 2021, sur l’autoroute du Nord, 11 morts. Un autocar de la compagnie de l’Union des Transporteurs de Bouaké (UTB), en provenance de Bouaké pour Abidjan, n’a pu arriver à destination. Le mastodonte, après plusieurs tonneaux, s’est retrouvé dans un ravin, les six roues en l’air, occasionnant ainsi 09 morts sur le coup, 02 autres à l’hôpital et plusieurs blessés graves.

 

- Jeudi 22 avril 2021 : un carambolage survenu à N’Dotré, carrefour « Bandji » dans la commune d’Abobo, a causé la mort de 07 personnes et a fait 12 blessés, dont certains grièvement.

 

img-20210520-wa0000

Voulant certainement masquer le probable rôle macabre d'Alassane Ouattara et de ses sorciers dans ces accidents qui s’apparentent à des crimes rituels, le gouvernement a décidé de s'acharner sur les pauvres chauffeurs responsables. Ainsi, le vendredi 23 avril 2021, le Ministre des Transports, Amadou Koné, a pris la décision « de la suspension de leurs fonctions, tous les inspecteurs affectés au service des examens théoriques et pratiques du permis de conduire ». La raison officielle, selon lui, est le taux de mortalité lié aux accidents de la route en Côte d’Ivoire qui serait imputable aux nombreux cas de fraude entourant le processus d’obtention du permis de conduire.

img-20210520-wa0005

Certains chauffeurs sont imprudents, c’est vrai. Mais, cette raison ne saurait, à elle seule, justifier tous ces accidents dans lesquels les chauffeurs sont eux-mêmes victimes. On peut penser que ces morts sont liés aux pactes sataniques que j'avais dénoncés peu avant l’élection présidentielle de 2020 comme par exemple, celui sur l’axe Bouaké-Katiola, dans la nuit du 06 octobre 2020. Un car en provenance du Burkina Faso a heurté un porte-char transportant un engin de chantier, faisant 8 morts et de nombreux blessés. Que dire des nombreux accidents impliquant le cortège présidentiel, semant la mort sur son passage à chaque sortie d’Alassane Ouattara.

 

Depuis l’accession d’Alassane Ouattara à la magistrature suprême, le sang des Ivoiriens n’a jamais cessé de couler. Souvenez-vous des 37 passagers tués dans l’accident d’un bus de la SOTRA, entré en collision avec deux voitures sur le pont Félix Houphouët-Boigny, avant de plonger dans la lagune Ébrié. 61 personnes sont mortes le 1er janvier 2013 dans une bousculade, à la suite du spectacle de feux d’artifices offert à la population par Alassane Ouattara.

 

img-20210520-wa0009

Chris Yapi va s’arrêter là, sinon comme on dit chez nous, « on ne va pas quitter ici ». Cependant, je soumets à votre analyse cette série macabre d’accidents mortels, au cours desquels le sang des Ivoiriens a abondamment coulé. Ne nous égarons pas. La fratrie Ouattara a peut-être besoin de faire couler le sang pour consolider son pouvoir et faire en sorte que jamais les Ivoiriens ne se soulèvent contre eux.

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

 

 

Voir d’autres vidéos en lien avec celle-ci :

 

- LES SACRIFICES HUMAINS POUR LE TROISIÈME MANDAT D’ALASSANE OUATTARA ONT PROVOQUÉ UNE SCHIZOPHRÉNIE CHEZ SA SŒUR ROKYA - https://youtu.be/c4bFQSQf_vU

 

- TROISIÈME MANDAT D’ADO : SUR LES TRACES DE SES CHARLATANS, MARABOUTS ET ÉMISSAIRES À SÉGOU (MALI) - https://youtu.be/19I8bRe0Boo

 

- TROISIÈME MANDAT : QUAND ADO S’ADONNE AUX RITUELS MYSTIQUES POUR SE MAINTENIR AU POUVOIR - https://youtu.be/2-3xGbRZ1k8

 

- LES ALBINOS DE TÉNÉ BIRAHIMA OUATTARA

ÉPISODE 1 : MA RENCONTRE AVEC MONSIEUR BÊTA - https://youtu.be/35fhprUZln0

ÉPISODE 2 : L’AFRIQUE, SES MYSTÈRES ET SES CROYANCES ! : https://youtu.be/n6VZEy7Zh4M

ÉPISODE 3 : LE VOYAGE DE KONG : LÀ OÙ TOUT A COMMENCÉ - https://youtu.be/LAulz_HJ6J0

ÉPISODE 4 : LES ALBINOS DE TÉNÉ BIRAHIMA OUATTARA - https://youtu.be/et4IksC3nnA

ÉPISODE 5 ET FIN : SACRIFICE RITUEL POUR LE POUVOIR. L’IMMOLATION DES ALBINOS DE KONG - https://youtu.be/3S8hVvXmDp8

 

- VERSION FRANÇAISE : DISLOCATION DU RHDP PARTIE 2 - LES MYSTIQUES À LA MANŒUVRE - https://youtu.be/CHWBl400PHY

 

- VERSION BAMBARA : DISLOCATION DU RHDP - LES MYSTIQUES À LA MANŒUVRE - https://youtu.be/RJ9n9OsWWDA

 

- VERSION KOYAKA - LA SÉPULTURE D’HAMED BAKAYOKO EN DANGER - https://youtu.be/5LLFgmz132w

 

- VERSION FRANÇAISE - LA SÉPULTURE D'HAMED BAKAYOKO EN DANGER - https://youtu.be/c_7aZFGX178

 

- APRÈS AVOIR EMPOISONNÉ HAMED BAKAYOKO, TÉNÉ BIRAHIMA OUATTARA APPELLE L’IMAM SONTA À LA RESCOUSSE - https://youtu.be/NuW6_v5qIvo

 

LE PACTE DIABOLIQUE DES OUATTARA : DES ACCIDENTS ET DU SANG HUMAIN POUR NOURRIR CE PACTE.

 

Visionnez cette publication sur la Chris Yapi TV Officiel : https://youtu.be/LzWUC3cUNSc

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.