HAMED BAKAYOKO ARRIVÉ À PARIS DANS UN ÉTAT GRAVE

Hier, Chris Yapi vous annonçait dans les moindres détails, le décollage et l’atterrissage du jet gouvernemental Grumman 5, qui a transporté le Premier ministre Hamed Bakayoko dans un état grave à Paris. Les rares témoins de la scène d’embarquement du Premier ministre dans l’avion étaient visiblement consternés et remplis de tristesse

img-20210219-wa0002

Hier, Chris Yapi vous annonçait dans les moindres détails, le décollage et l’atterrissage du jet gouvernemental Grumman 5, qui a transporté le Premier ministre Hamed Bakayoko dans un état grave à Paris. Les rares témoins de la scène d’embarquement du Premier ministre dans l’avion étaient visiblement consternés et remplis de tristesse.

 

En effet, lorsqu’il est arrivé au GATL, là où l’attendait le Grumman, le Colonel-major Dosso a fait vider la piste et le salon afin que personne ne puisse prendre des images du malade. Chris Yapi embusqué n’a pu faire autrement. Cependant, il a observé un Hamed Bakayoko amaigri, affaibli, qui avait peine à emprunter l’échelle de coupée de l’avion. Certains de ses proches collaborateurs n’ont pas manqué de verser quelques larmes. Il faut dire que la scène était pénible, pitoyable. Voir ce solide gaillard, jadis, plein de vie et enjoué, être soutenu à bout de bras pour monter dans l’avion est quelque chose d’horrible. Hamed Bakayoko a donc décollé. Il a atterri à Paris en soirée. Il a été aussitôt conduit dans un hôpital parisien. Je vous ai révélé la nature du mal du Premier ministre ivoirien. C’est un cancer fulgurant et avancé. Les médecins spécialistes des cancers sont stupéfaits, car disent-ils, ils n’ont jamais vu un tel développement, aussi rapide qu’inattendu, de ce type de tumeurs très rares. Même le cercle restreint du Premier ministre n’en revient pas.

 

Pourtant, Chris Yapi avait donné l’alerte le 19 janvier 2021 dans son enquête intitulée : « Fin de mission du Premier ministre en France : Laurent Gbagbo dit non à Hamed Bakayoko ». Voici ce que j’écrivais en substance : « Le Premier ministre Hamed Bakayoko, pour ceux qui le connaissent bien, savent qu’actuellement, il ne respire pas la grande forme aussi bien physiquement que moralement » et d’ajouter « ceci explique son brusque amaigrissement, si visible que cela suscite des commérages à la ronde. Il a perdu près de 10kg. Pis, il aurait fait un malaise à la grande inquiétude de ses proches ». Chers lecteurs, pouvait-on être plus précis que ça ?

Les éléments d’enquête établissent sans l’ombre d’aucun doute, que le Premier ministre Hamed Bakayoko a été empoisonné. Ce poison, que l’on trouve généralement en Israël, a pour particularité, lorsqu’il est ingurgité, de ne laisser aucune trace dans le sang ni dans les tissus humains. Il est quasi indétectable. Il provoque une maladie, généralement un cancer du pancréas ou du foie, et subséquemment la mort.

Beaucoup de proches du Premier ministre tournent leurs regards accusateurs vers Téné Birahima Ouattara dit Photocopie.

 

Chris Yapi ne reviendra pas sur la longue histoire d’inimitié entre Photocopie et Hambak. Mais, tous les membres du gouvernement le savent : les deux hommes se détestent ! Tout le monde, aussi bien au Gouvernement qu’au RHDP, savait que la tension entre les deux hommes avaient atteint un point de non-retour et que l’un des deux devait disparaitre pour que cette guerre prenne fin. Rappelez-vous, ils avaient chacun, recruté, formé et entrainé des miliciens et constitué, individuellement, un trésor de guerre. Ce n’était qu’une question de temps. L’affrontement était inévitable.

Le décès d’Amadou Gon Coulibaly a ravivé la guerre de succession au RHDP et avec l’empoisonnement du Premier ministre Hamed Bakayoko, elle vient de prendre une nouvelle tournure. Avec la déchéance physique consécutive à la terrible maladie qui frappe leur adversaire, aujourd’hui, l’on peut dire que Téné Birahima Ouattara et son clan ont réussi à prendre l’avantage dans cette guerre de succession. Ils sont maintenant en bonne position pour évincer Hambak de la Primature, des cercles de pouvoir, démanteler ses réseaux de miliciens et mettre les cadres qui se réclamaient de lui sous l’éteignoir.

 

Cet empoisonnement et ce règlement de comptes n’ont pu se faire sans, à tout le moins, la connaissance d’Alassane Ouattara lui-même, voire sa caution. À ceux qui, s’étonnent devant lui de la soudaine maladie du Premier ministre, Alassane Ouattara avec une froideur dégoutante s’en défend et accuse ouvertement Hamed Bakayoko, lui-même, d’être responsable de ses propres malheurs. Il prétend qu’il lui a énormément donné de conseils pour qu’il mette de l’ordre dans sa vie privée, sans succès.

Selon lui, Hamed Bakayoko serait victime de sa propre négligence et de sa vie bordélique. Et de s’interroger : « pourquoi avec tous les milliards qu’il a volés, ne faisait-il pas des bilans de santé réguliers, plutôt que de laisser la maladie se répandre ? »

Or, la réalité est qu’Alassane Ouattara n’a jamais supporté, même un instant, qu’Hamed Bakayoko ait osé lorgner son fauteuil.

 

Après avoir frappé Korhogo avec le décès d’Amadou Gon-Coulibaly, c’est aujourd’hui le peuple koyaka qui est dans la tourmente. Deux de ses fils se battent contre la maladie pour survivre. Le Président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro est hospitalisé en Turquie avec un cancer de la prostate et le Premier ministre, Hamed Bakayoko est évacué en France avec un cancer fulgurant, pour lequel certains de ses médecins ne lui prêtent plus que six mois à un an à vivre. Qui vivra verra.

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

 

 

Voir d’autres vidéos en lien avec celle-ci :

 

- GUERRE DE SUCCESSION AU RHDP : HAMED BAKAYOKO VICTIME D’UN EMPOISONNEMENT - https://youtu.be/FiS1VwbddjY

 

- SOMMET DU G5 SAHEL À N’DJAMENA : HAMED BAKAYOKO HUMILIÉ ! - https://youtu.be/RE8aupm0nak

 

- PARTIE 1 - DISLOCATION DU RHDP : LA GUERRE DES CLANS ATTEINT SON PAROXYSME - https://youtu.be/NNVg6jXmNzA

 

- GUERRE DE SUCCESSION AU RHDP: HAMBAK PLACÉ SOUS SURVEILLANCE PAR TÉNÉ BIRAHIMA OUATTARA - https://youtu.be/SmaMtCg4TNA

 

- ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2021 : LE RATTRAPAGE ETHNIQUE VA HUMILIER L’OPPOSITION - https://youtu.be/uqJIcY6Tqeg

 

- LUTTE POUR LES INVESTITURES AU RHDP : BATAILLE ENTRE HAMBAK ET BICTOGO POUR LE CONTRÔLE DU PARLEMENT - https://youtu.be/lMRelZhx7ZE

 

- QUAND HAMED BAKAYOKO TENTE D’ESCROQUER ALASSANE OUATTARA - https://youtu.be/HcvRzPtu6Gc

 

- COUP DE TONNERRE : AWAZA BAKAYOKO REFAIT SURFACE - https://youtu.be/5O3RhqRSTvU

 

- DÉCÈS D'AMADOU GON, CHRIS YAPI EN COLÈRE. HAMED BAKAYOKO A REUSSI SON PARI – https://youtu.be/SUhxo5L1za0

 

- SUCCESSION D’AMADOU GON-COULIBALY : HAMED BAKAYOKO EN FURIE - https://youtu.be/WWTIjSr6v-M

 

- LA SANTÉ RETROUVÉE D’AMADOU GON-COULIBALY ENERVE HAMBAK - https://youtu.be/ypoIB2DbFPs

 

- AMADOU GON-COULIBALY ET HAMED BAKAYOKO : TOUT EST GÂTÉ - https://youtu.be/3Z07LyPCh98

 

- GUERRE DE SUCCESSION AU RHDP : RÉVÉLATIONS SUR LA MALADIE MYSTIQUE D’AMADOU GON-COULIBALY - https://youtu.be/8upPrLi-Qnc

 

HAMED BAKAYOKO ARRIVÉ À PARIS DANS UN ÉTAT GRAVE.

 

Visionnez cette publication sur la Chris Yapi TV Officiel : https://youtu.be/KNV7BVWYToY

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.