GRÈVE DES GARDES PÉNITENTIAIRES : ALASSANE OUATTARA FAIT DU DILATOIRE.

GRÈVE DES GARDES PÉNITENTIAIRES : ALASSANE OUATTARA FAIT DU DILATOIRE. LES LEADERS CRAIGNENT DES EXÉCUTIONS EXTRAJUDICIAIRES. Il ne fait pas bon de revendiquer sous le troisième mandat d’Alassane Ouattara. Au lieu de négociations, il vous offre la mort. En effet, les gardes pénitentiaires sont entrés en grève

Il ne fait pas bon de revendiquer sous le troisième mandat d’Alassane Ouattara. Au lieu de négociations, il vous offre la mort. En effet, les gardes pénitentiaires sont entrés en grève le 18 août 2021. Ils avaient dix (10) points de revendication préalablement soumis à la tutelle. Mais, le Ministre Sansan Kambilé, qui se croit indispensable à la survie du régime en place, n’y a attaché que du mépris. Il a recommandé la manière forte, la brutalité au lieu de la négociation. Il fallait, selon ses propres termes, anéantir ces hères une bonne fois pour toute. On connaît la suite. 
La grève a donc été matée et des gardes pénitentiaires se sont eux-mêmes retrouvés en prison pour les plus chanceux. D’autres seront purement et simplement exécutés. Ainsi va la vie dans le troisième mandat d’Alassane Ouattara. Certains grévistes ont été officiellement reçus et voilà le résumé des points d’accord de la rencontre entre le collectif des syndicats pénitentiaires et la tutelle, en présence de la centrale de l’Union Nationale des Travailleurs de Côte d'Ivoire (UNATRCI). Sur les 10 points de revendication, voici ce qui ressort : 

1- SUR LA REVALORISATION DES INDEMNITÉS CONTRIBUTIVES AU LOGEMENT : IL FAUDRA TROUVER UN MÉCANISME POUR SON EFFECTIVITÉ EN 2022 ;

2- SUR LA RÉSOLUTION DES PROBLÈMES AU NIVEAU DE L’ÉCOLE : LES NOMINATIONS SERONT FAITES D'ICI OCTOBRE 2021 POUR LES POSTES DE DIRECTEUR ET DE SOUS-DIRECTEUR DE L'ÉCOLE DU PERSONNEL PÉNITENTIAIRE ; L'AFFECTATION DES PROMOTIONS : EN ATTENTE, MAIS DEVRAIT ÊTRE FAITE D'ICI OCTOBRE 2021 ; UNE DÉROGATION SPÉCIALE SERA PRISE POUR LES AGENTS QUI ONT ATTEINT LA LIMITE D'ÂGE DE 43 ANS POUR LES CONCOURS DE CETTE ANNÉE ;

3- SUR L’INDEMNITÉ DE PARTICIPATION À LA JUDICATURE : LA RÉFLEXION SUR CE POINT SERA POURSUIVIE ;

4- SUR LA PRIME DE CONTAGION : IL FAUT TROUVER UN AUTRE TERME POUR CETTE PRIME, SINON LA TUTELLE EST D’ACCORD POUR LE PRINCIPE ; 

5- SUR LA PRIME DE COVID-19 : LES NÉGOCIATIONS CONTINUENT ;

6- SUR LA DOTATION EN TENUES DU PERSONNEL PÉNITENTIAIRE : EFFECTIF EN OCTOBRE 2021 ;

7- SUR LA CRÉATION D’UNE DIRECTION GÉNÉRALE : LES DISCUSSIONS SE POURSUIVRONT ;

8- SUR LES CARTES PROFESSIONNELLES : ELLES SONT EN PRODUCTION ET LE PROCESSUS DE DÉLIVRANCE SE POURSUIT ;

9- SUR LE GALONNAGE : UN ARRÊTÉ EST PRÉVU D'ICI OCTOBRE 2021 ;

10- SUR LE STATUT PARTICULIER DU PERSONNEL DES SERVICES EXTÉRIEURS DE L’ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE : LES DISCUSSIONS VONT SE POURSUIVRE.

NB : LES AGENTS PÉNITENTIAIRES DEMANDENT LA LIBÉRATION DE LEURS CAMARADES DE LUTTE ET AUCUNE POURSUITE JUDICAIRE CONTRE EUX.

Déjà au soir de cette grève, il était fait état de ce que ladite grève avait mis le malade Alassane Ouattara dans une terrible colère. Paranoïaque à souhait, il a considéré que c’était une tentative de déstabilisation pure et simple. Il était donc mal disposé à recevoir leurs revendications. Alors, il a fait semblant d'accepter certaines de leurs doléances. En réalité, rien de concret n’est ressorti de ces discussions. Rien que des promesses comme, il sait les faire pour ne rien appliquer par la suite. Au fond, il a mis à prix la tête des meneurs. Les gendarmes qui sont intervenus sur place en avaient la nette certitude. Après le temps de l’accalmie, les leaders seront neutralisés par tous les moyens. D’ailleurs, après la grève, le garde pénitentiaire, l’Adjudant N'Takpé Victorien en service à Gagnoa a été retrouvé mort à son domicile avec deux balles dans la tête.
Quelle terrible République que celle des tueries !
Si Alassane Ouattara a pris des engagements avec les présidents Bédié et Gbagbo et n’a rien n’appliqué, ce ne sont pas des gardes pénitentiaires, qu’il méprise au plus haut point, qui l’obligeront. Il s’est donné le temps de la manœuvre pour bien les neutraliser. Comprenne qui pourra.

CHRIS YAPI NE MENT PAS.


Voir une autre vidéo en lien avec celle-ci :

- ALASSANE OUATTARA « MALADE DE LA COVID-19 » : DOMINIQUE OUATTARA DÉSORMAIS À LA BARRE - https://youtu.be/xWSXjdu4LI0

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.