POUR LE 3ème MANDAT DE OUATTARA, ALLY COULIBALY TENTE D’ESCROQUER L’ÉMIR DU QATAR

POUR LE TROISIÈME MANDAT D’ALASSANE OUATTARA, ALLY COULIBALY TENTE D’ESCROQUER L’ÉMIR DU QATAR. NOTRE ENQUÊTE!
  • 5af09b9b-87c7-49f3-a855-36b854635a5c
    3bb9998c-7c0b-4826-983a-c5fadc8d9fc6
    9a043514-5e78-4b74-8bf3-09e29deaf405
    POUR LE TROISIÈME MANDAT D’ALASSANE OUATTARA, ALLY COULIBALY TENTE D’ESCROQUER L’ÉMIR DU QATAR
    .

eeeaad44-e5f5-4c4d-b8b6-abc2de2ceef6
e8bf07a3-db40-40d3-b4ad-0cab64f7c6c8
0536f1de-768f-4ec8-9012-23ecf2c34080

 

Alassane Ouattara qui fait croire à tout le monde qu’il est riche aux as, malgré tout l’argent subtilisé à l’État de Côte d’Ivoire, n’a pas renoncé à ses vieux réflexes de financement frauduleux de ses campagnes électorales, par des escroqueries au détriment de certains chefs d’État. Il considère l’argent détourné des caisses ivoiriennes comme privé. Mais pour lui, sa campagne doit être financée par des filouteries contre certains dirigeants. Cette année, se sentant lâché, il a commis Ally Coulibaly, son Ministre des affaires étrangères, de se rendre illico presto au Qatar, qui aurait beaucoup d’argent à gaspiller. Chris Yapi en avait fait l’annonce le 21 septembre dernier.

Alassane Dramane Ouattara avait déjà demandé une centaine de millions d’euros pour le fils de son épouse, Loïc Folloroux, qui devait construire une usine de transformation du cacao ivoirien. L’émir avait trouvé curieux que le Président Ouattara privilégie plutôt sa famille que les relations d’État à État. Il était très étonné face à ces demandes iniques. D’ailleurs, le souverain qatari, bien qu’ayant ouvert une ambassade en Côte d’Ivoire, décida d’attendre que les futures élections se tiennent d’abord, avant de consolider ses relations avec ce pays, surtout dans le domaine financier.
Alors, quand le Qatar a refusé de soutenir son beau-fils, Loïc Folloroux, Alassane Dramane Ouattara s’est rendu en Arabie Saoudite en visite officielle. Objectif : dire aux Saoudiens tout le mal qu’il pensait du Qatar, sachant pertinemment que l’Arabie Saoudite était en conflit ouvert avec le Qatar. Malgré cette félonie, il échoua aussi à escroquer les Saoudiens. Il fit donc chou blanc à Riyad.

Malgré cela, il a renvoyé de nouveau Ally Coulibaly au Qatar, après l’échec de son « diviser pour régner » en Arabie Saoudite. Reçu par l’émir à la suite du coup de fil d’Alassane Ouattara, Ally Coulibaly s’est hardiment déployé. C’est ce diplomate ivoirien, instruit de la meilleure façon pour escroquer les Qataris qui se rendit donc en mission dans ce pays, alors qu’Alassane Ouattara avait déjà le plus grand mépris pour ce peuple.

Faisant sienne la maxime qui dit : « quand on t’envoie, il faut savoir t’envoyer », Ally Coulibaly se créera une opportunité personnelle dans l’affaire. Avec brio, il a d’abord exposé la nécessité pour l‘émir de financer son frère et ami Alassane Ouattara.
Président de la sous-région ouest-africaine, si Alassane Ouattara, le grand démocrate était financé, tous les peuples ouest-africains lui seraient reconnaissants. La question du troisième mandat fut expliquée par un cas de force majeure.
En effet, Amadou Gon Coulibaly, son pauvre candidat décédé prématurément, Ally Coulibaly expliqua alors que, c’est un Alassane Ouattara prétendument très malheureux, qui s’est retrouvé obliger, dans l’intérêt de la sous-région, de violer ses principes démocratiques en candidatant à nouveau.

Si l’émir n’aidait donc pas le président-candidat, les djihadistes attaqueraient et toute la sous-région serait ébranlée. Au passage, les exemples du Mali et du Burkina Faso furent donnés négativement. C’était impérieux pour le Qatar de l’aider, lui, le seul rempart capable de bouter hors d’Afrique de l’ouest, tous les djihadistes. Au passage, Ally Coulibaly présenta Roch Kaboré, le président burkinabè comme un vaurien et un incapable.

En parallèle, Ally Coulibaly n’a pas raté l’occasion, pour Alassane Ouattara, de jeter un tombereau d’injures contre un digne fils de la Côte d’Ivoire, Roger Banchi, pour motif de soutien à Guillaume Soro. Il fit la liste des publications Twitter de Roger Banchi et pour une meilleure compréhension de l’émir, celles-ci furent traduites en arabe. Ally Coulibaly le présenta comme un dangereux ennemi de la Côte d’Ivoire, lui et son leader Guillaume Soro, qu’il qualifia de rebelles. Le contact excellent de l’émir avec Roger Banchi, mettrait en péril la relation Qatar-Côte d’Ivoire, selon le même Ally Coulibaly, très en verve pendant cet entretien. Le bannissement, l’exclusion du Qatar ou son retour au RHDP, furent alors recommandés par l’émissaire d’Alassane Ouattara pour solder le cas Banchi au Qatar. L’émir écouta soigneusement le diplomate ivoirien et lui promit d’en tenir compte. C’est donc tout heureux, qu’Ally Coulibaly fut reçu quelque temps après par son homologue, le ministre des Affaires étrangères qatari et il repris le même argumentaire avec force et détails.

Chemin faisant cependant, Ally Coulibaly laissa tomber les barrières de la prudence et fit apparaître son opportunisme le plus cru. Il afficha ouvertement ses arrière-pensées anti-Ouattara à son hôte. À la question de vérité que lui posait le ministre des Affaires étrangères du Qatar, il avoua lui-même qu’il n’avait pas été d’accord avec la candidature d’Alassane Ouattara, que ce dernier, devenu hystérique, ne pouvait plus entendre la vérité. Et qu’il conduisait la Côte d’Ivoire tout droit dans le mur avec son obstination à violer les articles 55 et 183 de la Constitution de 2016. Ally Coulibaly confia alors à son hôte de parler à l’émir pour dire que le peuple est contre le troisième mandat. Le diplomate qatari n’en revenait pas, mais il sut dissimuler sa stupéfaction devant tant d’indignité.

Par contre, Ally Coulibaly insistait sur le fait qu’eux, les ouailles du Président Ouattara, voulaient se mettre à l’abri. Raison pour laquelle, il sollicitait un peu d’argent pour un appartement à Paris. Il s’agissait de se préparer un exil moins douloureux dans les jours à venir. C’est un ministre des Affaires étrangères qatari confus qui mit fin à l’entretien. Tout content, Ally Coulibaly se rendit à l’hôtel, en espérant quelques millions d’euros pour s’acheter un appartement cossu en France. On lui avait promis de lui revenir plus tard, après consultation en haut lieu.
Les heures d'attente se firent très longues pour celui qui espérait avoir bien fait d'une pierre, deux jolis coups: satisfaire l'arnaqueur Alassane Ouattara et se faire lui-même beurrer au passage.

Hélas, l'affaire foira. En guise de réponse, Ally Coulibaly le poisseux, ne reçut qu’une poignée de main du diplomate qatari, avec la promesse de lui revenir plus tard. Autant dire que le retour en Côte d'Ivoire s'annonçait douloureux pour l'émissaire du tyran escroc. C’est donc un Ally Coulibaly, tout benêt et apeuré qui s’est rendu à Abidjan, s’exposant ainsi à la colère hystérique d’Alassane Ouattara.
La vérité est que Paris, Washington et Londres, ayant lâché le Président Ouattara ainsi que plus de la moitié des chefs d’État de la région ouest-africaine, le Qatar ne veut pas prendre le risque de contrarier la Communauté Internationale, qui estime que le déclin du régime Ouattara est irréversible.

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

 

Voir d’autres vidéos en lien avec celle-ci :

- TROISIÈME MANDAT ANTICONSTITUTIONNEL : GRANDE RÉUNION DE CRISE CHEZ ALASSANE OUATTARA - https://youtu.be/DLq5eEjjYFY

- PRÉSIDENTIELLES 2020 : LES COULISSES DU COUP D’ÉTAT DE LA CEI, DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL ET DE LA PRÉSIDENCE - https://youtu.be/qAOueHYiECQ

- TROISIÈME MANDAT ANTICONSTITUTIONNEL : ALASSANE OUATTARA HUMILIE MACRON PUBLIQUEMENT - https://youtu.be/Lu6Vx7PviHY

- ÉCHEC DE LA RENCONTRE ADO-MACRON : L’ASSASSINAT DE GUILLAUME SORO REMIS AU GOÛT DU JOUR - https://youtu.be/YHGx_v3dFjY

- ALASSANE OUATTARA COMME MAMADOU TANDJA. LE TAZARTCHÉ IVOIRIEN RISQUE D’EMPORTER SON AUTEUR :
Partie 1 : https://youtu.be/IvmIqqOfwvs
Partie 2 : https://youtu.be/r5HG3P_6SNo

- MANŒUVRES POUR LE 3ÈME MANDAT : ALASSANE OUATTARA ANNONCE SA CANDIDATURE ET LIBÈRE QUELQUES OTAGES - https://youtu.be/oyPQP5pf0Nc

- BILAN DES MARCHES ÉCLATÉES : LE GL APALO FAIT MONTER LA GENDARMERIE EN 1ÈRE LIGNE DANS LA RÉPRESSION - https://youtu.be/zjrz3UYgEz4

- MANIFESTATIONS CONTRE LE 3ÈME MANDAT D’ADO : VERS UN COUVRE-FEU ET LA COUPURE D’INTERNET - https://youtu.be/Qj_vwQVbBng

- VIOLENCE CONTRE LES MANIFESTANTS PACIFIQUES : LES COMMANDITAIRES DES TUERIES IDENTIFIÉS - https://youtu.be/SezpJc_khrU

- MANIFESTATIONS CONTRE LE TROISIÈME MANDAT D’ADO : VOICI LES TUEURS DES MANIFESTANTS DE YOPOUGON - https://youtu.be/cSKpQ-WTU4g

- TOUT SUR LE PLAN DE TÉNÉ BIRAHIMA OUATTARA (TBO) POUR CRÉER UNE GUERRE ETHNIQUE EN CÔTE D’IVOIRE - https://youtu.be/QVBl2BpEe74

- CORRUPTION DE LA MAGISTRATURE POUR LE 3ÈME MANDAT. ADO DISTRIBUE DES MILLIONS AUX JUGES - https://youtu.be/np_86S5aPQo

- PRÉSIDENTIELLE 2020 : ALASSANE OUATTARA PRÉPARE UNE GIGANTESQUE FRAUDE ÉLECTORALE - https://youtu.be/n36DUuQRUa0

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.