“Va te faire cuire un oeuf!”

De l’importance des tâches domestiques dans le devenir de l’homme.

 

Au cours de ma carrière professionnelle et associative j’ai toujours été impressionné par le professionnalisme des femmes occupant des postes à responsabilité.

 

Il y a certes que le fait qu’elles n’ont pas d’organes génitaux à mettre sur la table (bien que certaines ne se privent pas de mettre en avant certains organes de séductionClin d'œil), privilégiant l’approche problème-solution au combat de coqs.

 

Mais je pense que ce choix trouve principalement son origine dans une relation différente des hommes au monde réel.

 

Je ne m’étendrai pas sur l’aspect biologique (elle donne la vie) de cette relation mais plutôt sur la position qui lui a été imposée - par la domination du patriarcat - dans la famille et la société, principalement les tâches domestiques et “l’élevage” des petits de l’homme.

 

Cette proximité du réel et de ses contingences lui a évité de sombrer (si, si!) dans les abstractions intellectuelles, voire philosophiques, qui permettaient (?) aux hommes de se préoccuper de l’avenir de la cité sans avoir à se préoccuper de savoir ce qu’il allait manger demain, ni de pouvoir parader avec du linge propre. Je ne crois pas que connaître le prix du pain au chocolat suffise à rapprocher l’homme politique des préoccupations de ses électeurs. Epouse, mère, gouvernante (=bonne), qui dira votre rôle dans l’accouchement de la pensée du grand Homme incapable de se nourrir par lui-même ou de laver ses caleçons?

 

Nancy Huston a abordé cette vérité dans son “Professeurs de désespoir” en soulignant comment la désespérance envers l’humanité de certains penseurs s’effaçait devant l’impérieuse nécessité d’entretenir ce corps encombrant, tâche subalterne déléguée à une femme.

 

Peut-être que l’invitation à aller se faire cuire un oeuf n’est-elle finalement qu’une expression de bon sens.

 

Sur ce, j’ai une lessive qui m’attend.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.