Après les post-vérités, les faits alternatifs

L'élection de Trump aura vu l'apparition de nouveaux du flacons pour un produit éculé en politique : le mensonge.

Après la post-vérité, voici le "fait alternatif" énoncé avec aplomb par kellyanne Conway qui tentait de faire passer l'aggression envers la presse du porte-parole de Trump.

L'avenir est à la réalité vituelle.

Ne serait-ce pas aussi un autre flacon? 

Y aura-t-il assez de sable sur la planète pour enfouir toutes les têtes d'autruches?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.