Pont de neige

Le pont, la neige et le manège

Pont enneigé -Wolfenbüttel Pont enneigé -Wolfenbüttel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi sur le pont, sous la neige

Il fait froid, il fait gris et triste,

Et soudain, je pense au manège.

à celui des gens qui m'attriste.

 

Le manège, il tourne et tourne,

semble vouloir nous étourdir.

sans savoir de quoi il en retourne,

les gens semblent avoir à dire. 

 

"Et un, ce n'est pas possible

On les accueille les bras ouverts

ces files et files impossibles

et nous voilà bien verts ! "

 

"Et deux, mais bien sûr, 

que croyez-vous donc ?

si on accepte quelconque,

avec toutes ces blessures, 

 

c'est évident les problèmes ! "

Et trois, quel dilemme ! 

Que faire avec eux? 

Les renvoyer chez eux? 

 

Et moi, sur le pont, je pense

que tout cela est terrible ! 

d'opiner je me dispense, 

me sens soudain faillible. 

 

Pourtant, il faut bien dire

quelque chose de sensé. 

Pourtant il faut rebondir, 

et puis tenter de compenser. 

 

Sûrement une chose intelligente

penser, dire, en contre de tout cela. 

Sûrement une chose encourageante, 

Mais sur le pont, non, rien de cela. 

 

Demain peut-être, tiens j'en parlerai

à mes amis de tous les pays. 

Eux sauront quoi d'autre opiner, 

j'en suis certaine, pardi !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.