mot de passe oublié
onze euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 31 mai 2016 31/5/2016 Dernière édition

Moi qui croyais que c'était fini !

Et bien non, ils sont de retour cet été................... 


© BER35200

Et bien non, ils sont de retour cet été...................

 

les voleurs de nains de jardins !

 

Du moins, c'est ce que prétend le voisin de mes amis. Rendez vous compte ! Les 5 nains de jardin qui trônaient là depuis 10 ans ont disparus la nuit dernière. On les lui a volés ! Et le berger allemand n'a rien entendu, c'est un comble ! (Bon, il a 15 ans et n'entend peut-être plus très bien, mais quand même !).

 

 

 

Non mais vraiment, je ne sais pas si les voleurs comptaient juste les mettre dans leur propre jardin, ça s'est vu dans le Doubs, ou alors leur faire faire le tour du monde (à la Amélie Poulain) en prenant de lui des photos partout, ou encore les remettre en forêt comme ces adeptes fous qui se nomment front de libération des nains de jardin ( http://www.flnjfrance.com/le-trip-liberation-nain-de-jardin.html). Par prudence, et vu l'état d'énervement du voisin de mes amis, j'ai préféré taire ces diverses suppositions.

 

 

Je me suis bien gardée de lui conseiller d'acheter dorénavant des nains de jardin capables de détecter les mouvements d'éventuels voleurs qui déclenche une alarme, si, si, ça existe ! En ajoutant que ce serait plus efficace que Boléro (c'est le nom du Berger allemand de 15 ans).

Je ne lui ai pas non plus conseillé, pour se consoler d’écouter la chanson de Renaud qui s’appelle tout simplement « Mon nain de jardin »… de peur qu’il ne le prenne mal.

 

 

nains2.jpg

 

Mais en l’entendant raconter la triste histoire par-dessus la haie, toutes ces pensées m’ont traversé l’esprit, et en me rappelant les blagues de mes amis sur les fameux nains de jardin, je me suis même demandé si ce n’étaient pas eux les coupables de l’ignominie en question. Surtout en les entendant compatir aux propos de leur voisin ! Bien sur, je brode, je brode, ils n’y sont pour rien et me l’ont bien confirmé avant l’apéro !

 

C’est drôle, cette histoire de nains de jardin me poursuit. En 1999, mon propre voisin de l’époque avait vu disparaître ses sept nains nommés (ce n’est pas une blague mais riez donc) : Timide, Prof, Grincheux, Atchoum, Simplet, Joyeux et Dormeur ! J’en arrive à me poser des questions… surtout que…

 

 

Surtout que la semaine dernière et sur l’impulsion de mon ami, moi qui déteste les films de ce genre, j’ai visionné le sang des innocents de Dario Argento (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=28458.html) , film dans lequel il y a un nain assassin, ou plutôt un nain qu’on fait passer pour un assassin.

 

 

Drôle de coïncidence, non ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
Sur le sujet, je recommande l'essai sur le kitsh pavillonnaire de Jean-Yves Jouannais, Des nains, Des jardins...