Daesh a gagné, la démocratie capitule en France

Le titre de ce billet est volontairement provocateur.

Les lois qui vont venir et la modification de la constitution proposée vont transformer l'état d'urgence en état permanent.

Nous vivons le remake de 2001 aux USA et toujours dans l'urgence sous le prétexte de protéger le peuple et la République. Le grand mot de République dans toutes les bouches et à toutes les sauces, voir la définition sur wikipédia mais vous pourrez la compléter si elle ne vous convient pas !

Il vous sera alors facile de comprendre que notre République n'est déjà plus depuis des années la nôtre c'est à dire celle du peuple. Cette République est privatisée par les hommes politiques inféodés, depuis Mitterand, aux puissance financières.

Elle l'est, car nous l'avons vendu par nos votes à des professionnels chargés par nous de s'en occupper aux mieux de nos intérêts ! Nous avons été lentement bernés et nous ne sommes plus maintenant que des moutons bélants stupidement sans aucun pouvoir réel sur notre république, ce bien qui n'est plus commun !

Mais pour pour ceux à qui nous l'avons vendu, nous avions encore trop de pouvoir, désormais toujours sur le prétexte fallacieux de protéger le Peuple et la République, ils profitent de notre désarroi et notre effroi total devant la barbarie éclatant dans Paris, pour s'arroger le droit de prolonger indéfiniment l'état d'urgence, état d'exception, ceci bien sûr sans nous demander notre avis car il y a urgence, pour eux !!

Les premières victimes de ce nouvel état "d'urgence", ce ne sont pas les apprentis terroristes, car nos Elus savent bien qu'en la matière il n'y a aucune protection efficace, les premières victimes sont les habitants de la République et leur expression démocratique spontanée et festive

J'affabule direz-vous !

COP 21 maintenue avec les chefs d'Etat et les Multi-nationales.

Exit toute l'expression de la société civile et populaire qui devait faire pression pour accélerer les mesures destinées à sauvegarder la planète de l'emballement climatique généré par les humains.

Pretexte de notre cher ministre Walls sur les conseils de NS :  on en peut pas mettre en danger et mobiliser des millers de policiers ou de militaires pour protéger des manifestants, des concerts, des expositions.

La république définitivement privatiseé par une caste qui dit merci Daesh !

On tire un trait circuler il n'y a rien à voir ! Le climat on s'en occupe, comme les terroristes, tenez-vous tranquille c'est pour votre bien, sinon vous passerez directement de la case citoyen à celle de terroriste.

Nous assistons à plus grande et vaste OPA jamais menée en France sur la démocratie, en cela je dis Daesh a gagné, ! Il veut détruire les états démocratiques, la France répond vous avez raison et finalement ça nous arrange bien !

Et nous sommes tous responsables de ce qui nous arrive. De citoyens nous n'avons gardé que le C de Consommateurs et nous avons acheté au gré des plans marketing que l'on a gobé sans réagir.

Aujourd'hui, alors que nous sommes tous dans la sidération, la peur, nous sommes prêt à acheter n'importe quoi même des menottes et des baillons pourvu que cesse la peur !

Nous vivons des temps terribles depuis déjà 15 ans, nous acceptons tout, des murs érigès pour enfermer des millions de personnes dans des camps à ciels ouverts, des frontières de barbelès pour arrêter les migrants, des bidons villes ici en france, les bombardements aveugles sur des civils, les ventes d'armes à des fasco de tous bords, les SDF par dizaines de milliers sur nos trottoirs et leurs centaines de morts chaque année.

Nous acceptons toutes les horrreurs commises en notre nom, pour une illusion de  liberté, pour une illusion sécurité !

Nous sommes tous collectivement minables, oui Daesh a gagné !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.