SNCF de la discrimination à la corruption ordinaire

Il ne sagit pas de tenir le bon discours, faire voter une bonne loi, et se retrouver devant un triste constat ; les lanceurs d'alerte sont maudits dans notre pays.

Il ne sagit pas de tenir le bon discours, faire voter une bonne loi, et se retrouver devant un triste constat ; les lanceurs d'alerte sont maudits dans notre pays.

Je suis cheminot à Lille, après 31 ans de carrière, je vais être radié des cadres dans quelques jours; Mon  crime, avoir dénoncé depuis 10 ans des faits intolérables dans une entreprise à qui j'ai tout donné et qui ne fait désormais plus rêver.  Au placard depuis 5 années orchestrée par une organisation bien huilé, la pression a eu raison de ma résilience. la loi du 6 décembre 2013 du code du travail à peine votée se voit foulée aux pieds dès son application. Ces nouvelles dispositions sont censées protéger les lanceurs d'alerte dans l'entreprise, je n'aurais pas le temps de les apprécier. Je suis représéntant syndical FO et j'avais déposé une demande de délégation, ma suspension est intervenue deux jours avant ma tournée de chantier, ce qui constitue à mes yeux, une discrimination syndicale, une de plus. Certes, je reviendrai sur ce combat de longue date, mais en attendant, c'est cruel de savoir que je ne serai plus cheminot pour avoir voulu faire passer l'Ethique dans mon service.

Souvenez vous, c'était il y a quelques mois, les méthodes employées par l'entreprise, en particulier par la direction de l'éthique, sont identiques. La même volonté d'acheter le silence, sans traiter le problème de fond, sans condamner les coupables, et minimiser les ravages sur la santé des agents et de leur familles. J'interpelle une nouvelle fois le PDG de la SNCF sur la gestion des délits que constituent, la discrimination et la corruption ordinaires dans l'entreprise.

http://www.mediapart.fr/journal/france/070214/retour-sur-nos-enquetes-racisme-la-sncf

http://www.mediapart.fr/journal/france/210114/racisme-les-recidives-de-la-sncf

En cas de constatation de délits, j'invite mes collègues cheminots à alerter les associations qui luttent contre la corruption, dans le respect des lois sur la transparence de la vie publique, et de la protection des lanceurs d'alerte du 06 décembre 2013.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=DE3181F8423AECF6E990AC0B45229640.tpdjo14v_2?cidTexte=LEGITEXT000006072050&idArticle=LEGIARTI000028285724&dateTexte=20140819&categorieLien=id#LEGIARTI000028285724

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.