christian delarue
Altermondialiste (attac,cadtm), antiraciste (mrap), syndicaliste (cen cgt finances ufr, convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

1712 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 janv. 2011

M Choukri, le racisme n'est pas le blasphème "Coran brûlé"

christian delarue
Altermondialiste (attac,cadtm), antiraciste (mrap), syndicaliste (cen cgt finances ufr, convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ISLAMOPHOBIE: NE PAS LUI EN FAIRE TROP DIRE !

M Choukri, le racisme n'est pas le blasphème "Coran brûlé"


Oui "on peut brûler un livre de Winnie l´ourson, comme le Coran'' ! répond à raison ce mécréant à M Choukri. Par contre, dans de précédents clips, pas celui du coran brûlé, le même homme s´en était pris à la commuanauté juive et à celle des gens du voyage (selon lui). Il y a donc un fait raciste qu'il faut distinguer du fait mécréant. Dans le premier les associations antiracistes peuvent et doivent agir dans le second cas il faut réagir contre l'instrumentalisation répétée de l'islamophobie (en ce cas) pour interdire le blasphème.

La montée du racisme en Alsace mérite d'être combattue fermement mais sans y mêler un pseudo délit de blasphème qui n'existe pas - Dieu soit loué - en France ! Un homme a incendié le Coran, et a uriné dessus. C'est un fait divers. Ce n'est qu'un blasphème qui désacralise ce livre. Rien de plus mais c'est quand même un acte qui a du sens.

Ce fait a suscité l'ire du délégué général de la Grande Mosquée de Strasbourg, Abelaziz Choukri . Il aurait même annoncé qu’il allait déposer plainte pour « racisme ». Diable ! Voilà qui dénature le combat antiraciste! Voilà qui réhabilite la critique rongeuse des souris !

Si les femmes pouvaient pisser aussi aisément que les hommes je dirais pissons allègrement sur tous les livres sacrés : Coran, Bible, Torah, etc... Il faut ajouter que certains passages du Coran appellent ouvertement à la haine et à la violence contre les athées, les homosexuels, les juifs et les femmes. Cela devrait aider à abandonner comme le propose Michel Onfray un athéisme tranquille à la Deleuze (2). Il y a de plus en plus besoin d'un athéisme mécréant, désacralisant et offensif. Il y en a d'autant plus besoin que l'athéisme honteux - celui des athées "habermassiens" - fait le jeux conjoint des intégrismes et du racisme, d'un néoracisme (3).

A propos d'intégrisme, qu'est-il arrivé à l' imam qui a tenu des propos appelant à la guerre civile à Limoges ? Rien que je sache. Tant que cette liberté d'expression- là sera permise le blasphème sera pertinent. A chacun de trouver la forme qui convient à sa personnalité !

Enfin, n'oubliez pas le "doigt d'honneur" de la femme sur le CD du "devoir d'insolence" de ZEP. Il réhabilite à sa façon le blasphème. Il n'y a plus que l'outrage au drapeau tricolore national qui est sanctionné.

Christian Delarue

1) MRAP : Racisme antisémite et islamophobe en Alsace : comprendre pour mieux dénoncer

http://www.lepost.fr/article/2010/10/30/2287068_racisme-antisemite-et-islamophobe-en-alsace-comprendre-pour-mieux-denoncer.html
2) Il nous faut sortir d'un athéisme tranquille à la Deleuze ou façon Habermas.
http://www.dailymotion.com/video/xdzr15_latheisme-tranquille-depuis-deleuze_webcam
3) Intégrisme et néoracisme : la bataille dans la société civile

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/020111/integrisme-et-neoracisme-la-bataille-dans-la-societe-civile

Régime de tolérance ou l’affrontement possible des expressions.
http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1009

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Pouvoir d'achat
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Journal
Législatives : pour les femmes, ce n’est pas encore gagné
Plus respectueux des règles de parité que dans le passé, les partis politiques ne sont toujours pas à l’abri d’un biais de genre, surtout quand il s’agit de réellement partager le pouvoir. Nouvelle démonstration à l’occasion des élections législatives, qui auront lieu les 12 et 19 juin 2022.
par Mathilde Goanec
Journal
Élisabeth Borne, une négociatrice compétente et raide au service du président
Ces deux dernières années, celle qui vient de devenir première ministre était affectée au ministère du travail. Tous les responsables syndicaux reconnaissent sa capacité de travail et sa propension à les recevoir, mais ont aussi constaté l’infime marge de manœuvre qu’elle leur accordait.
par Dan Israel
Journal — Politique
Le député de Charente Jérôme Lambert logé chez un bailleur social à Paris
Le député Jérôme Lambert, écarté par la Nupes et désormais candidat dissident pour les élections législatives en Charente, vit dans un logement parisien de 95 m2 pour 971 euros par mois. « Être logé à ce prix-là à Paris, j’estime que c’est déjà cher », justifie l’élu qui n’y voit rien de « choquant ».  
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Qu’est-ce qu’un premier ministre ?
Notre pays a donc désormais un premier ministre – ou, plutôt, une première ministre. La nomination d’E. Borne aux fonctions de premier ministre par E. Macron nous incite à une réflexion sur le rôle du premier ministre dans notre pays
par Bernard Lamizet
Billet de blog
De l'art de dire n'importe quoi en politique
Le problème le plus saisissant de notre démocratie, c’est que beaucoup de gens votent pour autre chose que leurs idées parce que tout est devenu tellement confus, tout n’est tellement plus qu’une question d’image et de communication, qu’il est bien difficile, de savoir vraiment pour quoi on vote. Il serait peut-être temps que ça change.
par Jonathan Cornillon
Billet de blog
par C’est Nabum
Billet de blog
par Fred Sochard