christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

1765 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 juil. 2019

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

MIXITE TEXTILE en piscine : burkini intégriste et string seins nus.

MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini musulman intégriste d’un côté et string seins nus de l’autre.

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini musulman intégriste d’un côté et string seins nus de l’autre.

Ambiance froide (ou pas) sous canicule !

I ) Réponse sociétale et non politique à l'intégrisme religieux

L’intégrisme religieux pro-hypertextile avance mais il rencontre des résistances pacifistes (pas d’agression physique) diversifiées, soit libertaires soit féministes ou d'autres encore !

- Sur la nature du burkini : Le burkini n’est pas une combinaison de plongée il porte deux significations : une IDENTITAIRE d’appartenance religieuse et culturelle et une de GENRE sur l’hypertextile pour les femmes musulmanes selon une prescription réactionnaire, nettement intégriste religieuse.

- Sur le string seulement comme minimum hypotextile : Le string permet de cacher l’organe sexuel primaire (féminin ou masculin) et l’anus. Mais les fesses et les seins ne sont pas cachés ce qui n’est pas la même chose. Enjeux : Les sexyphobes - dont certains intégristes religieux mais pas qu’eux - voudraient cacher les formes du corps féminin et la peau des femmes car ils ne supportent pas de devoir « se tenir » dans une attitude de respect et de dignité. Ils peinent à pratiquer le « double regard » ! 

- Sur les limites du nudisme : Il est toléré dans de nombreuses société - mais pas au sein des sociétés autoritaires ou il est réprimé (comme jadis dans le Portugal de Salazar, l'Espagne de Franco, la Grèce des colonels) - s’il se pratique en zone réservée (cf débat 1).

- L’hypertextile réservé aux femmes est difficilement accepté car il respire le sexisme.

II) Eléments de débat

- sur string à la place du nu : 

« si nombre d’internautes se sont réjouis de cette initiative nudiste, nous n’y voyons qu’une radicalisation hystérique du débat sur la question du corps telle que précisément la souhaitent les islamistes : comme si au voilement obscurantiste des femmes il n’existait plus d’autre alternative que la revendication d’une complète nudité, laquelle peut poser des problèmes d’exhibitionnisme et gêner notamment les enfants. »

in

Burkini : la réponse politique se fait attendre sur Marianne

https://www.marianne.net/debattons/billets/burkini-piscine-grenoble-reponse-politique?

- Sur la réponse politique attendue : interdire encore ?

Le même texte préconise une réponse politique autoritaire d'interdiction. Or on trouve de plus en plus une tendance autoritaire d'interdiction qui réduit la liberté textile à un entre-deux moyen de type ni hypertextile ni hypotextile ce qui suscite une crainte légitime. Pour nous il peut y avoir rapport de force critique pacifique au sein de la société civile qui réagit sur la base de l'exercice de la liberté opposée sans recours à une loi autoritaire et d'interdiction.

- Contre la discrimination textile : Evolution requise.

Par contre vouloir interdire les seins nus en bord de piscine quand le burkini est lui autorisé est inadmissible (ce serait arrivé à celle de Rennes). C’est une « discrimination textile » ou si vous voulez un défaut de réciprocité textile car si hypertextile est légal et possible alors hypotextile aussi (pas le nu, le string seulement)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Des médecins qui accompagnent des patients en cancérologie confient leurs doutes
La convention citoyenne sur la fin vie qui s’ouvre aujourd’hui doit se prononcer sur une légalisation de l’aide active à mourir. Deux médecins de l’Institut de lutte contre le cancer Gustave-Roussy, qui sont auprès des malades en fin de vie, partagent leur vécu et leurs interrogations.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Énergies
EDF face aux coupures d’électricité : la débâcle énergétique
Jamais EDF ne s’était trouvée en situation de ne pas pouvoir fournir de l’électricité sur le territoire. Les « éventuels délestages » confirmés par le gouvernement attestent la casse de ce service public essentiel. Pour répondre à l’urgence, le pouvoir choisit la même méthode qu’au moment du Covid : verticale, autoritaire et bureaucratique.
par Martine Orange
Journal — Médias
Faux scoop du « Point » sur Garrido-Corbière : un « accident industriel » écrit d’avance
Alors que l’hebdo avait promis de faire son autocritique en publiant une enquête pour revenir sur ses fausses accusations visant le couple LFI, la direction l’a finalement enterrée. Sur la base de documents internes, Mediapart retrace les coulisses de ce fiasco, prédit deux mois avant par des salariés.
par David Perrotin et Antton Rouget
Journal
Lutte contre l’antisémitisme : angle mort de la gauche ?
Les militants de la gauche antiraciste ont-ils oublié l’antisémitisme ? Un essai questionne le rôle des gauches dans la lutte contre l’antisémitisme et plaide pour la convergence des combats. Débat dans « À l’air libre » entre son autrice, Illana Weizman, un militant antiraciste, Jonas Pardo, et le député insoumis Alexis Corbière.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Une famille intégrée ou comment s'en débarrasser - Appel OQTF
6 décembre : appel de la décision de l'obligation de quitter le territoire devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand, décision que nous avons déjà chroniquée. Cette famille particulièrement intégrée doit rester ici. Voici quelques vérités fortes apportées par son avocate et un des responsable de RESF63, le jour même d'un « débat » sur la loi immigration à l'Assemblée Nationale !
par Georges-André
Billet de blog
Morts en Méditerrannée : plainte devant la CPI contre la violence institutionnelle
La plainte va soulever la question de la responsabilité de l'Italie, Malte, la commission européenne et l'agence Frontex dans le bilan catastrophique de plusieurs dizaines de milliers de noyés en Méditarrannée depuis 2014, au mépris du droit international et des droits humains. Questions sur la violence institutionnelle à rapprocher du projet de loi contre les migrants que dépose l'exécutif.
par Patrick Cahez
Billet de blog
Loi Darmanin contre les étranger·e·s : danger pour tou·te·s !
Ce mardi 6 décembre a lieu à 17H00 un premier « débat » sur l'immigration à l'Assemblée nationale initié par Gérald Darmanin préparant une loi pour le 1er trimestre 2023. Avec la Marche des Solidarités et les Collectifs de Sans-Papiers, nous serons devant l'Assemblée à partir de 16H00 pour lancer la mobilisation contre ce projet. Argumentaire.
par Marche des Solidarités
Billet de blog
La liberté d’aller et venir entravée pour les habitant⋅es de Mayotte
Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution les contrôles d’identité systématiques sur l’ensemble du territoire de Mayotte sans limite dans le temps. Il assortit sa décision d’une réserve qui apparait vide de sens : ces contrôles ne peuvent s’effectuer « qu’en se fondant sur des critères excluant […] toute discrimination », alors qu’ils apparaissent par essence discriminatoires.
par association GISTI