christian delarue
Altermondialiste (attac,cadtm), antiraciste (mrap), syndicaliste (cen cgt finances ufr, convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

1685 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 juil. 2019

MIXITE TEXTILE en piscine : burkini intégriste et string seins nus.

MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini musulman intégriste d’un côté et string seins nus de l’autre.

christian delarue
Altermondialiste (attac,cadtm), antiraciste (mrap), syndicaliste (cen cgt finances ufr, convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini musulman intégriste d’un côté et string seins nus de l’autre.

Ambiance froide (ou pas) sous canicule !

I ) Réponse sociétale et non politique à l'intégrisme religieux

L’intégrisme religieux pro-hypertextile avance mais il rencontre des résistances pacifistes (pas d’agression physique) diversifiées, soit libertaires soit féministes ou d'autres encore !

- Sur la nature du burkini : Le burkini n’est pas une combinaison de plongée il porte deux significations : une IDENTITAIRE d’appartenance religieuse et culturelle et une de GENRE sur l’hypertextile pour les femmes musulmanes selon une prescription réactionnaire, nettement intégriste religieuse.

- Sur le string seulement comme minimum hypotextile : Le string permet de cacher l’organe sexuel primaire (féminin ou masculin) et l’anus. Mais les fesses et les seins ne sont pas cachés ce qui n’est pas la même chose. Enjeux : Les sexyphobes - dont certains intégristes religieux mais pas qu’eux - voudraient cacher les formes du corps féminin et la peau des femmes car ils ne supportent pas de devoir « se tenir » dans une attitude de respect et de dignité. Ils peinent à pratiquer le « double regard » ! 

- Sur les limites du nudisme : Il est toléré dans de nombreuses société - mais pas au sein des sociétés autoritaires ou il est réprimé (comme jadis dans le Portugal de Salazar, l'Espagne de Franco, la Grèce des colonels) - s’il se pratique en zone réservée (cf débat 1).

- L’hypertextile réservé aux femmes est difficilement accepté car il respire le sexisme.

II) Eléments de débat

- sur string à la place du nu : 

« si nombre d’internautes se sont réjouis de cette initiative nudiste, nous n’y voyons qu’une radicalisation hystérique du débat sur la question du corps telle que précisément la souhaitent les islamistes : comme si au voilement obscurantiste des femmes il n’existait plus d’autre alternative que la revendication d’une complète nudité, laquelle peut poser des problèmes d’exhibitionnisme et gêner notamment les enfants. »

in

Burkini : la réponse politique se fait attendre sur Marianne

https://www.marianne.net/debattons/billets/burkini-piscine-grenoble-reponse-politique?

- Sur la réponse politique attendue : interdire encore ?

Le même texte préconise une réponse politique autoritaire d'interdiction. Or on trouve de plus en plus une tendance autoritaire d'interdiction qui réduit la liberté textile à un entre-deux moyen de type ni hypertextile ni hypotextile ce qui suscite une crainte légitime. Pour nous il peut y avoir rapport de force critique pacifique au sein de la société civile qui réagit sur la base de l'exercice de la liberté opposée sans recours à une loi autoritaire et d'interdiction.

- Contre la discrimination textile : Evolution requise.

Par contre vouloir interdire les seins nus en bord de piscine quand le burkini est lui autorisé est inadmissible (ce serait arrivé à celle de Rennes). C’est une « discrimination textile » ou si vous voulez un défaut de réciprocité textile car si hypertextile est légal et possible alors hypotextile aussi (pas le nu, le string seulement)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Au sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ».
par Nejma Brahim
Journal
Covid-19 : lever les brevets, une solution mondiale ?
Vaccination générale, nouveaux médicaments contre le Covid-19 : les profits des laboratoires pharmaceutiques explosent. Est-il envisageable qu’ils lèvent un jour leurs brevets ? On en parle avec nos invités Isabelle Defourny, de MSF, Jérôme Martin, cofondateur de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, et Rozenn Le Saint, journaliste santé à Mediapart.
par à l’air libre
Journal — Politique économique
Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle
La rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, mais la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.
par Romaric Godin
Journal — Gauche(s)
Les partis de gauche opposés à la Primaire populaire durcissent le ton
Alors que le vote d’investiture de la Primaire populaire, qui compte déjà 288 000 inscrits, a lieu entre le 27 et le 30 janvier, les coups pleuvent sur cette initiative citoyenne. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille