christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

1765 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 mai 2015

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Question "textile" : mi-nue, mi-voilée.

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Question "textile" : mi-nue, mi-voilée.

Cet photo combine les deux extrêmes du spectre textile.

XX

Mi-nue, mi-voilée

Femme trois-quart nue, de façon sobre, sans pause particulière, avec voilage partiel.

(source : http://mouvement-citoyen.hautetfort.com/archive/2008/07/11/societe-la-burqa-incompatible-avec-la-nationalite-francaise.html)

XX

Il y a barbare parce que nu (jadis et encore aujourd'hui) et barbare parce qu'intégralement voilée.

Mais la critique est plus forte désormais contre les hyper-textiles,

car le "presque nu" est mixte (pour les deux sexes) alors que l'hyper-textile est seulement (ou presque) pour les femmes-croyantes.

Dans l'ensemble, peu de personnes tolérent ou acceptent pleinement les infra-textiles et les hyper-textiles.

Ce qui est autre chose que d'accepter les intégrismes religieux

XX

J'étudie le relativisme culturel en matière de vêtements (ou non) sans adopter le relativisme culturel global, général, c'est à dire sans céder pour autant (par multiculturalisme inégalitaire et sexiste) sur les questions d'émancipation. Il s'agit d'une recherche, d'une piste, d'une hypothèse.

Je plaide pour le respect des différences dans l'égalité et avec le respect humain fondamental : cf thèse sur le "double regard" sans réductionnisme.

Le repoussement du lourd racisme historique, venant de très loin, mais très théorisé au XIX ème siècle et appliqué dramatiquement au XX eme nous oblige à nous voir fondamentalement comme une vaste communauté humaine non divisée (pas de "races" ou sous communautés hiérarchisées).

De ce pays (la France) je retiens la force des principes de liberté, d'égalité, et d'adelphité (fraternité et sororité mélangée) le tout en ouverture au-delà de la nation. Pas en repli national-communautaire. 

La laicité est importante aussi. Il faut tout à la fois faire place aux religions (liberté de croyance et de culte) et les brider, les limiter, car elles ont tendance à l'emprise soit dans l'Etat, soit dans la société civile (gramscisme religieux). Elles ont aussi des courants intégristes, qui imposent le sexoséparatisme, l'hypertextile s'agissant des juifs haredim et des musulmans autoritaires. La crise multiforme qui sévit tend à accroître le facteur intégriste. La laïcité ne peut qu'être une réponse de sauvegarde. Très insuffisante.

Christian DELARUE

La question "textile" et la répression-discrimination des extrêmes.

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/250415/la-question-textile-et-la-repression-discrimination-des-extremes

VOILE ET STRING A L'UNIVERSITE... OU AUCUN DES DEUX !

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/160315/voile-et-string-luniversite-ou-aucun-des-deux

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Après l’embargo sur le pétrole russe, l’Europe dans le brouillard
Annoncée depuis des mois, la guerre du pétrole contre la Russie est une réalité depuis lundi 5 décembre. L’Europe a engagé un embargo, les membres du G7 imposent un plafonnement du prix du baril à 60 dollars pour les pays tiers. Avec quelles conséquences ? Personne ne sait.
par Martine Orange
Journal
Devant la cour d’appel, Nicolas Sarkozy crie son innocence
Rejugé pour corruption, l’ancien chef de l’État s’en est pris à une enquête illicite selon lui, et a réaffirmé ne rien avoir commis d’illégal en utilisant la ligne téléphonique « Paul Bismuth ».
par Michel Deléan
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert sont rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar