christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

1764 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 mars 2015

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

POUR LE DROIT DE PROMENER EN STRING L'ETE

Hypotextile : Pour le droit de se promener en string l'été

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

RECIPROCITE CONTRE LA DIVERSITE "COUVERTE"

POUR LE DROIT DE SE PROMENER EN STRING L'ETE

(seins nus pour les femmes)

I - Principe général :

En bonne réciprocité, il s'agit d'appliquer le parallélisme des formes avec les sexyphobes et autres défenseurs de l'hypertextile (voile et jupe ultralongue), en respectant principe et exceptions existantes.

Ce faisant il s'agit

- 1 ) d'assurer une diversité textile réelle : pas que le textile "normal" et l'hypertextile montant des intégristes religieux sexyphobes

- 2 ) de combattre l'emprise totalitaire et sombre de la sexyphobie et du sexoséparatisme des intégristes juifs haredim et musulmans austères

- 3 ) d'élargir in fine à la lutte contre les autres oppressions (cf LGBT+).

II - Application en fonction du contexte:

Le voilé intégral est interdit en France, le nudisme doit donc trouver sa place - en bonne réciprocité - que dans des lieux communautaires, ceux de l'entre-soi, du privé.

Par contre le voile islamique combiné avec des habits larges (pas de prés du corps) à manches longues et à jupe longue (ras du sol), tout le jour et tous les jours est autorisé partout sauf à l'école (loi du 15 mars 2004) et dans l'appareil d'Etat. En conséquence, et en application du pricipe de réciprocité (dite ici "culturelle textile"), le string pour hommes et femmes qui le veulent doit donc être accepté - parallèlisme des formes - par la société sauf à l'école et dans les trois Fonctions publiques. Pas de stigmatisation ni de sanction juridique (police et justice) si comportement normal respectueux d'autrui.

III - Du relativisme culturel à l'idée de lutte contre les dominations.

La mesure doit s'accompagner d'une lutte contre le harcèlement de rue et des violences sexuelles et sexistes. L'antisexisme doit se hisser au niveau de l'antiracisme pour qui se bat pour une société libérale mais civilisée c'est à dire sans domination ni oppression.

Même cet article "Voile et string : relativisme culturel !" est faussement de relativisme culturel. On y trouve toujours l'idée de respect dans la diversité vestimentaire réelle. 

Voile et string : relativisme culturel !

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/120713/voile-et-string-relativisme-culturel

REX FEATURES/REX/SIPA


Vu en 2008

IV - Facultés et universités, quelle inclusivité? : voile & string.

 En France les signes ostensibles de religions sont interdits au collège et au lycée public. Il s'agit de limiter l'emprise religieuse de toute religion sur les consciences.

Pour l'université, ce printemps 2015, on évoque les projets d'interdire le voile islamique pour le même motif. 

Autant je suis d'accord avec la loi de mars 2004 et je pense même qu'il faut rester ferme et ne surtout pas revenir en arrière, autant pour l'université les choses se posent différemment. Ce n'est pas que les symboles aient changé évidemment. Mais les étudiants n'ont plus le même âge. Ils sont majeurs. La loi de 2004 est une loi de protection de l'emprise intégriste sur des mineurs.

A la faculté et à l'université la question se pose de la réciprocité et de l'inclusivité du string. Peux-t-on aller à la faculté ou à l'université en string ? Non. 

Si le voile islamique sexoséparatiste est autorisé dans les université et ailleurs - ce qui est le cas sauf pour la burka - alors il faut il faut par réciprocité et parallélisme des formes autoriser l'entrée en string seins nus dans les universités... l'été.

Cela suppose un gros combat contre le machisme et le harcèlement de rue. 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec
Journal — Élysée et gouvernement
À Dijon, Macron tente de redonner vie à sa « grande cause »
Le président de la République a profité de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes pour exposer son bilan sur le sujet. Sans lever les doutes sur la faiblesse des moyens et du portage politique de la question au sommet de l’État.
par Ilyes Ramdani
Journal
Le président turc menace les Kurdes syriens d’une offensive militaire 
À six mois d’une élection présidentielle cruciale, un attentat non revendiqué à Istanbul sert de prétexte au président turc pour lancer une campagne de bombardements dans le nord de la Syrie.
par Zafer Sivrikaya
Journal — Asie et Océanie
En Chine, la politique « zéro Covid » est de plus en plus contestée
Des chiffres de contamination record en Chine poussent les autorités à décréter de nouveau des mesures de confinement un peu partout dans le pays. Ce qui entraîne des réactions de plus en plus vives, y compris des émeutes, comme récemment dans la plus grosse usine d’iPhone au monde dans le centre du pays.
par François Bougon

La sélection du Club

Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid
Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez