christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

1765 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 mars 2014

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Absentéisme : La fatigue, une surcharge entre santé et maladie.

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Absentéisme : La fatigue, une surcharge entre santé et maladie.

Je m'abstiens en général de disserter sur la santé ; d'autres que moi étant plus compétent. Si je fais exception c'est en souvenir d'une conférence il y a 10 ans de Jean HODEBOURG qui signait au passage un en-tête d'ouvrage à mon attention et à celle de mon syndicat pour son livre LE TRAVAIL C' EST LA SANTE. J'en avais retiré les notes suivantes. Elles sont très modestes mais néanmoins utiles, du moins je crois.

Il importe de dépasser deux notions communes sur la santé. Dans le sens commun, "santé" s'oppose à la maladie. Il suffit donc d'être non malade pour être en bonne santé. Il existe une autre définition - positive elle - mais néanmoins criticable, c'est celle de l'OMS : "La santé est un état complet de bien être physique, mental et social". Trop absolue, elle manque à pouvoir cerner des situations intermédiaires. 

L'hypothèse de recherche sur la santé de l'auteur est de la confronter aux agressions courantes , celles de l'environnement naturel (comme le froid excessif ou la pluie excessive) ; celles politiques ou celles sociales (reçues en entreprise ou celles reçues chez soi ou dans la rue sexisme ou racisme).

Comme syndicaliste spécialisé - membre alors du Conseil supérieur de prévention des risques professionnels - il a porté ses recherches - avec d'autres - sur les états intermédiaires comme la fatigue. Une piste très riche qui sort de la position binaire classique "malade ou en bonne santé" !

Christophe Dejours, dans la Charge psychique du travail, précise : "A la fois, somatique et psychique, la fatigue est le témoin non spécifique d'une surcharge pesant sur l'un ou l'autre des secteurs de l'organisme physique et psychique comme facteur explicatif d'autres atteintes à la santé"

La fatigue est une atteinte à la santé alors qu'il n'y a pas de fièvre, pas de douleurs, pas d'indicateur physiologique précis ou biologique négatif. La fatigue peut être plutôt physique ou plutôt nerveuse. A cause de cette fatigue physique vous pouvez par exemple perdre la vie (ou la faire perdre) si vous êtes chauffeur professionnel de véhicules. Ce qui est beaucoup plus grave que de perdre des points de permis pour dépassement de vitesse autorisée. Il importe de bien saisir ces enjeux. Il y a aussi de plus en plus la fatigue nerveuse de celles et ceux qui, par exemple, lisent en double écran de tailles différentes. S'y ajoutent évidemment les autres contraintes. Les exemples ne manquent pas.

Contre une fatigue prolongée on a le repos, l'absentéisme mais pas les congés de maladie ; on a aussi les médicaments spécifiques - à effet réduit si pas repos - qui s'apparentent désormais à des "médicaments de conforts".

Les absences dues à une trop grande fatigue ne sont pas prises en charge par l'entreprise, pourtant à la racine du mal, mais par la Sécurité sociale. Injuste !

Par ailleurs, l'absentéisme est stigmatisé comme si les trop fatigués étaient des "bras cassés". Or c'est souvent l'inverse !

J'ai entendu il y a peu, une radio s'adonner au mépris mainstream digne des patrons agressifs les plus réactionnaires !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — Violences sexistes et numérique : ça ne streame pas rond
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal
Construire des logements vite et pas cher : l’immense défi marseillais
Le premier Conseil national de la refondation (CNR) délocalisé et dédié au logement s’est tenu à Marseille. La deuxième ville de France, où les prix s’envolent avec une gentrification accélérée de certains quartiers, compte aussi une trentaine de bidonvilles. Le chantier du logement digne reste immense.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Paris 2024 : cérémonie d’ouverture entre amis
Le comité d’organisation des Jeux vient d’attribuer le marché de la cérémonie d’ouverture sur les bords de Seine. Le vainqueur : un groupement dont une agence est liée au « directeur des cérémonies » de Paris 2024, qui avait justement imaginé le concept.
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Violences sexuelles : ce que révèle l’enquête, classée sans suite, visant le chanteur de No One Is Innocent
Mediapart a consulté la procédure judiciaire visant Marc Gulbenkian, figure du rock français, accusé d’agression sexuelle par l’une de ses proches. Alors que la plainte a été classée le 2 novembre, l’avocate de la victime, qui s’appuie sur un enregistrement versé au dossier, dénonce une « hérésie » et annonce un recours.
par Donatien Huet
Journal — Afrique(s)
En Centrafrique, le groupe Wagner étend son emprise sur le secteur du diamant
Des individus liés à la société militaire privée russe ont créé un bureau d’export de diamants en 2019. Officiellement, son volume d’activité est très modeste. Officieusement, plusieurs acteurs du secteur décrivent un système de prédation qui s’étend.
par Justine Brabant et European Investigative Collaborations (EIC)

La sélection du Club

Billet de blog
Merci pour ceux qui ont faim
Aujourd'hui, samedi, je me rends au centre commercial pour quelques courses. Il est dix heures, et celui-ci est déjà plein de monde : des jeunes gens surtout, des filles entrant, sortant des boutiques de mode, quelques-unes les bras chargés de sacs.
par cléa latert
Billet de blog
« Économiser ils disent ? Je le faisais déjà ! »
Cette mère, dont j'accompagne un des enfants en tant qu'éduc’, laisse ostensiblement tomber ses bras. Elle n’en peut plus : le col roulé, les astuces du gouvernement pour économiser l'énergie, c'est une gifle pour elle. « Des trucs auxquels ils ne penseraient pas, de la débrouille pour économiser des centimes, je suis une pro de la pauvreté ! Face à des pros de l'entourloupe...»
par Mouais, le journal dubitatif
Billet de blog
Péripéties ferroviaires en territoire enclavé
Destination France Déchéance, ou Manifeste sur un service public en érosion. Il s'agit dans ce court billet de faire un parallèle entre le discours de la Région Occitanie, celui de vouloir désenclaver des territoires ruraux, comme le Gers, et la réalité que vivent, voire subissent, les usagers du réseau ferroviaire au quotidien.
par camilleromeo28
Billet de blog
« Je vous écris pour témoigner de ma peine de prison qui n'en finit pas »
Rentré en prison à 18 ans pour de la « délinquance de quartier », Bryan a 27 ans lorsqu’il écrit à l’Observatoire International des Prisons (OIP). Entre les deux, c’est un implacable engrenage qui s’est mis en place qu’il nous décrit dans sa lettre.
par Observatoire international des prisons - section française