Tous ceux et celles qui bossent (ou non) écoutent les plaintes indécentes des patrons !

Tous ceux et celles qui bossent (ou non) écoutent les plaintes indécentes 


Gattaz : "On "martyrise" les entreprises !"(1) Eh bien continuons !


Les Echos patrons

Copie écran du site des Echos


Les profiteurs patronaux se plaignent "la bouche pleine" et ceux qui bossent et souffrent doivent écouter les plaintes indécentes du patronat ! (2)

Pendant qu'une petite minorité de dirigeants et grands possédants glosent la bouche pleine, les travailleurs, les précaires et les chômeurs sont eux containts d'écouter ces pleurnicheries ! Quelle indécence !

1 - Clarifions les choses.

D'abord, il importe de moins faire souffrir les humains et les animaux, les entreprises ne souffrent pas !

Ensuite, qui parle ? Les patrons, pas les travailleurs. Et les grands patrons, pas les petits. Ce sont ceux qui sont au coeur de l'économie capitaliste qi parlent haut et fort. Quand ce n'est pas le cas ils pratiquent le lobbying.

 Bref, les profiteurs se plaignent la bouche pleine et ceux qui bossent, qui souffrent doivent écouter les plaintes du patronat !


2 - De quoi ne parlent-ils pas, ces grands patrons?  

Du profit énorme accumulé par les entreprises capitalistes, un profit qui tombe largement dans la poche des patrons et des actionnaires. Pas malheureux ces patrons ! (3)

Certes une partie part pour ce qui reste d'Etat social. C'est heureux ! C'est nécessaire. Il en faut plus encore, pas moins !

 

3 - Pas le moindre souci pour les travailleurs dans le propos de ces patrons !

- Pleine acceptation de compétitivité, de la guerre économique.

- Attaque contre le code du travail, trop protecteur du travail.

- Attaque contre la RTT. Les travailleurs doivent travailler plus vite, plus longtemps et se contenter de salaires modestes.

- Attaque contre la fiscalité qui ponctionne les sociétés et les riches.

 

4 - Main basse sur l'Etat ! 

Pierre Gattaz, rêve d' "un pacte de confiance" entre le monde de l'entreprise et l'État.

L'Etat n'est pas, ne devrait pas être la chose du patronat. On ne sait que trop ce que le patronat veut en faire.

La bataille est forte pour que l'Etat soit la chose du peuple-classe dans son hétérogénéité.

Le patronat veut réduire l'Etat social à une incitation aux comportements caritatifs

En faire une machine d'aide à faire du profit ! Néolibéralisme !

 

5 - Que fait F Hollande et son gouvernement "PS-Ecolo" ?

images.jpg

Ajoutez Valls et les Roms

Secouez !

Résultat : FN à 40% à Brignolle !

Stop !

 

Ch Delarue

 

1) Pierre Gattaz à Pau : "On martyrise les entreprises" - LaRepubliquedesPyrenees.fr

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2013/07/19/pierre-gattaz-a-pau-on-martyrise-les-entreprises,1142786.php

2) Tous les travailleurs ne souffrent pas au travail mais pour autant rien à voir avec une activité libre n'est-ce pas !

3) Le nombre de milliardaires explose, leurs profits aussi | Humanite

http://www.humanite.fr/politique/le-nombre-de-milliardaires-explose-leurs-profits-a-517169

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.