Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.

Contre le travaillisme , une gauche de RTT à 32 Heures hebdomadaires (et même 30 H) et de retraite à 60 ans.

Contre le travaillisme , une gauche de RTT à 32 Heures hebdomadaires et de retraite à 60 ans.

 http://amitie-entre-les-peuples.org/Contre-le-travaillisme-une-gauche-de-RTT-32-H-et-de-retraite-a-60-ans

- Introduire sur le sens moderne du travaillisme :

Le TRAVAILLISME, promu par les droites et les patronats de France et d’Europe, consiste ici de façon générale à « faire travailler plus celles et ceux qui travaillent déjà ». Ce sens est très clair pour des millions de travailleurs mais aussi de privés d’emploi .

Le travaillisme consiste, plus particulièrement en 2019, à faire travailler le salariat public ou privé d’une part au-delà de 60 ans (retraite à 62 ans et plus) et d’autre part au-delà de 35 heures hebdomadaires.

Le travaillisme est à mettre en lien avec la montée des inégalités économiques et sociales et donc, pour les réduire, avec un usage très redistributif de la fiscalité sur plusieurs aspects . Mais - c’est notre propos - la FISCALITE n’est pas le seul remède contre les inégalités sociales. Il y a aussi la volonté de la finance d’instituer la capitalisation en France (1). C’est un autre volet tout aussi réactionnaire de la classe dominante. S’opposer à la retraite à points est nécessaire.

Revenons au travaillisme et au combat pour réduire massivement le temps de travail (notamment RTT pas que) afin de travailler tous et toutes.

 

I - Les droites agitent de plus en plus ce contre-mouvement réactionnaire

 

Il s’agit pour elles et les grands patrons d’inverser le mouvement historique progressiste de réduction du temps de travail salarié. Sarkozy a commencé ce discours mais c’est Macron qui le poursuit avec fermeté et qui veut le mettre en texte de loi, que ce soit pour les retraites à point ou pour un code du travail renouant avec une plus forte exploitation de la force de travail salariée !

Eu égard à certains facteurs (productivité, nombre de chômeurs, etc), la problématique reste au contraire à renouer avec une nouvelle RTT de 32 heures voire 30 heures par semaine (pour embaucher ) et sans perte de salaire pour les 99% ! Retourner à une retraite à 60 ans est nécessaire . Quelle gauche propose d’aller fermement en ce double sens !

 

I I - La gauche faible face au MEDEF et au 1%, « çà suffat comme ci » !

 

Le problème ce n’est pas fondamentalement les droites, on les connait que trop bien. Elles ne sont pas en défense du 1% par erreur, par faiblesse car elles sont cupides et prêt à tout pour défendre les riches et le 1% dont elles aspirent elles aussi à une appartenance de classe des riches du 1%.

Le problème ce sont les gauches, la gauche PS surtout. Le peuple-classe a besoin de gauches - au-delà des différences - sans faiblesse pour prendre aux riches, comme Thomas Pickety le propose, pour donner aux classes sociales modestes. Ce n’est pas aux classes moyennes qu’il faut prendre mais au 1% ! Là, pour affronter la bourgeoisie et la finance, les candidats déterminés se font rares !

 

I I I - Le mouvement social et démocratique doit peser pour gagner

 

Puisque les gauches peinent à assurer un changement de société face à une droite dure qui travaille surtout pour la finance et les riches en abandonnant son peuple-classe aux luttes de pouvoir, aux luttes de places, à tout ce que l’humanité peut produire de malsain ou de mauvais quand on la pousse dans le mauvais sentir importe de construire un mouvement social et un mouvement démocratique.

- Le mouvement social est surtout l’affaire des syndicats de travailleurs et travailleuses du public et du privé, des nationaux ou non. C’est eux qui peuvent faire ces liens. Et étant syndicaliste à Rennes, je ne me suis pas privé de le faire au micro de la manifestation, avec l’appui de mon syndicat : RTT 32 heures voire 30 heures sans perte de salaires et retraite à 60 ans (avec un montant décent) (2). C’est simple et çà heurte frontalement le projet de la classe capitaliste exploiteuse.

- Le mouvement démocratique est surtout l’affaire d’une organisation comme ATTAC et de sa commission démocratie. Il s’agit de permettre la pleine expression citoyenne pour le peuple-classe, pour les 99%. Cela suppose des libertés avec droit de manifester (de faire grève, de se syndiquer) sans être blessé ou traité comme un délinquant et non une police ultra-répressive contestée jusqu’à l’ONU pour ses violences policières. Cela suppose d’autres médias que les médias en défense des riches, des grands actionnaires.

Christian DELARUE

ATTAC & CGT Rennes

 

1) Sur Mediapart et sur l’Humanité ce 10 décembre 2019 :
BLACKROCK. UN GÉANT AMÉRICAIN DE LA FINANCE À L’ASSAUT DES RETRAITES DES FRANÇAIS
Fonds de pension. Le gigantesque gestionnaire d’actifs BlackRock lorgne l’épargne hexagonale, qu’il voudrait transformer en retraite par capitalisation. Il attend que la loi Pacte votée au printemps et la réforme Delevoye lui ouvrent les portes de ce marché.

2) Si on reste au travail salarié après 60 ans, alors il faut une RTT plus importante encore car le travail post-60 ans est plus difficile (fatigabilité, maladies plus courantes). 

 3) Perspective

Capitalisme productiviste : le travail et la consommation, l'émancipation et le socialisme. - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/Capitalisme-productiviste-le

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.