christian delarue
Responsable national MRAP (CN), Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr)
Abonné·e de Mediapart

1772 Billets

1 Éditions

Billet de blog 12 janv. 2013

christian delarue
Responsable national MRAP (CN), Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr)
Abonné·e de Mediapart

Ou Soral a-t-il entendu que les féministes étaient pro-string ?

christian delarue
Responsable national MRAP (CN), Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ou Soral a-t-il entendu que les féministes étaient pro-string ? (ou anti ?)

Sur autre monde Politis, Dazibaoueb,

Le string ou la réduction de la femme à être objet de désir . Voilà ressortie, chez Soral, la vieille idéologie restrictive des libertés de s’habiller pour les femmes . Elle est ressortie sans nuance et sous une forme non religieuse pour mieux s’acclimater au nouveau féminisme de restriction vestimentaire d’un certain féminisme musulman.

L’idée de base semble méprisée : séduire c’est quand je veux et comme je veux. Pas d’obligation ni dans un sens ni dans l’autre. Liberté, pas de sexo-séparatisme.

Une vidéo montre une féministe musulmane critiquant la jupe courte. Cela fait problème. Les jupes courtes, un peu çà va, trop bonjour les dégâts, bonjour les risques d’injures sexistes voire pire. Du coup, au lieu de critiquer les injures sexistes, ce "féminisme de restriction vestimentaire" (frv) propose de ne pas apparaitre comme être sexué et seulement comme être humain. Vivons féministe et vivons caché ! De fait elle ne porte pas que le voile mais aussi une robe très large qui respecte les préconisations des intégristes musulmans obsédés de sexo-séparatisme.

Venons-en à la réponse.

Je connais plusieurs féministes, dont celles qui ont été mes compagnes, plus de nombreuses amies. Certaines portent un string occasionnellement, d’autres constamment, enfin d’autres pas du tout mais aucune n’en fait un étendart du féminisme. Mais pas plus un rejet.

Bref, c’est un objet qu’elles estiment devoir porter librement, quand elles veulent et comme elles veulent. Et sans remarques de "mec lourd" ou de propos sexistes.

Moi aussi d’ailleurs. Eh oui ce string n’est pas réservé aux femmes.

Mais pas de diversion : Ou Soral a-t-il entendu que les féministes étaient pro-string ? Ou ?

Si le string a pu être défendu, c’est juste face à celles et ceux qui veulent l’interdire. Pas plus. Rien de plus.

Il en va ici du string comme de la jupe courte et des autres vêtements féminins (chaussures à talons) stigmatisés par les intégristes de tout poil.

Ce qui importe, c’est bien de respecter les femmes aussi bien comme être sexué (et même sexy) que comme être humain. L’une et l’autre, pas l’une ou l’autre. Il y a bien une éducation anti-sexiste voir féministe à promouvoir en ce sens.

Ce qui importe est certes de ne pas vouloir réduire la femme à n’être qu’un objet sexuelmême quand elle est très séduisante.

Ce qui importe aussi est de ne pas vouloir réduire la femme à n’être qu’être humain - car c’est aussi une réduction par refus d’une apparence sexuée - pour que sa dignité soit respectée. C’est bien ce qui est répondu au "féminisme de restriction vestimentaire" (religieux ou non) et aux intégristes sexo-séparatistes de tout poil.

Christian Delarue

Alain Soral : le voile contre le string féministe - Vidéo Dailymotion

http://www.dailymotion.com/video/xh...

Islam Question and Answer - Est il permis à une femme de porter une jupe hors de chez elle ?

http://islamqa.info/fr/ref/111821

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte