christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

1744 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 juil. 2013

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Voile et string : relativisme culturel !

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Voile islamique et mini-jupe / string : relativisme culturel !

Le relativisme culturel admet la diversité des pratiques corporelles, mais pour autant il ne tolère pas les oppressions et les dominations.

Les hyper-textiles, les textiles minimalistes et les nudistes : diversité et tolérance !

 "C'est quand je veux, comme je veux !"

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/120713/voile-et-string-relativisme-culturel?

Relativisme culturel : Voile religieux intégral et nudisme - AgoraVox le média citoyen

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/relativisme-culturel-voile-60300

Depuis : 

- Le réductionnisme comme mécanisme d’oppression sexiste et/ ou raciste.

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/240213/le-reductionnisme-comme-mecanisme-d-oppression-sexiste-et-ou-raciste

- Respect des femmes voilées mais aussi respect des "minorités" homo, trans, bi, des nudistes et naturistes, des femmes sexy.

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/080213/respect-des-femmes-voilees-mais-aussi-respect-des-minorites-homo-trans-bi-des-nudistes-et-nat

REX FEATURES/REX/SIPA

XX

Est-ce vraiment le string qui choque ? N'est-ce pas plus tôt le préjugé anti-gros(se) qui opère !

Et quand la femme ou l'homme est plus belle-beau, qu'est-ce qui gêne ? La crainte de ne pas décoller le regard (pour les hommes surtout) et la crainte de devoir trop supporter des regards masculins mais aussi féminins . La "qualité" du regard compte aussi car  "les libidineux : un peu çà va, beaucoup c'est trop" ! Mais attention car la "concupiscence", comme désir sexuel exicité sobrement et pacifiquement, est aussi critiquée par tous les intégristes de toutes les religions qui stigmatisent le sexe comme péché et comme digne de l'enfer !  Ils veulent interdire les femmes sexy . La trop grande liberté peut donc choquer des hommes, des femmes aussi. C'est pourquoi il faut défendre le relativisme corporel et la liberté de se vêtir librement.

On nomme la volonté de réprimer la liberté de moeurs "ordre moral" ! Le nudisme, par exemple, a été sévèrement réprimé dans les dictatures à forte composante religieuse : Portugal de Salazar, Espagne de Franco, France de Pétain, Grèce des colonnels et dans les dictaatures d'amérique latine.

La liberté de moeurs ne devrait pas aller, pour certains, jusqu'à autoriser la prostitution. Mais c'est un autre sujet !

Enfin sur le string lire, comme je ne suis pas le premier sur le sujet :

Ou Soral a-t-il entendu que les féministes étaient pro-string ?

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/120113/ou-soral-t-il-entendu-que-les-feministes-etaient-pro-string

XX

Quid de la mini-jupe?

C'est plus facile pour certaines que pour d'autres ! 

Mais conservons le principe de base à défendre partout : "C'est quand elles veulent comme elles veulent !"

 Cette image fait comme si il s'agissait de deux "pressions" équivalentes. Or c'est largement faux.

1 Imposition n'est pas pression. L'un est autoritaire l'autre pas !

2 Et l'imposition de la mini-jupe, sous peine de menaces physiques, est beaucoup plus rare que celle portant imposition du voile.

Cela permet néanmoins de défendre la liberté de se vêtir pour les femmes, qui peuvent ainsi soit se voiler, soit porter des mini-jupes. Le problème de la mini-jupe se déplace sur la question du lieu et du machisme ambiant possible . Le port de mini-jupes peut donner lieu aisément à agressions sexistes dans certaines zones d'incivilités notoires. 

XX

Voile islamique d'une interprétation sexoséparatiste de l'islam, d'un certain islam !

En noir !

 en gris !

Parallèlement, une femme voilée par libre soumission à préceptes religieux (un certain islam et non l'islam) ou par obéissance à fermes injonctions sexoséparatistes d'un mari, de musulmans autoritaires peut choquer mais qu'est ce qui choque ici ? La soumission rigide à la religion (un port constant en extérieur), la soumission à l'homme ou/et la peur de la généralisation de ce type de contrainte (effet de contagion)? Derrière il y a la crainte de l'apologie de la religion, de son volet intégriste surtout !

Il importe de contenir ses peurs dit-on souvent en matière de lutte antiraciste (afin de repousser ici l'islamophobie). Pour autant, il ne faut pas céder à la volonté d'emprise des intégristes !

La diversité des modes de vie est un gage contre l'intégrisme religieux qui lui pousse à la monotonie du "tout caché, tout voilé" pour les femmes !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Recommandés par nos abonné·es

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Face à la colère du peuple, le régime iranien choisit la fuite en avant répressive
Les unités organisant la répression sont multiples et impitoyables mais n’arrivent toujours pas à mater des manifestants qui n’exigent plus seulement la fin du voile obligatoire, mais celle du régime.
par Jean-Pierre Perrin
Journal
Énergies renouvelables : un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal
Amnesty International dénonce le rôle de Facebook dans les exactions contre les Rohingyas
L’ONG publie un rapport documentant comment, en 2017, le réseau social a été incapable de modérer les messages appelant à la discrimination ou au meurtre des membres de cette minorité ethnique de confession musulmane, et les a même promus via ses algorithmes. Elle demande à sa société mère, Meta, de les indemniser.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Ceci n'est pas mon féminisme
Mardi 20 septembre, un article publié sur Mediapart intitulé « Face à l’immobilisme, les féministes se radicalisent » a attiré mon attention. Depuis quelque temps, je me questionne sur cette branche radicale du féminisme qu’on entend de plus en plus, surtout dans les médias.
par Agnès Druel
Billet de blog
La diffamation comme garde-fou démocratique ?
À quoi s’attaque le mouvement #MeToo par le truchement des réseaux sociaux ? À la « fama », à la réputation, à la légende dorée. Autrement dit à ce qui affecte le plus les femmes et les hommes publics : leur empreinte discursive dans l’Histoire. Ce nerf sensible peut faire crier à la diffamation, mais n’est-ce pas sain, en démocratie, de ne jamais s’en laisser conter ?
par Bertrand ROUZIES
Billet de blog
Cher Jean-Luc
Tu as dit samedi soir sur France 2 qu’on pouvait ne pas être d’accord entre féministes. Je prends ça comme une invitation à une discussion politique. Je l'ouvre donc ici.
par carolinedehaas
Billet de blog
Les « bonnes » victimes et les « mauvaises »
Elles en ont de la chance, ces consœurs qui savent reconnaître « les bonnes victimes » des « mauvaises victimes ». Les « vraies victimes » des « fausses victimes ». Les « justes combats » des « mauvais combats ». Elles ont de la chance ou un test ou une poudre magique. Moi, je n’ai pas ça en magasin.
par eth-85