Gilets Jaunes : Lutte du bloc social d’en-bas contre bloc social d’en-haut !

Gilets Jaunes : Lutte du bloc social d’en-bas contre le bloc social d’en-haut !

Fin 2018-2019

Gilets Jaunes : Lutte du bloc social d’en-bas contre le bloc social d’en-haut !

 

 

 

Grand débat national ou pas - la tendance lourde est au boycott -, la lutte continue, avec des brassards blancs de SO (service d'ordre) cette fois-ci (hier samedi 12 en Acte IX). La lutte démocratique est toujours et encore une lutte sociale . La promotion d'un outil démocratique facilitant l'intervention des citoyens du peuple-classe (99%) n'est pas prétexte à relâchement des luttes sociales. La mobilisation fut forte.

Quelle lutte sociale ? Comme l’indique une banderole explicite des Gilets jaune la lutte se résume à « la France d’en-bas contre la France d’en-haut » pour la justice sociale. Nous évoquerons des blocs de classes sociales en proximité tant pour en-haut que pour en-bas.

Dans ce contexte, les classes dites moyennes sont coincées entre le bloc d’en-haut sous hégémonie du 1%, (soit de la classe dominante bipolaire) et le bloc d’en-bas : les pauvres les précaires, les modestes et tous ceux et celles ayant « des fins de mois difficiles ».

Les classes moyennes - celles « en entre-deux » donc - sont l’objet d’un enjeu de lutte idéologique entre celles et ceux d’en-bas précités - dites classes modestes (et populaires) ou peuple d’en-bas - dont la figure active fin 2018 début 2019 a pour nom les « gilets jaunes » et le « bloc d’en-haut » sous hégémonie du 1% (classe dominante bipolaire).

Il est bon que des membres des classes moyennes - dont la critique fustige à raison la faiblesse de définition (cf JM Harribey par exemple) - se démarque de M Macron et de l’ensemble des élites néolibérales en soutien servile de l’Union Européenne et du MEDEF, bref de toutes les oligarchies et classes dominantes (qu’elles soient nationale ou continentale).

M Macron a eu le grand tort politique de cibler en paroles et en actes les Gilets jaunes pacifiques, hors tout respect de l’Etat de droit. Il a soutenu en bloc les policiers y compris ceux qui étaient fautifs . Il n’a pas eu un mot à l’égard des gilets jaunes pacifiques molestés ou blessés par une police totalement débridée. Injuste ! Intenable politiquement !

Cette répression des Gilets jaunes n’est même plus de la surpénalisation, c’est du hors-droit et du hors-justice, de l’arbitraire. Au passage, c’est la légitimité du monopole de la violence étatique qui est atteinte au bénéfice du soutien du peuple d’en-bas opprimé qui dispose ainsi d’un fort soutien . Il faut bien mesurer l’ampleur de la subversion politique crée avec la répression indistincte contre les gilets jaunes.

Qui dit surpénalisation dit en effet qu’on a bien isolé une « faute » répertoriée dans le code pénal et qu’on lui a applique une lourde sanction (financière plus prison effective), alors qu’une peine plus légère était attendue. Cela se remarque souvent pour celles et ceux d’en-bas comparativement aux fautes de celles et ceux d’en-haut qui sont sous-pénalisées, voire blanchies totalement !

Alors oui comme l’Appel sur Invités Mediapart : « Nous ne serons pas les chiens de garde de l’État ! »

https://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/120119/nous-ne-serons-pas-les-chiens-de-garde-de-letat

Ouverture

Nous défendons une « main gauche de l’Etat » (Etat social et Etat démocratique engagé dans la transition écologique dans le souci de justice sociale et fiscale) devenue faible et marginalisée (gauche du PS : PCF, FI, NPA etc) .

Nous voulons pour ce faire des élites - si nous acceptons ce terme - qui mettent leur compétence au service des besoins sociaux populaires via d’authentiques services publics et non pas en soutien des firmes multinationales dites FMN (ou STN) ... et de leur propre rémunération augmentée ! Nous contestons fortement la montée les nouvelles élites pantouflardes de l’Etat-Medef (Caste de Mauduit) en cheville avec l’oligarchie de l’Union européenne.

Christian DELARUE

- Gilets jaunes : Plus pour en-bas, moins pour en-haut ! | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/030119/gilets-jaunes-plus-pour-en-bas-moins-pour-en-haut

- Le RIC : des citoyens, non pas manipulés mais informés décident - Commission démocratie d’Attac et Association Sciences Citoyennes - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/Le-RIC-des-citoyens-non-pas-manipules-mais-informes-decident

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.