GILETS JAUNES : BLOC SOCIAL D'EN-BAS

GILETS JAUNES : BLOC SOCIAL D'EN-BAS, par en-bas, pour en-bas

GILETS JAUNES : BLOC SOCIAL D'EN-BAS, par en-bas, pour en-bas

 
(Texte repris ce samedi)

 

Bloc social signifie ensemble de diverses classes sociales d'en-bas, allant des petits patrons (très peu nombreux), aux travailleurs et travailleuses dont certain.es précaires, mal payé.es et mal logé.s . On parle aussi du "peuple d'en-bas", avec tantôt le mépris de classe contre la plèbe et la populace, tantôt la sympathie et la solidarité pour celles et ceux qui expriment la souffrance ressentie par la partie la plus pauvre et fragile de la population, directement exposée à la violence des politiques d'austérité du pouvoir d'en-haut.

- Du côté de la circulation marchande, pas de la production

Les revendications ne concernent pas le travail (et le rapport social de production capital-travail au coeur de l’activité syndicale) mais la "vie chère", donc hors de l'entreprise et du travail , quasi complètement du côté du pouvoir d’achat face aux marchés (rapport social de solvabilité), avec des prix toujours plus élevés pour des revenus faibles et contenus.

- Quelles classes sociales ?

On évoque donc ici, en termes de classes sociales, non pas des travailleurs salariés ou des prolétaires vendant leur force de travail (bien qu'ils soient très nombreux évidemment) mais beaucoup plus une conception sociologique de type stratificationniste, avec des classes modestes dites populaires (le bas-peuple) avec des fins de mois difficiles et juste au-dessus des classes moyennes, celles à faible capacité d’épargne.

 - Peuple d'en-bas en lutte contre ...

  A défaut d'être le peuple démocratico-citoyen, les Gilets jaunes sont tout à la fois un mouvement social, démocratique au sens de "agissant d'en-bas, par en-bas, pour en-bas "et en ce sens il bouscule à plusieurs titres les élites économiques, politiques, médiatiques, administratives, etc... bien installées au sommet d'un système très inégalitaire, du fait du capitalisme.  

XX

BLOC D'EN-BAS OPPOSE AU 1% D'EN-HAUT

Classes modestes et classes moyennes, ensemble, en gilets jaunes, contre le 1%, pour les revendications sociales et fiscales !

 

Ce bloc social d'en-bas est largement opposé à la coalition sociale d'en-haut (celle du 1% d'en-haut assimilé aux classes dominantes, en allant plus bas avec les 10% d'en-haut comme tendance de bloc bourgeois et petit-bourgeois). 

Ce mouvement, qui forme un bloc social (en cours), ne porte pas tout, notamment l'écologie et d'autres questions, mais il veut que ceux d'en-bas ne soient plus les oubliés des politiques de c(l)asse, politiques économiques, sociales et fiscales d'austérité, de bas-salaires, de casse des services publics, (transports, logement, etc), lesquels services publics sont la "chose" des "gens d'en-bas" et plus largement du peuple-classe, (et pas un objet modifiable pour les FMN). C'est déjà appréciable!

Les pauvres et précaires et l'ensemble des classes modestes (moins de 1500 euros nets) plus les classes moyennes juste au-dessus sont les victimes du système capitaliste prédateur contre le peuple-classe et contre la nature, (sans parler des animaux).

 

peuple-classe peuple social peuple-classe peuple social

Perspectives.

Face à la crise qui semble frapper les sommets de la République et notamment son bloc social dominant - si l'on admet l'existence d'un "bloc bourgeois" descendant plus bas que le 1% d'en-haut - le bloc social d'en-bas ne semble pas vouloir "profiter de la crise" et se porter candidat au pouvoir par une révolution.

Mais il pose néanmoins, après la question sociale et fiscale, la revendication de "Macron démission" ce qui va plus loin peut-être que poser benoîtement la question démocratique en critiquant la "démocratie réellement existante" et en proposant un RIP ou un RIC. La chute de Macron ouvrirait une crise du régime (cf ci-dessous Nicolas Bénies).

 

 

Christian Delarue

Addendum : 

Comment se fait-il écrit Samy Joshua que, avec le nombre de Gilets Jaunes présents sur les plateaux ou interrogés pour des télés sur les rondpoints, surgissent si peu de paroles anti-écologiste, sexiste, homophobe ou ouvertement raciste ? Aucune qui s’attaque aux fonctionnaires ? Si peu qui s’en prennent « aux assistés » ? 

cf article de Samy Joshua

https://blogs.mediapart.fr/samy-johsua/blog/181218/back-basics

xx

La différence entre Etat et régime politique N Bénies - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/La-difference-entre-Etat-et-regime

xx

Pour un usage militant à la Convergence des SP :

Une élite au service des FMN et du 1% contre le bloc social d’en-bas.

Le service public comme « chose" du peuple-classe, des 99% d’en-bas.

http://amitie-entre-les-peuples.org/Une-elite-au-service-des-FMN-et-du-1-contre-le-bloc-social-d-en-bas

xx

https://www.facebook.com/christian.delarue.alter/posts/10210532684792734?notif_id=1544983897320416¬if_t=feedback_reaction_generic

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.