Dé-droitiser le printemps républicain et Amine el Khatmi

Dé-droitiser le printemps républicain et Amine el Khatmi

Dé-droitiser le printemps républicain et Amine el Khatmi

http://amitie-entre-les-peuples.org/De-droitiser-le-printemps-republicain-et-Amine-el-Khatmi?

Sortir de la République pour le 1% c’est urgent ! (texte 2)

Ecoutons Amine el Khatmi (dit ici AEK) (courte video) « Je n’accepte plus les procès en trahison de la gauche instruits contre le Printemps Républicain. Nous sommes de gauche, d’une gauche républicaine et universaliste, d’une gauche fidèle à ses principes et à ses combats historiques, d’une gauche féministe qui n’abandonne pas en rase campagne une jeune fille de 18 ans menacée de mort, d’une gauche qui ne défile pas avec les islamistes, qui ne se vautre pas dans le racialisme, l’indigénisme et le complotisme ! D’une gauche sans ambiguïtés sur l’antisémitisme et les ravages de la tenaille identitaire. Bref, d’une gauche populaire, qui aime la France, qui défend le peuple et qui n’a de leçons à recevoir de personne ! »

Bon AEK n’aime pas du tout les indigénistes, les racialistes, les absents très silencieux face au harcèlement de Mila, etc et on partage un peu, beaucoup, ou pas du tout (pour certains) ou pas comme lui (en tout cas) mais tout çà ne nous dit pas ou se trouve la gauche de AEK et chez AEK. Car il ne suffit évidemment pas d’être contre l’islamisme (et pas contre les musulmans non intégristes comme l’extrême-droite n’est-ce pas !) pour être de gauche ! Autrement dit, il importe - aussi et surtout, avant tout même, d’avoir un réel programme social combatif pour les travailleurs et travailleuses des 99%, des lois pour le peuple-classe et les classes modestes et pauvres et de le décliner souvent et concrètement ! Or là c’est plutôt le grand silence ! Invoquer une « gauche républicaine et universaliste » c’est un peu court ! Aujourd'hui, le clivage n'est plus entre la droite et la gauche (...) avait-il dit (ailleurs).

De ce vide sidéral sur ce qui intéresse au quotidien les classes sociales modestes, il apparait donc que la bataille fort bruyante et répétées contre l’islamisme sert surtout à faire diversion sur un autre communautarisme, celui bien tricolore BBR qui couvre le ruissellement vers le 1% et les inégalités sociales.

Les réactions offusquées, dite « de la gouache », contre ATTAC et sa campagnes contre Bernard Arnault et ses évasions fiscales sont éclairantes de l’état d’une « gôche bobo » qui n’est plus à gauche, car complètement du côté des super-riches, et du 1% en général !
Quid de la RTT à 32 Heures voire 30 heures, sans perte de salaire (SPS) au moins pour les 99% ? Quid de La Défense des SP, de la Sécurité sociale ? D’une fiscalité redistributive ? D’effacer la dette publique ? Etc

Christian Delarue

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.