Antisémitisme : Signature étonnante du PIR

Antisémitisme : Signature étonnante du PIR

Antisémitisme : Signature étonnante du PIR

sous

Contre les actes antisémites, contre leur instrumentalisation, pour le combat contre toutes les formes de racisme "

http://amitie-entre-les-peuples.org/Contre-les-actes-antisemites-contre-leur-instrumentalisation-pour-le-combat

XX

Contre l'antisémitisme dans le texte

 

"La lutte contre l'antisémitisme fait partie à part entière de notre combat antiraciste." 

plus loin dans ce même texte  on lit : "L'antisémitisme est une affaire bien trop grave pour la laisser à celles et ceux qui, jour après jour, s'emploient à stigmatiser et à réprimer les minorités."

A bien lire, ce texte combat toutes les formes de racisme (pas tous le font), dont l'antisémitisme, on peut dès lors s'étonner de la signature du PIR - Parti des Indigènes de la république - ordinairement très campiste (pro-communauté musulmane y compris les intégristes de tout niveau de gravité réactionnaire et contre le "philosémitisme d'Etat"). NB : Il y a un campisme inverse en France ! 

1) - Le PIR signe ici un texte clairement contre l'antisémitisme , et dans deux phrases, ce qui est nouveau et permettait ma première signature . 

2) - De plus, - autre étonnement - ce texte n'est pas centré contre l'islamophobie (avec les précisions habituelles) à combattre ! Toutes les formes sont simplement visées sans surcharge. 

cf Nous luttons contre le racisme sous toutes ses formes, nous n’oublions pas non plus tous les actes racistes et toutes les violences policières islamophobes, négrophobes, rromophobes, visant les asiatiques, les personnes LGBT.

3) - Le texte dit néanmoins ceci qui a pu aider : Le sommet du cynisme est atteint lorsque, déjà, nous pouvons percevoir le glissement dangereux consistant à attribuer la montée de l'antisémitisme au « communautarisme musulman », comme n'a pas manqué de s'y adonner un Eric Ciotti, hélas pas isolé.

Mais des musulmans (pas de chiffres : combien ?) sont certainement antisémites, (sans parler des islamistes tueurs ) comme d'ailleurs des non musulmans de l'extrême-droite française et européenne le sont ! Pas de campisme !

4) - La référence à une instrumentalisation (réelle) a pu aider aussi

Une critique : "Larmes de crocodile, cette tendance à ne parler d’antisémitisme que pour dénoncer l’instrumentalisation que certains en font." Cf Juives et juifs révolutionnaires (Facebook et amitié-entre-les-peuples.org). N'empêche que pour le PIR ce texte semble être aller beaucoup plus loin qu'à l'ordinaire !

Reste en effet les points 1 & 2 ci-dessus du texte qui sont forts contre une forme historique et lourde de racisme : l'antisémitisme !

 

XX

Hypothèse

 

Ce texte est de facture UJFP et pas "indigène" ! Le PIR s'y est rattaché.

Texte non campiste - que j'ai signé !

XX

 

J'ai signé ce texte SANS pour autant vouloir faire manifestation séparé (car pas vu cela).

Et d'ailleurs à Rennes j'étais avec tous et toutes avec deux textes du MRAP en poche .

 

XX

Le PIR a-t-il changer ?

J'ai trouvé ceci qui n'est pas vieux :

Au cours d’une conférence organisée le 8 décembre 2018 par la Commission islamique des droits de l’homme (CIDH), la militante politique franco-algérienne Houria Bouteldja a prononcé un discours intitulé « Combattre le philosémitisme pour combattre l’islamophobie et le sionisme ». Boulteldja a défini le « philosémitisme » comme l’amour des juifs. Critiquant la France et la Grande-Bretagne pour leur philosémitisme, elle a affirmé que le « philosémitisme » est une sorte de racisme, qui se combine avec l’islamophobie pour maintenir le caractère blanc des Etats-nations. Elle a expliqué que les Etats-nations philosémites octroient aux juifs une position privilégiée dans la société, dans une tentative d’installer une concurrence entre juifs, musulmans et noirs. Elle a affirmé que les musulmans n’occupent pas la même place que les juifs dans la hiérarchie raciale, et que la France permet à ses juifs de servir au sein de l’armée israélienne car ils ne sont pas considérés comme de véritables Français, et que cela sert les intérêts occidentaux. Et de conclure : « L’idée ici n’est pas de combattre l’islamophobie et l’antisémitisme… [Mais] de combattre l’islamophobie et le philosémitisme… [Cela nous permettra] d’être plus forts contre le racisme et… le sionisme ».

 

La militante franco-algérienne Houria Bouteldja : Nous devons combattre le philosémitisme pour combattre l’islamophobie | Memri

http://memri.fr/2018/12/30/la-militante-franco-algerienne-houria-bouteldja-nous-devons-combattre-le-philosemitisme-pour-combattre-lislamophobie/

A vérifier.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.