Combattre le racisme malgré nos divisions

Combattre le racisme malgré nos divisions

Combattre le racisme malgré nos divisions 

 

Certains veulent le faire au nom de leur communauté ou de leur « race sociale » de désignation sociale dominante (ou pas) et d’autres surtout pas car ils estiment que cette méthode va à l’envers de ce qu’elle veut faire ! La sémantique n’est pas neutre ! Elle prend le risque de figer des groupes ethno-raciaux ou ethno-religieux dans une sorte de "lutte des races". Gros danger !

Ce à quoi il est répondu que le racisme perdure, qu’il est de plus en plus fort. Qu'on ne s'en sort pas ! Alors…

De fait, l’antiracisme universaliste auquel le MRAP participe avec d’autres depuis 40 ans (pour l'équipe que je connais mais plus ou moins selon les générations ) n’a pas réussi à faire reculer le mal ! Les discriminations perdurent ! C’est donc un échec (appréciation personnelle pas collective).

Mais pour autant il n’est pas certain qu’il faille abandonner l’antiracisme universaliste. Il importe assurément qu’il soit plus offensif, dans tous les secteurs, y compris dans la police, surtout dans la police - il y en a trop - afin d’aller vers l’égalité réelle. Mais aussi dans le logement ou la santé ainsi qu’au travail et là les syndicats doivent agir !

C’est donc peu de dire qu’il y a un écart et cependant il y a un point important à noter derrière les divergences sémantiques c’est la nécessité impérieuse de lutter contre le racisme

lire suite sur

Antiracisme divers et divisé | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/amitie-entre-les-peuples/blog/210620/antiracisme-divers-et-divise

https://blogs.mediapart.fr/amitie-entre-les-peuples/blog/210620/antiracisme-divers-et-divise

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.