Sarkozy, le travaillisme et le "patriotisme patronal"

Sarkozy, le travaillisme et le "patriotisme patronal"

http://www.dazibaoueb.com/article.php?art=29572

Travaillisme (1) Nouveau sens : Ici faire travailler plus celles et ceux qui travaillent déjà. Le sens des mots n’est pas figé. Un sens peut décliner et un autre apparaître. C’est ici le cas. L’ancien sens peut néanmoins perdurer un certain temps pendant qu’un autre se renforce.

Défendre celui qui travaille "dur" ! En fait ici, la droite sarkozyste - comme l’extrême-droite lepéniste - agite non seulement la haine de l’étranger mais aussi la haine de son collègue de travail, français de souche ou non. N Sarkozy, au sortir du premier tour de la présidentiel du 22 avril 2012, et à l’approche du premier mai, vient faire l’apologie très "petite-patronale"(1), et façon Pétain, des "vrais" travailleurs contre les autres, les petits travailleurs les travailleurs "mous", les travailleurs sobres. "Un vrai travailleur travaille ; un faux travailleur est en grève la moitié du temps, au chômage l’autre moitié, alors qu’il pourrait travailler... " N Sarkozy vient flatter, sans payer plus, les travailleurs travaillistes.

Au-delà il s’agit de favoriser l’intensification du travail, le retour au 39 heures par semaine voire plus. Au lieu de "partager le travail" via une nouvelle RTT, c'est en résumé "faire travailler plus celui ou celle qui travaille déjà" .Bref, c’est là une forme de "patriotisme patronal" qui ressemble fort à celui de Marine Le Pen qui met dans un même sac "français" les patrons exploiteurs et les ouvriers français besogneux mais pas les autres ! Pas les étrangers, mais pas plus les travailleurs français "sobres". Une nouvelle forme de rejet. Si à gauche il y a la haine des riches qui s’enrichissent sans travailler, à droite il y a la haine des travailleurs sobres qui ont le toupet de rester vivant !

Au lieu de stigmatiser les travailleurs "sobres" il ferait mieux de taxer la finance et les riches, augmenter les salaires !

Christian DELARUE

1) Travaillisme : Contre le travaillisme, pas l’abstinence mais le travail sobre !

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1754

2) Apologie sarkozienne de l’idéologie "petite-patronale".

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article2270

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.