DISTANCE MAXIMALE ET ETAT POLICIER

J'avais demandé sur le site internet de la préfecture du Bas-Rhin s'il y avait une distance maximale autorisée pour faire ses achats autorisés qualifiés d'"essentiels" par le locataire de l'Elysée.

J'avais demandé sur le site internet de la préfecture du Bas-Rhin s'il y avait une distance maximale autorisée pour faire ses achats autorisés qualifiés d'"essentiels" par le locataire de l'Elysée. Au bout de plusieurs jours une réponse m'a été donnée : il n'y a pas de distance maximale autorisée en dehors des 1 km maximum pour promenades et footing. Mais la réponse tardant à venir j'avais relancé entre temps la préfecture, et une autre réponse m'est parvenue, d'une teneur différente ;
"Je vous informe, qu'en application du décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, seuls les déplacements brefs "liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie" sont limités à une heure quotidienne et à un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile.

Les autres déplacements autorisés ne sont pas soumis à une distance maximale. Néanmoins, je précise que, s'agissant des contrôles opérés dans le cadre des mesures exceptionnelles de restriction de déplacements, il appartient aux forces de l'ordre d'apprécier, au cas par cas, l'attestation dérogatoire et le respect des consignes. Je vous invite donc à vous munir, en plus de votre attestation, de tout justificatif que vous pourrez produire concernant votre déplacement."


En clair c'est la police qui juge du bien-fondé de votre déplacement. C'est donc assez arbitraire, à la tête du client. C'est peut-être ça la définition d'un état policier : c'est la police qui fait la loi, au lieu de se contenter de la faire respecter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.