Une nouvelle atteinte grave à la démocratie

Une nouvelle atteinte grave à la démocratie

 

Lors de la prestation annuelle de la famille Le pen, ce premier mai, il est scandaleux que des journalistes de CANAL+ aient été molestés et évacués sans pouvoir exercer décemment leur métier de journalistes .

Alors que le front national procédait, une fois de plus, à cette usurpation en s'appropriant le personnage de Jeanne d'arc, trois militantes des FEMEN ont utilisé leur libre expression pour s'opposer à cette mascarade. En quelques instants, sur ordre des responsables de ce groupuscule d'extrême droite, ces trois femmes ont été violemment interpellées par des nervis dont la haine crevait les écrans.

Ces trois femmes ont été illégalement arrêtées par des membres du service d'ordre du FN, qui agissaient sans aucune habilitation . Il faut soutenir la plainte qui a été déposée par ces trois militantes pour arrestation abusive et violences .

Il faut engager des poursuites contre madame Le Pen qui, en qualité de Présidente, était responsable de son service d'ordre.

Nous avons en France une police républicaine qui seule, et sous mandat judiciaire, dispose des prérogatives d'arrestation . Les agissement de ces barbouzes méritent d'être sanctionnés, voire leur formation dissoute.

Après le premier mai 2015, plus personne ne pourra ignorer ce que sont capables de faire les hommes de main de cette formation d'extrême droite qui aspire au pouvoir . Aujourd'hui, premier mai, le front national a retrouvé sa vraie image, il s'est re-diabolisé au yeux de tous par ses actes. J'ose espérer que les électeurs sauront s'en souvenir !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.