christian herbert DANIEL
Abonné·e de Mediapart

55 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 déc. 2014

Bougeons nous !

christian herbert DANIEL
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je suis quelque peu surpris de constater dans les médias, d'entendre dans le discours des responsables politiques de Gauche comme un vide, une forme de fatalisme :

- Une législative partielle se déroule dans l'Aube, le second tour se déroulera entre FN et UMP, les autres candidats ayant été éliminés dès le premier tout.

- Des pans entiers de notre patrimoine sont vendus à des multinationales, nous avons appris cette semaine la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac ; les réactions ont été assez timorées, voire inexistantes.

- On évoque déjà la présidentielle avec les pires scénarios, alors que les échéances de 2015 sont occultées, les divers commentateurs ayant déjà prédit cette hécatombe de la Gauche.

- La chancelière Allemande critique ouvertement la politique de la France et fait pression pour accentuer les mesures d'austérité, le Ministre de l'économie du Gouvernement Français s'en prend au seul responsable politique qui a eu le courage de s'insurger contre cette ingérence...

Cette vision pessimiste pour les prochains mois est fortement induite par le silence de plomb qui semble être tombé sur le pays. Jusqu'où la France peut il aller, laisser faire, dériver, … Un cap est ô combien nécessaire et c'est maintenant qu'il faut le donner.

Au risque de me répéter, un sursaut est vital : Une alternative est incontournable, celle-ci repose sur la volonté de construire ensemble un projet qui rompe avec ce fatalisme et insuffle cette confiance nécessaire en l'Avenir.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le jugement consacre la liberté d’informer
Dans un jugement du 6 juillet 2022, le tribunal de Nanterre a condamné l’État pour sa tentative de perquisition des locaux de Mediapart du 4 février 2019, la jugeant « ni nécessaire dans une société démocratique ni proportionnée à l’objectif poursuivi ». Le jugement, très sévère pour le parquet de Paris, consacre aussi la protection des sources.
par Edwy Plenel
Journal — Exécutif
À l’Assemblée, Élisabeth Borne invente le « compromis » sans concession
La première ministre a prononcé, mercredi 6 juillet, sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale. Face aux députés, elle a tenté de tracer les contours d’un quinquennat du « compromis », sans rien céder sur le fond du programme d’Emmanuel Macron.
par Romaric Godin et Ilyes Ramdani
Journal
Face à la première ministre, LFI et le RN divergent sur la stratégie
Les deux forces d'opposition ont fait vivre une séance mouvementée à Élisabeth Borne qui prononçait, mercredi 6 juillet, son discours de politique générale. La gauche a déposé une motion de censure. La droite et l’extrême droite ont annoncé qu’elles ne la voteront pas.
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — Santé
Au ministère de la santé, un urgentiste qui rêvait de politique
La nomination de François Braun au chevet d’un système de santé aux multiples défaillances est plus qu’un symbole. Ce médecin de terrain, formé dans les déserts médicaux, est aguerri aux crises sanitaires. Mais il laisse, à Metz, un service d’urgences en grandes difficultés.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Boone : « La pauvreté est contenue »
Quand l’économiste Laurence Boone considérait que « l’argent est très bien redistribué vers les pauvres » et quand le chef de l’État fustige les « profiteurs de guerre ». Petit retour également sur les Gilets jaunes d’avant les Gilets jaunes.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Sous Macron, l'écologie chute en 10ème place mais l'homophobie se classe en 1ère
Au dernier remaniement, plusieurs homophobes rentrent définitivement au gouvernement. Le plus notable, Christophe Béchu, maire d'Angers, devient Ministre de la transition écologique, domaine où il n'a aucune compétence. Le rang protocolaire du Ministère de l’Ecologie, lui, passe du 5ème au 10ème rang.
par misterjbl
Billet de blog
Est-ce la fin du Bac Pro ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée à l'enseignement professionnel. Dans un tweet daté du 17 mars, elle expliquait vouloir "une réforme du lycée professionnel sur le modèle de l'apprentissage" laissant présager d’un bouleversement de l’éducation nationale.
par Germain Filo
Billet de blog
Un ministère au double intitulé et à la double tutelle pour un double jeu ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée en charge de l'Enseignement et de la formation professionnels auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse mais aussi du ministre du Travail. Cet intitulé et cette double tutelle n'ont pas de précédent. Serait-ce propice à un double jeu ?
par claude lelièvre