Crimes de Toulouse et de Montauban: Religion-terrorisme, pas d'amalgame

Les horribles crimes de Toulouse et de Montauban semblent trouver leur dénouement avec l’encerclement par le Raid du suspect retranché dans son appartement. Suspect âgé de 25 ans qui se proclame moudjahidin salafistes de la sphère Al-Qaida. Les esprits faibles influencés par les propos et les discours des politiciens manipulateurs aux orientations xénophobes, voire racistes et antisémites tomberont déraisonnablement dans le piège de l’amalgame entre religion musulmane, Al-Qaida et terrorisme. L’exacerbation des sentiments communautaristes et leur exploitation politique pousse vers ces raccourcis dangereux.

Non la religion musulmane, comme la religion chrétienne ou la religion juive ne peut pas conduire au mal. Les vrais croyants ne peuvent que vénérer la paix, le respect de tous et l’amour universel. L’idée de Dieu dans toute religion ne peut qu’être associée au bien, au respect de la vie, à la fraternité. Toute autre interprétation ne peut qu’être une trahison. Ceux qui utilisent la religion, comme la politique, pour mener à la discorde, à l’affrontement, ne sont que des manipulateurs de consciences et des usurpateurs.

La Laicité est le meilleur garant pour que soient respectés le droit confessionnel et sa pratique associée au respect de tous, croyants et non-croyants, et à celui de la République. Il n’y a pas de Laicité positive ou de Laicité relative. La Laicité est une, intégrale, faite de tolérance et de respect, garante de paix et de bien vivre ensemble avec ses différences.     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.