MONTMORILLON : Création de nouvelles carrières aux abords d’un lotissement et de voies de grande circulation … ???

 Les habitants de la Cité Page, à l’entrée Est de Montmorillon, ont récemment appris qu’un  appel d’offres a été lancé pour l’exploitation d’une carrière de sable sous leurs fenêtres, entre les routes de Lathus et de Bourg-Archambault.

Les riverains seront ainsi exposés à d’importantes nuisances. Ils n’ont ni été informés, ni consultés directement par la municipalité qui a fait la révision du PLU en conséquence. Tout s’est préparé en douce, comme souvent pour ces opérations qui génèrent des désagréments, et qui exposent les habitants aux troubles d’un tel chantier qui pourrira leur vie.

Découvrant, par hasard, ce projet avancé récemment, les riverains ne disposent officiellement que de quelques jours pour exprimer leurs doléances (jusqu’au 7 février).

La qualité de vie de ces habitants  semble passer après toutes les considérations qui peuvent être émises en faveur de ce chantier. Les élus rétorquent aujourd’hui que l’appel d’offres a été diffusé dans les pages spécialisées de la presse, et qu’un affichage avait été fait à la Mairie.  Qui parmi les citoyens va à la Mairie pour voir ces appels d’offres ? Qui les consulte quotidiennement dans la presse ?  Les élus de la majorité municipale de Montmorillon montrent manifestement qu’ils se désintéressent et qu’ils se moquent de leurs administrés.

Cette façon de gérer les affaires de la commune est  lamentable, irrespectueuse et particulièrement condamnable. Aux horribles désagréments causés à ces montmorillonnais s’ajouteront ceux d’un paysage retourné avec une implantation de matériel industriel hideux à l’entrée de la ville. Ce serait un outrage fait à la ville de Montmorillon, à son image et à la qualité de vie de cette cité.

 Cette affaire outrageante montre une arrogance et un mépris des citoyens aux bénéfices des intérêts de quelques puissants. Il est urgent qu’un dialogue s’établisse avec les habitants de la Cité Page et alentours, et que Monsieur le Maire, ses adjoints, et les pilotes de ce projet  s’expliquent avec les habitants immédiats concernés, mais également devant tous les montmorillonnais qui ne peuvent pas être mis devant un fait accompli. Tous les soutiens doivent être apportés aux habitants de la cité Page pour stopper ce projet industriel polluant, défigurant, pour leur assurer de vivre en paix au cœur d’un lotissement tranquille, propre, agréable, comme ils en rêvaient quand ils s’y sont installés.

Une réponse est attendue Yves Bouloux, maire de Montmorillon à la question : Monsieur le Maire, auriez-vous fait cette révision du PLU si votre habitation était située à proximité immédiate des futures carrières ?  Bien sûr que non. Alors vous faites à des concitoyens ce que ne souhaiteriez pas que l’on vous fasse ?    

Ā la veille des élections municipales, toutes les listes candidates doivent s’exprimer clairement sur cette affaire et donner leur position. Les montmorillonnais ont droit à la transparence, à la clarté.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.