mot de passe oublié
MediapartLive
Parrainnez vos amis

«L'Europe face à la tragédie des réfugiés» : débats et témoignages à suivre sur le site dès 20h, en direct depuis le Théâtre de la Ville à Paris.

Jusqu'à minuit, profitez de notre offre d'abonnement exclusive : les 15 premiers jours gratuits !

JE M'ABONNE
Le Club de Mediapart ven. 27 mai 2016 27/5/2016 Dernière édition

Restructuration des hôpitaux de Lyon: premier bilan, un mort

Monsieur Daniel Moinard et Mr Julien Samson, ex directeurs généraux du CHU de Lyon ne connaitront jamais V.. M....Ces 0.8 équivalent temps plein de technicienne de laboratoire se sont jetés ce lundi 26 novembre 2012, a 8h27, par une fenêtre du 5ème étage du bâtiment de biologie de l'hôpital de la Croix Rousse où elle venait prendre son poste de travail.  

Monsieur Daniel Moinard et Mr Julien Samson, ex directeurs généraux du CHU de Lyon ne connaitront jamais V.. M....

Ces 0.8 équivalent temps plein de technicienne de laboratoire se sont jetés ce lundi 26 novembre 2012, a 8h27, par une fenêtre du 5ème étage du bâtiment de biologie de l'hôpital de la Croix Rousse où elle venait prendre son poste de travail.  

Il serait absolument indécent  d’argumenter ici sur le bienfondé de ces restructurations  pourtant très discutables, ni se retrancher derrière une faiblesse  psychologique supposée de la victime

Non, il s'agit ici de dénoncer ce qui est insupportable dans la conduite de  ces politiques de restructurations, et révélateur des idéologies financières:

 

Ce mépris qui justifie l'arrogance.

Ce mépris qui autorise l’inhumanité

Mépris pour l'acte médical réduit à sa seule valeur marchande.

Mépris pour les hommes, devenus  simples pions pouvant faire n'importe quoi n'importe où,.

Mépris pour des subalternes souvent dociles et prévenants toujours menacés.

Mépris pour toutes les idées qui ne sont pas celles que l’on impose.

Mépris pour la contradiction et le débat dans l’hypocrisie de la concertation.

Mépris pour la vérité qui autorise à mentir effrontément.

C'est ce mépris mis en place de manière institutionnelle par la loi et ces deux directeurs, avec la complicité, des « élites » médicales et administratives  locales qui ont conduit à ce drame,  Cette complicité dans le meilleur des cas passive, mais le plus souvent dictée par  une affirmation de puissance est trop souvent occultée.

V. M., 0.8 ETP au CHU de Lyon aimait son travail, le faisait consciencieusement, professionnellement. C'était un pilier de sa vie et c'est votre mépris qui l'a précipitée  par la fenêtre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

j'aime beaucoup ton texte

d'un coté il  y a l'argent et le mepris

de l'autre la vie et le sensible

je vois les gens complements perdus dans les hopitaux

certains, les moins lettrés,ne comprennent pas, ils portent juste leurs chagrins et leurs solitudes

il est à noter que le personnel d'hopital se protege par des panneaux rappelant que les insultes aux personnels sont passibles d'amendes

hurler n'est pas une bonne façon de communiquer,certe.

mais ou dire,comment dire sa rage, sans passer par la fenetre

Hollande qui devait proteger la santé,la justice et l'école a trahi ses electeurs

oui comment dire sa rage sans tomber dans l'escarcelle de parties aux idées plus courtes qu'une coquillette.

beaucoup de gens,je pense se sentent oprhelins,et noient leurs malaises dans le seresta et le xanac, il ne faut pas trop se casser la tête pour comprendre la surconsomation de médicaments et de canabis dans notre pays,ni pour comprendre nos taux de suicide