Christian Prost
Maître d'Armes - Enseignant de vie !
Abonné·e de Mediapart

1141 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 déc. 2015

TOP Chef !

Christian Prost
Maître d'Armes - Enseignant de vie !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

TOP Chef !

 Sacrée cuisine électorale,…

Lors des premières régionales,

La Gauche n’ayant pas la majorité

Malgré une Présidence gagnée,

Se trouva fort dépourvue

Par des arbitrages toujours imprévus… !

 Sacrée cuisine électorale,

Il fallait bien du four

N’être plus un troubadour,

Retrouver son maître coq,

Défaire cette proportionnelle à un tour…

Jospin, gratifia le vainqueur d’un pourboire

De 25% de sièges pour en parfaire la victoire.

 Sacrée cuisine électorale,

Avec ce système, la Gauche

Evitait les magouilles,

Les petits partis voués

A ne plus leur place céder

Qui dans le passé l’avaient bloquée,

Désormais à l’abri des carambouilles

Elle jouait grand seigneur cette gôche !

 Sacrée cuisine électorale,

En 1986, Mitterrand

François, le roi de l’écoute,

Pour saper l‘opposition du moment
Introduisit la proportionnelle intégrale

Aux législatives permettant l'élection

De 35 députés du Front national…
Une bavure à en perdre l’érection… !

 Sacrée cuisine électorale,

Notre Roland Dumas, le bien chaussé

Interrogé,…

Est-ce que le Front national était danger ?

« Nenni » !.

De rajouter, avec un certain mépris,

« Le Front National ne serait être une adversité!

Il ne peut pas prétendre à autre chose

Qu'à un bavardage politique,… rien d’autre ! »,

Les valeurs démocratiques sont fatales !

 Sacrée cuisine électorale,

La Droite, la Gauche,

Sont loin leur bacchanales,

La Droite, la Gauche,

Les reines de ces lois de circonstances,

Qui aujourd’hui se retournent sur elles….
La Gauche ayant perdu beaucoup d’ailes

De l’hyper gauche aux écolos

Ne peut ramasser le gros magot…

 Sacrée cuisine électorale,

La Droite elle,… belle, la droite seule de Sarko

Est au fin fond du puits,

Lors afin de garder dans les beaux rayonnages

Gardes fous,…personnels et hauts personnages

On crie à la peur, on crie à la haine

A bas le FN,

On crie, on crie ….

Et la Gauche se rétrécie

La Gauche se voile, s’étrécie….

Elle invoque l’imposture,

Quelle belle armure….

Tandis que  l’UMPS, se vautre dans la luxure !...

Sacrée cuisine électorale !....

Christian 8/12/15

 PS.

Ami (s),  amis(s),….

Ils ont peur du FN,…mais cette peur n’est pas commandée par des raisons altruistes, désintéressées!  Si un autre parti était amené à les malmener, à prendre leur part de fromage, leur retirer leurs privilèges, ce parti aurait-il les meilleurs garanties du monde, gratifié d’une efficience démesurée,…  ils agiraient de même, ! Seul désir qui les anime,… sauver leur patrimoine! Ils ont bien trop d’intérêts en commun… Pensez ! L’ENA ! Le poulailler qui garantit fortune, richesse,….  et pouvoir !……. et pouvoir !

Mais cela ami (s),… vous n’êtes pas obligés de me croire… !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie
Le courage des Afghanes face aux talibans : « Manifester est bien plus risqué qu’il y a un an »
Un an après leur retour en Afghanistan, les talibans ont mis au pas et invisibilisé les femmes et, pour elles, manifester est de plus en plus risqué, comme on l’a vu ces derniers jours. Entretien sur ce sujet mais aussi sur la grave crise sociale et économique que traverse le pays, avec Hervé Nicolle, codirecteur du centre sur les migrations Samuel Hall.  
par François Bougon
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat