Christian Prost
Maître d'Armes - Enseignant de vie !
Abonné·e de Mediapart

1141 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 oct. 2016

Confidences,…. Décadence.. !

Confidence pour confidence, Quelle subtile idée, Pour notre Président normal Que d’aller se confier à Madame Irma A courir salon et confessionnal De faire dans le pathos Livrer dans la gamelle son rata Tambouille, moelle et os. Confidence pour confidence, Notre Président normal

Christian Prost
Maître d'Armes - Enseignant de vie !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Confidences,…. Décadence.. !
Confidence pour confidence,
Quelle subtile idée,
Pour notre Président normal
Que d’aller se confier à Madame Irma
A courir salon et confessionnal
De faire dans le pathos
Livrer dans la gamelle son rata
Tambouille, moelle et os.
Confidence pour confidence,
Notre Président normal
Avec quelques journaleux
Ces copistes besogneux,
Prend 20 rendez-vous,
Sur son temps de Président
Alors que son mandat,
Lui intimerait
A plus,… jouir de son activité
Et non,

Mon cher Léon,

Mon cher Blum

A nous louer sa vie intime…. 
Ces nuitées en scooter, faire le con
Esclandres avec ses ex à l’Élysée
Grippes et autres rhumes….
Notre normal Président,….
Au lieu de jouer les épouvantails
Prendre soins des ‘Sans Dents’,
Repousser ici, les envahisseurs,
Là, rassurer nos agriculteurs,
Qui tirent sur la sonnette
Avant qu’ils ne se tirent,
Soulager nos agents hospitaliers,
Prendre en main la Santé,
Construire un max de prison
Pour un max de dignité
Dû aux égards des prisonniers,
Salah Abdeslam
Terroriste de l’islam
Se mure dans un silence
Requiert la haute autorité judiciaire
Pour raison de dignité,

Sur le refus de la pénitentiaire
De lui octroyer beIN Sport
   
Il tirerait même sur l’ambulance
   
Et pleure sur son triste sort… !
Mais non !
Notre normal Président,….
Prend tout son temps,
Au lieu de cela,
Se veut d’Ormesson
Ou autre Orsenna,
Notre Président normal
Prend 20 rendez-vous,
Pour écouter son ego,

Joue les colporteurs
Les batifoleurs, les hérauts….
Dans un fatras de décadence…
Confidence pour confidence,
La déroute est globale,
Le parterre du gouvernement
Se fait la malle,
Entre les idées pensées

Les pensées dépassées,
A vouloir de ces écrits
Ecrire, réécrire l’Histoire,
Il n’engendre que platitude,
Insignifiance et ‘mornitude’……
Ministres et députés sont dépités,
A tant de côôôneries,…

Tant de crétinerie,
Il n’y a pas d’étouffoir….
Pas d’étouffoir…
Il restera peu dans nos mémoires
Ces hommes politiques
Qui ne pensent qu’à la trique,
Son mentor, ex président socialiste
De la Cellule anti-terroriste
A écouté les écoutes !
Jouant les voyeurs,
De nos célébrités et autres notoriétés,
Épiant ces entretiens intimes
Leurs causeries cocasses et coquines
Qu’il ne faudrait que l’on coquât...
Ces hommes politiques
Qui ne pensent qu’à la trique,
Les uns comme les autres à cacher
Grace à tous leurs lèche-bottes
Ces grandiloquents boy-scouts
Ces affaires dites de Défense Nationale
A user des finances de l’État

A donner de la Garde Nationale
Pour subvenir aux secrets,
Reculer, branler ces paparazzis indélicats
Toutes les brigades de pompiers
Sont en alerte désormais,
Face à tant de décadence,
De toute part, est le feu,

Brasier, sinistre incendie
Que sont ses confidences
Mais rien n’y fera
La décadence ne craint,
Ni les pompiers,
Ni,… ni la pluie !
La décadence !
Mais cela ami(s),… vous n’êtes toujours pas obligés de me croire… ou pas !
Ou pas !
Christian 15 octobre 16

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des titres de séjour suspendus aux « principes de la République » 
Le ministre de l’intérieur veut priver de titre de séjour les personnes étrangères qui manifestent un « rejet des principes de la République ». Cette mesure, déjà intégrée à la loi « séparatisme » de 2021 mais déclarée inconstitutionnelle, resurgit dans le texte qui doit être examiné d’ici la fin de l’année. 
par Camille Polloni
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — États-Unis
Salman Rushdie poignardé
Salman Rushdie se trouvait sous assistance respiratoire, après avoir été poignardé le 12 août, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole sur une scène de l’État de New York.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon

La sélection du Club

Billet de blog
« Les Crimes du futur » de David Cronenberg : faut-il digérer l'avenir ?
Voici mes réflexions sur le dernier film de David Cronenberg dont l'ambition anthropologique prend des allures introspectives. Le cinéaste rejoint ici la démarche de Friedrich Nietzsche qui confesse, dans sa "généalogie de la morale", une part de cécité : "Nous, chercheurs de la connaissance, nous sommes pour nous-mêmes des inconnus, pour la bonne raison que nous ne nous sommes jamais cherchés…"
par marianneacqua
Billet de blog
« As Bestas » (2022) de Rodrigo Sorogoyen
Au-delà de l’histoire singulière qui se trouve ici livrée, le réalisateur espagnol permet une nouvelle fois de mesurer combien « perseverare » est, non pas « diabolicum », comme l’affirme le dicton, mais « humanissimum ». Et combien cette « persévérance » est grande, car digne de l’obstination des « bêtes », et élevant l’Homme au rang des Titans.
par Acanthe
Billet d’édition
Entretien avec Leonardo Medel, réalisateur de « La Verónica »
Après une sélection au festival de Biarritz et au festival international du nouveau cinéma latino-américain de La Havane où il reçut le Prix FIPRESCI de la critique internationale, « La Verónica » sortira officiellement dans les salles en France à partir du 17 août 2022. L'opportunité de découvrir un cinéaste audacieux autour d'une critique sans concession des excès des influenceurs sur le Net.
par Cédric Lépine
Billet de blog
DragRace France : une autre télévision est possible ?
Ce billet, co-écrit avec Mathis Aubert Brielle, est une critique politique de l'émission DragRace France. Il présente la façon dont cette émission s'approprie les codes de la téléréalité pour s'éloigner du genre en matière de contenu et de vision du monde promue.
par Antoine SallesPapou