Crépuscule d’un soir,... le 15 avril 2019

Il fait sombre,... presque nuit, Crépuscule d’un soir,... Il fait presque noir,... Le président après 6 mois de guerre, Aveugle et sourd aux colères, Infanticide, parricide des porteurs de misère, Macron,... est au crépuscule du déclin,...

Crépuscule d’un soir,... le 15 avril 2019

Il fait sombre,... presque nuit,
Crépuscule d’un soir,...
Il fait presque noir,...
Le président après 6 mois de guerre,
Aveugle et sourd aux colères,
Infanticide, parricide des porteurs de misère,
Macron,... est au crépuscule du déclin,...
Trop tard,... Jupiter,..
Trop tard,.. Schiappa,... Castaner,
Après avoir lancé tous vos lanciers
CRS,... policiers,..
Armés jusques aux dents,
Les blessures sont des meurtrissures
Que le temps gardera ancré,
Des générations,... à jamais gravé !

Crépuscule d’un soir !
Notre président,
Va nous la jouer
Copain copain,
Le sourire sans frein,
Une petite ligne de coke
Une main dans son froc,
Ce soir,.. espoir,...
La France va-t-elle changer de destin.. ?
Grâce aux Gilets jaunes, ces malins,
Aux ronds-points jouer au Bernard l’ermite
Ces analphabètes,.. ces crétins,
Ces sots,.. ces antisémites,
Ces ploucs,... ces abonnés de télé-réalités,
Vont pouvoir rester les yeux scotchés
Gratuitement,.. sans retenue,..
Sur les roues de la fortune,...
Les ch’tis à l’Élysée,..
Les Gilets Jaunes à Honolulu,...
Demain,.. même les Gilets Jaunes en série télé...

Ces Gilets Jaunes,...
Ont déjà fait la France,.. avancer
Plus que mille politiques,
Plus que mille députés !
Ont déjà fait la France,.. reculer
Les voleurs de la République,
Plus que mille députés !
Mille députés....

Les LaRem,... accrochés à son pantalon,
Ceux parcourus de milliers de frissons,
Rien qu’à l’apparition de leur messie
À la voix de leur maître Macron,
Si prêts à lui lécher les pieds....
Rien que sur ces mesurettes,
Vont tous aller vomir aux toilettes,...
Eux qui approuvaient son mépris,
Eux qui acquiesçaient toutes ces fantaisies,
Vont tous aller vomir aux toilettes,...
Trinquaient ces LaRem,.. mégalos
Ceux-là même qui dénonçaient comme salauds
Tous les Gilets Jaunes, ces délaissés,
Ces opiniâtres, humiliés,...
Qui se sont retrouvés, sous la bannière de la dignité !

La dignité !

Ami(s),..
Vous êtes autorisés,.. ici,... à bien vouloir me croire... me suivre !

Christian le 16 avril 19

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.