Qui suis-je ?

Qui suis-je ? Je ne sais plus où je vais ? Je ne sais plus ce que je fais ? 87 % de nos compatriotes Ne sont bruits de chiottes, J’ai un bilan négatif 75 % de mes interrogatifs Refusent à ce que je me représente.. Ma politique par trop stérilisante…

Qui suis-je ?

Je ne sais plus où je vais ?
Je ne sais plus ce que je fais ?
87 % de nos compatriotes
Ne sont bruits de chiottes,
J’ai un bilan négatif
75 % de mes interrogatifs
Refusent à ce que je me représente..
Ma politique par trop stérilisante…

Je ne sais plus ce que je fais ?
Je ne sais plus où je vais ?
Moi roi des gaffeurs
J’emmène avec moi cohorte
Tous ces travailleurs, futurs chômeurs,… 
Mais fier toujours est mon escorte
Sont prêts à faire du porte-à-porte
Pour conjurer ce malheur….

Je ne sais plus ce que je fais ?
Je ne sais plus où je vais ?
Tel le cygne mourant
Je fais une télé avec mon chant
Mais les électeurs
Ne font plus spectateurs,
Préfèrent et fréquentent la Nuit Debout,
Chassés tels des voyous….

Je ne sais plus ce que je fais ?
Je ne sais plus où je vais ?
Jamais un pays n’avait sombré
Jamais un pays n’avait chaviré
Dans un si profond marasme
Alors que tous, gouvernement,
Députés Sénateurs sans discernement
Hausses de salaires jouissent d’orgasmes…

Je ne sais plus ce que je fais ?
Je ne sais plus où je vais ?
Cela va mieux nous dit-il !
Pour eux oui,.. ces phtirius du pouvoir,..
Ces morbaques du perchoir,
Des affaires sont criblés d’affaires,
A cors et à cris, crient-ils !
Revendiquent les « valeurs de la République » !

Je ne sais plus ce que je fais ?
Je ne sais plus où je vais ?
Je ne renaîtrais comme le Phénix,
Ici,…  c’est la Bérézina, Azincourt… !
Il finira comme le Sphinx
Du haut de ces remparts en ruine
Se jettera dans les eaux du Styx
Sur ces rives de l’Enfer…. point de retour..

Mais qui suis-je ?... Qui ?
De n’avoir pas pas avoir su faire quoi !
Quoi !
Mais qui suis-je ?... Qui ?
Pour rester sourd et amblyope
Aux gabegies et dilapidations de nos avoirs
Des aréopages tout à la gloire du pouvoir
Nos économies à l’échelle du microscope….

Qui suis-je… ?
Pour demeurer droit dans mes bottes,
Ne jamais douter de mes fautes
Le cynisme et l’orgueil
Sont les atouts du pouvoir,
Le reste n’est que foire
De nos poches usent, abusent font la foire
Avec arrogance ne pensent qu’à leur portefeuille

La moitié des politiques
Revendiquent les valeurs de la République

Etre tartuffe ou l’Imposteur,
Faites ce que l’on vous dit
Et laissez-nous faire !!
Ne pourra plus se faire,
Haut et fort sonne le cor
Les pigeons ne seront plus d’accord
Le peuple vous le dit !
Fini les Tartuffe, les menteurs !

Mais ami(s),… vous n’êtes toujours pas obligés de me croire…. Ou pas !

Christian 28/04/16

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.