Faire perdre Paris au PS & Co.

Le PS & Co. est devenu l'ennemi premier du Front de Gauche, puisqu'il ouvre en continu un boulevard populaire au FN, avec sa gouvernance double, néo-conservatrice et néo-libérale (Valls & Hollandréou). Est-ce à dire que cette Droite complexée, formellement entraînée à Paris par la Bel'Hidalgo, ne mangerait pas de ce pain-là ? Ne veut-elle pas, au dire mitronesque du Sénateur Laurent, faire du logement "social" (en réalité "intermédiaire"), et les multiplier comme des pains jusqu'en 2030?... Voici Paris s'illuminant "à gauche"!

A peu de frais, on peut faire le pari que la Bel'Hidalgo devra bientôt solliciter en grâce NKM pour en avoir un, de logement social... Mettre enfin le PS & Co. à la rue (de Solférino) ou sur la place (du Colonel Fabien) n'est pas le rêve éveillé d'un sympathisant F2G, c'est ce que fera le F2G avec ses petits bras, s'il croit encore à l'Aventure et à la Majorité... du peuple qui manque!

Maintenant, comment voter la mort institutionnelle du PS & Co., et partant celle de la Bel'Hidalgo? D'abord, en balayant toutes les hypothèses électorales. Ensuite, en assumant la sortie de la Direction PC (voire Gauche Unitaire), et donc la réduction du Front de Gauche à un F2G.7, sans attendre plus longtemps un nom parlant. Enfin, en jouant de la faiblesse native du Front de Gauche (perversement entretenue par la Direction PC) pour "foutre à poil" le PS & Co., et "mettre la misère" à la Bel'Hidalgo!

Scénario A: le F2G.7 dépasse les 10 points à Paris.

On pourrait toujours imaginer que le F2G.7 surpassera le PS & Co., mais là, faudrait pas trop "schématiser". Donc, ne pas être trop imaginatif et revenir à la raison tempérée: le F2G.7 fait plus de 10 points et moins que le score du PS & Co. Dès lors, à quelles conditions devra-t-il se maintenir au 2° tour... pour être représenté marginalement (9 au mieux) au Conseil de Paris ? Voyons les choses posément en introduisant l'opérateur FN.

Si le FN apparaît trop faible sur Paris pour pouvoir se maintenir au 2° tour, il est fort probable que son électorat bourgeois (ici emmené par Saint Just!) se reportera massivement sur NKM, malgré la consigne ni-ni des Montretout. De son côté, le cartel des Solfériniens, des Fabiens et des Verts bleus sera bien trop "mou" (peu de pep public, aucun charisme aristocratique) pour gagner le Paris gentry à sa Cause. Le PS & Co n'étant pas assez hip, la gentry préférera sans façon l'original à la copie. Exit la Bel'Hidalgo.

Devant une telle micro-société du spectacle, que peut faire le F2G.7, sinon provoquer la descente aux enfers d'Hidalgo? Oui, Danielle Simonnet devra se maintenir au 2° tour pour laisser gagner NKM et apparaître volontiers comme "l'allié objectif" de la Droite décomplexée. Car en langage commun, "allié objectif" signifie "agent très regardant"... Non, ne plus jamais baisser les yeux devant la Bel'Hidalgo et ses mentors vallsiens!

Seconde hypothèse: le FN peut en force se maintenir au 2° tour. Pour le principal, il ne servira plus de réserve à NKM. Si la Droite décomplexée et le Centre extrême (alliés sous le label NKM) paraissent suffisamment forts pour l'emporter sans la réserve FN, alors il est clair que le F2G.7 devra se maintenir. Sinon, il saura habilement se retirer pour faire battre le PS & Co! Son retrait sera donc actif:  non pas l'abstention (réservée aux Mains pures, pusillanimes ou tremblantes) mais le "vote révolutionnaire", assumé par tous ceux qui ont enfin compris où est l'ennemi premier: sûrement pas "à l'intérieur"! En votant ainsi, le PS & Co ne se retrouvera pas seulement perdant, il deviendra presque néant. Pour la plus grande joie du Peuple de Gauche.

Scénario B: le F2G.7 est à Plus 5 et Moins 10 points des exprimés. Il n'aura donc plus la possibilité de se maintenir.

Comme la fusion "démocratique et technique" sera rendue impossible par notre farouche détermination à néantiser le PS & Co (campagne dure sur les murs, marché et internet), le F2G.7 fera application des algorithmes suivants:

1. si la Bel'Hidalgo est en passe d'être élue en raison du fort maintien du FN, alors "vote révolutionnaire", soit NKM.

2. si NKM peut être élue par ses forces propres et/ou les voix du FN, alors il faudra malgré tout voter NKM, afin de réduire à presque rien le PS & Co. Va pour un poste à Brossat, il a l'air si malheureux...

Alors, se salir les mains en votant comme le FN? Ouais, si c'est pour faire du propre à gauche!

Scénario C: le F2G.7 est à Moins 5 points. C'est malheureusement fort probable, même si l'heur ne fait rien à l'affaire.

Pour ces Municipales à Paris, sauf événement médiatique majeur, les abstentionnistes "structurels" (il s'agit ici des demi-bourgeois de l'Est parisien) ne se déprendront pas d'eux-mêmes, de leurs promptes lassitudes comme de leurs petites affaires. C'est dire que le F2G.7 ne pourra compter que sur des électeurs déjà convaincus et pas trop effrayés d'avoir entendu au Front de Gauche des explosions internes et des implosions externes! Oui, il manquera à ce Front le dynamisme fou que seule l'union enchantée, i.e. la fusion peut créer... de conserve avec un Chef charismatique!... Avant de se gausser, le PS & Co relira son Jean-Claude Monod 2012, Qu'est-ce qu'un chef en démocratie? A bon entendeur...

La faiblesse du F2G.7 nécessitera donc l'application du même programme tactique qu'au scénario précédent. Ainsi, 3 à 5 points dits révolutionnaires suffiront à faire (presque sans frais) la bascule au PS & Co., d'autant que l'extrême-gauche nous appuira volontiers... Ainsi, la Bel'Hidalgo n'en finira plus de retoucher son modèle!

OK, le score final à Paris sera probablement groupusculaire. Mais ce résultat annoncé sera plus déprimé que déprimant, si le F2G.7 s'engage avec rage à faire voter "révolutionnaire". Quoi, des Enragés en 2014!... C'est que "la haine" à l'endroit de la Bel'Hidalgo et de ses prétendants Laurent & Brossat est si prégnante au Front de Gauche qu'elle ne peut plus être une mauvaise conseillère, bien plutôt une excellente actrice! Faible mais enragé, le F2G.7 est poussé au judo, non au catch... Faire bouler NKM sur la Bel'Hidalgo, c'est pouvoir passer à autre chose: à la fusion du F2G.7, à la séduction de tous les gauchistes PS, Verts, NPA, voire LO, et last but not least, à l'attente patiente du Peuple qui s'abstient et qui manque. Basta les Municipales!

Pour résumer. Seul le vote révolutionnaire "bien compris" peut encore booster un F2G.7 plombé à Moins 10. Son algorithme éthique est pour le coup étique: si Hidalgo éligible alors vote NKM. Et si Hidalgo n'est plus qu'une figurante au 2° tour, itou! Toutefois, si le F2G.7 devait se maintenir au 2° tour (en raison d'une projection malheureuse) pour laisser gagner le PS & Co., alors non seulement il serait martyrisé par les éternels Méchants, mais vite quitté par ses Gentils sympathisants. Le chantage est fort léger (il n'y a pas chez eux de maître-chanteur), mais c'en est un malgré tout... Chantage bien moins halluciné que celui venant d'en face: là, les médias mainstream n'en finiront plus de chanter "l'irresponsabilité" de Mélenchon, ne voulant surtout pas savoir que le F2G.7 n'est responsable que devant le Peuple de Gauche, contrairement au PS & Co.

En attendant, il faut pouvoir entretenir la Stimmung au sein de ce Front: déjà chaude, l'ambiance peut être montée en "tueuse". Alors, que peut-on entrevoir?

Au F2G, la Direction PC n'aura apporté au fond(s) que ses vieilles casseroles pour faire une soupe... à la grimace. Ses militants (non élus) l'avaient déjà abandonnée ou poussée à rejoindre l'Aventure Front de Gauche en cachant les cadavres dans le placard du 7° étage. Or, cette Direction aura fermement empêché le F2G de sortir de cette historique marmite qu'on appelle "Gauche", laissant accroire que le PS était encore ou à ou de "gauche", qu'il suffirait d'un peu de patience pour le ramener à la Vertu, et bla... bla... bla. Elle aura multiplié les gages donnés au PS, déclarant mezzo voce que le F2G n'était jamais qu'un cartel électoral(iste), une carte de restaurant, un plan de restauration. Fallait bien se refaire une santé après toutes ces croupières taillées... par la volaille socialiste! Surtout pas de F2G constitué en parti... quand bien même la forme "parti" serait morte depuis longtemps! Surtout pas de Mouvement politico-social genre Place-au-Peuple ou L'Humain-d'abord ou (en plus traditionnel) Front du Peuple. Surtout pas de Machin-se-faisant qui remobiliserait les forces syndicales à la ramasse (CGT, FSU) avec les abstentionnistes du Peuple de gauche. Oui, tout "ça" serait un peu trop susceptible de dissoudre le Parti dans l'Aventure F2G, avec sa gloire passée et ses privilèges présents. Certes, le patriotisme de parti aura toujours quelques ressorts héroïques, mais... n'est plus Patrocle qui veut: la Gloire-des-Pères ou les Pères-en-Gloire est devenu un mythe qui parle peu au Front de Gauche, à peine plus que l'aphasie pyrrhonienne... Il faut donc que tous les Laurent & Brossat aillent "mourir de vivre" au PS & Co.... Patrocle est bien mort, qui valait mieux qu'eux!

Beau et vaste programme Barbé-Célor! dira l'engeance PS & Co. Malheureusement pour elle, il ne s'agit pas d'un programme politicien, c'est de l'éducation politique au vif... Aux yeux de tous les filloneux, le F2G.7 sera toujours-déjà "sectaire", mais on s'en fout puisque c'est pour les Amis du Peuple de gauche qu'il doit apparaître "incorruptible", et l'être! Certes, le sectarisme historique (et fort peu historial) du NPA ou de LO pourrait noircir notre lueur d'espoir: l'éducation à l'Autonomie et à l'Aventure pour la Place au Peuple! Mais n'en déplaise au chasseur de "classe au carré", le sectarisme vertueux du F2G.7 devrait attirer à lui (et pas forcément en lui) tous ceux qui ne savent plus où "se placer", suite à l'effondrement du château PS & Co. Evidemment pas ceux qui resteront enchaînés au Pédaleur (les Montebourg, Hamon, Lienemann) mais leurs clientèles désenchantées, réduites à survivre d'idées pures, sans son ni trébuchet. La Vertu nouvelle du F2G.7 devrait également séduire les gauchistes non élus du PS, des Verts, du NPA, de LO, etc., qui cesseront alors leur témoignage (chacun en ce qui le concerne) et leur appel à "l'élévation du niveau pop". Enfin et surtout, la clarté stratégique du F2G.7 pourrait convenir aux abstentionnistes du Peuple de Gauche, qui reprendront alors le chemin des urnes, prêts à cliver le paysage citoyen dans la plus grande joie, et sans lyrisme(?)

Vue du Nouveau Front de Gauche, la fusion "démocratique et technique" (faite au prorata des électorats et sans solidarité de gestion) apparaît bien comme le faux-problème de ces Municipales, à Paris, Lyon ou Nantes. Cette fusion ne serait qu'une Roue d'Ixion: au 1er tour le PS & Co est chauffé en ennemi, au 2° tour il est refroidi en ami, au 3° tour (mandature) il redevient chaud... Ah, notre manque de subtilité... il ne serait donc qu'un adversaire? Oui, mais le Peuple de Gauche sait entendre les récits mythologiques!...

Aussi, la seule solution populaire, à la fois élégante et économique, consiste-t-elle à voter "révolutionnaire" à bon escient. Si on sentait (loin de Paris, Lyon ou Nantes) que des PS ou des Verts pourraient s'engager à combattre vertueusement la gouvernance que l'on sait, alors oui, une fusion "démocratique et technique" serait possible. Mais restons clair face au miraculeux: ils ne seraient plus "PS & Co."

Ce jour à 11 heures, Mélenchon doit lancer la ligne des Municipales. Sera-t-il un Chef, au sens "démocratique" du terme?... Nous verrons alors si Paris vaut bien une tenue révolutionnaire.

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.