christian verdeau
Analyste en psychologie analytique Jungienne
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 nov. 2015

Neurones miroirs le fabuleux outil de perception de notre inconscient.

christian verdeau
Analyste en psychologie analytique Jungienne
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

 Vilayanur Ramachandran, directeur du Center for Brain and Cognition écrit;

« La découverte des neurones miroirs est la plus importante nouvelle non-transmise de la décennie. Je prédis que les neurones miroirs feront pour la psychologie ce que l'ADN a fait pour la biologie. Elles vont fournir un cadre unifiant et aider à expliquer une quantité de dispositions mentales qui jusqu’à maintenant restaient mystérieuses et inaccessibles à l’empirisme » (1)

 1996,Giacomo Rizzolatti , neurologue de l’Université de Parme, fit la surprenante découverte des neurones miroirs. Une découverte qui, bien que très peu connue du grand public, pourrait être à l’origine d’une révolution scientifique majeure dont on ne pressent que quelques contours.(2)

Lorsque nous observons quelqu’un faire un geste, les circuits neuronaux qui commandent cet acte s’activent dans notre cerveau même si nous demeurons totalement immobiles.

Cette étonnante constatation a été faite sur des chimpanzés et ce phénomène a été attesté par la suite chez les êtres humains. Les circuits neuronaux en question ont été appelés neurones miroirs parce qu’ils reflètent l’activité cérébrale de la personne qui accomplit le geste.

 Leurs caractéristiques sont;

1/Les neurones miroirs sont donc une catégorie de neurones qui  présente une activité ;

  • lorsqu'un individu  exécute une action
  • lorsqu'il observe un autre individu exécuté la même action
  • ou même Lorsqu'il imagine une telle action.

Une expérience a été faite avec deux pianistes  reliés  individuellement  à un scanner.

 L' Un des  pianistes joue et  sur l'écran du scanner on voit  une véritable symphonie de couleurs qui  nous révèle la magnifique complexité de ce qui se passe dans son cerveau. Mais à côté, l' autre pianiste ne fait que l'écouter, et c'est quasiment la même symphonie de couleurs !

2/Les neurones miroirs permettent de comprendre le but poursuivi  lors 'une action . Par exemple, si on observe quelqu’un prendre un fruit dans une corbeille, la présence des neurones miroirs nous  permet de savoir, selon le contexte, si la personne saisit ce fruit pour le déplacer ou pour le manger. Car les différentes aires cérébrales activées par ces neurones miroirs nous rendent capables de saisir l’intention en fonction du contexe de  l’action.

3/Les neurones miroirs permettent le transfert  découvert par Freud

C.G.Jung écrit «Il n’y a pratiquement jamais de lien relativement intime entre deux êtres, sans que les phénomènes de transfert y jouent un rôle, soit favorable, soit négatif. Le transfert est un phénomène entièrement naturel». Nous transférons inconsciemment nos émotions nos intentions.

4/ Les neurones  miroirs nous permettent  l'empathie,  cette  faculté intuitive de se mettre à la place d'autrui, de percevoir ce qu'il ressent.

Leur rôle principal serait donc d’entrer en relation avec l’autre, la capacité d’adopter son point de vue, de le comprendre.

 5/Les neurones miroirs sont à la base de l’intelligence émotionnelle. Elle  est fondée sur l’identification, la compréhension et l’acceptation de nos propres émotions et de celles de nos interlocuteurs.

On considère qu’une émotion possède une expression faciale universelle si, quelles que soient sa culture ou ses origines, chaque individu est capable de reconnaître et d’interpréter chez autrui l’émotion derrière cette expression faciale. Au nombre de 7  nous avons la colère, le dégout, la peur, la surprise, le mépris, le bonheur, la tristesse .

 Ces neurones miroirs confirment les découvertes de C.G.Jung sur l'influence déterminante de notre inconscient personnel et collectif.

 (1)   source

  (2)  source

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Incendies en Gironde : « C’est loin d’être fini »
Dans le sud de la Gironde, le deuxième méga-feu de cet été caniculaire est fixé mais pas éteint. Habitants évacués, élus et pompiers, qui craignent une nouvelle réplique, pointent du doigt les pyromanes avant le dérèglement climatique, qui a pourtant transformé la forêt des Landes en « grille-pain ».
par Sarah Brethes
Journal
Été de tous les désastres : le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates américains ont déposé plainte contre l'agence de renseignements américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l'ambassade équatorienne de Londres alors qu'il été la cible d'une vaste opération d'espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté
[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann
Billet de blog
Quand la langue nous fait défaut
Les mots ne sont plus porteurs de sens, ils ne servent qu'à indiquer ce que l'on doit penser et ce qu'il est interdit de penser. La réaction du gouvernement français aux bombardements de Gaza le démontre une fois de plus.
par ekeland
Billet de blog
« Le canari dans la mine de charbon » : chronique annoncée de la crise du Sri Lanka
La grave crise économique que traverse le Sri Lanka, la suspension du paiement de la dette souveraine et le soulèvement populaire de 2022 ont attiré l’attention du monde entier. Le Sri Lanka est décrit comme le « canari dans la mine de charbon », c’est-à-dire un signe avant-coureur de l’avenir probable d’autres pays du Sud.
par cadtm
Billet de blog
Russie, une guerre criminelle, une opinion complice ?
Une analyse du sociologue russe Lev Goudkov, qui démonte les leviers de la propagande du pouvoir russe et y voit l'explication du soutien passif, mais majoritaire apporté par la population russe à l'intervention militaire en Ukraine. Il ne cessera, selon lui, qu'avec un choc qui lui fasse prendre conscience des causes et des conséquences de la guerre, processus qui n'est pas encore engagé.
par Daniel AC Mathieu