Carl Gustav Jung et les neurosciences

http://www.jung-neuroscience.com

Carl Gustav Jung est l'un des premiers psychiatre au niveau mondial  à considérer que la souffrance mentale est d'ordre psychologique, le courant organiciste du début du XXème siècle considérait, mais surtout enseignait  que la maladie mentale provenait d'une altération du cerveau.

 Jung considère  que d'entendre des voix est naturel en 1913, qu'il convient dès lors de réviser le diagnostic de psychose, en considérant que l'hallucination auditive verbale n'est pas un symptôme de maladie mentale.

Ce  site démontre qu'il avait raison. Mais elle démontre aussi  qu'il faut revoir complètement la psychopathologie.

Ce témoignage n'a pour but que de faire reculer l'obscurantisme, je pratique l'imagination active dans sa forme verbale il est pour moi parfaitement naturel de dialoguer avec mes voix. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.