Précarité + confinement : quels dégâts collatéraux ?

L'Archipel des Sans-Voix participe à une collecte de témoignages (et de propositions) sur les "dégâts collatéraux" du confinement sur les personnes en situation de précarité.

Les personnes en situation de précarité subissent de plein fouet des conséquences du confinement souvent importantes sur leur vie, renforçant les situations d’isolement social, de vulnérabilité psychique, de difficultés d’accès aux droits et aux prestations les plus élémentaires.

Une démarche a été initiée par le réseau des Conseils Régionaux des Personnes Accueillies et/ou Accompagnées (CRPA) , qui vise à solliciter les témoignages des personnes concernées touchées par les effets de ces mesures. Elle a pour but

  • de rassembler les témoignages de personnes en situation de précarité (ou l’ayant été) souhaitant faire part de ce qu’ils vivent dans cette période difficile de confinement et des conséquences que les mesures gouvernementales ont sur leur quotidien.
  • de faire remonter les difficultés rencontrées
  • de faire des propositions pour répondre aux nombreux dommages collatéraux causés par les mesures en cours.

Pour en savoir plus, lisez la publication de l'Archipel des Sans-Voix sur le Journal en ligne POUR et PAR les Sans-Voix

A RELAYER SANS MODERATION. Merci.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.