la manif pas pour tous

Pas de quoi leur tirer sion chapeau!

Je suis complètement contre le boycott d’Israël prôné par certains, archi contre (sinon pourquoi pas diable celui des produits made in USA (pour sa politique raciale, guerrière et liberticide), in Turquie (pour sa politique raciale, guerrière et liberticide), etc, mais de quel droit le CRIF juge QUI de notre communauté nationale le malheureux Daniel Knoll est en droit d’attendre à la manif en hommage à sa pauvre mère, SA mère, assassinés par des criminels repris de justice dont le nom et la mémoire et jusqu’à l’image devrait effacés tant ils méritent de ne laisser aucune trace de leur passage sur terre. Mais Daniel Knoll en ce jour avait légitimement droit à tous les soutiens de toute la France derrière, tous absolument, même les maladroits, même ceux qui votent de travers, même ceux qui ne savent pas mais qui sont bouleversés par le meurtre d’un vieille dame de confession. Mais là quelle honte, ces cris, ces vociférations si peu de circonstance. Pauvre Daniel, qui avait sans doute plus escompté pleurs et recueillement. Quelle honte ces crétins de CRIF ! Quelle différence entre les vociférations des gros bras et des instrumentalistes en chef du CRIF et ces montrés du doigt désignés extrémistes qu’ils prétendent dénoncer ? Le juif excluant devient bien une tendance lourde qui emprunte ses lettres de bassesse au fascisme. Lumière, quand tu nous quitte...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.