Christianepicurien
Radiologue
Abonné·e de Mediapart

245 Billets

0 Édition

Lien 19 févr. 2011

Après le lait empoisonné, Pékin face au riz contaminé

Christianepicurien
Radiologue
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.liberation.fr/economie/01012320725-apres-le-lait-empoisonne-pekin-face-au-riz-contamine

Pollution. Au moins 10% de la production chinoise contiendrait de fortes doses d’un métal lourd. Les autorités font profil bas.

Réagir

Par PHILIPPE GRANGEREAU De notre correspondant à Pékin


Sur un marché de Pékin. (REUTERS)

«Camarades ! Peut-on encore manger du riz maintenant qu’il est contaminé par les métaux lourds ?» demandait mercredi un internaute sur un forum internet du Quotidien du peuple. Deux ans après l’affaire d’empoisonnement du lait par des produits chimiques qui avait touché 300 000 enfants, dont au moins six ont péri, la Chine est de nouveau aux prises avec un grave problème d’insécurité alimentaire. C’est cette fois l’aliment de base des Chinois qui est en cause. Au moins 10% du riz produit en Chine contiendrait des concentrations de cadmium supérieures aux normes en vigueur (0,2 mg au kg).

C’est ce que vient de révéler une étude scientifique publiée ce mois-ci par le magazine chinois Nouveau Siècle. Elle a été réalisée entre 2007 et 2008 dans toutes les zones de production. Dans trois provinces - Guangdong, Jiangxi et Hunan -, c’est 60% du riz qui serait contaminé, selon ces chercheurs de l’université d’agriculture de Nankin. Le métal lourd contenu dans le riz est vraisemblablement issu de la pollution industrielle déversée dans les fleuves et rivières. Cette eau, ensuite utilisée pour l’irrigation, se concentre dans les grains. Ingéré, le cadmium entraîne dans beaucoup de cas une mort lente et douloureuse. Au Japon, des centaines de cultivateurs ont été atteints dans les années 60 d’une maladie baptisée «Itai-Itai» (mal-mal), précisément provoquée par le riz au cadmium. Les os des victimes deviennent de plus en plus fragiles pour finalement casser, tandis que les reins lâchent.

Le gouvernement craint une panique et la presse officielle reste donc relativement discrète sur cette affaire. Le principal auteur de l’étude, le Pr Pan Genxin, de l’université de Nankin, sans doute sous l’égide des autorités, est étrangement monté au créneau pour décrédibiliser ses propres travaux. «Les échantillons prélevés ne sont pas représentatifs, assure-t-il dans la presse officielle. Les citadins ne risquent pas d’empoisonnement grave. […] Comme le riz vient de tout le pays, la concentration de cadmium est très diverse, et il est donc probable que le riz consommé soit normal…»

Des arguments qualifiés de «ridicules» par nombre d’internautes : «Le rôle d’un expert, rétorque l’un d’eux, consiste à trouver les responsables, à déterminer les lieux de production et les sources de pollution, pas à dire n’importe quoi.»

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflètent, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik
Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours