NON, je ne suis pas d'accord...! avec cet accord commercial "léonin"...!

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/1653529/2013/06/17/Le-G8-s-apprete-a-accoucher-du-plus-grand-accord-commercial-de-l-histoire.dhtml

https://www.facebook.com/HommedeGaucheAix?hc_location=stream

Homm De Gauche Pariis

NON, je ne suis pas d'accord...! avec cet accord commercial "léonin"...!

A ceux qui prétendent que les électeurs du FN ne sont que de pauvres victimes de ce système où les concepts de droite et de gauche ont perdu toute valeur: NON, je ne suis pas d'accord...!

D'une part pour prendre un cas limite, qui n'est hélas pas sans manquer de rapport avec ce que nous vivons ou ce que, consternés, nous regardons venir: doit-on considérer les français collaborationnistes de l'occupation nazie comme de simples victimes sans aucune responsabilité...? Je ne le crois pas.

Il y eut la majorité coupable et honteuse des collabos et il y eut les quelques justes, les résistants, ceux qui, par le courage de leur engagement, parfois au prix de leur vie, ont sauvé la civilisation du déclin définitif et de la monstruosité. D'autre part il est faux de dire que la droite et la gauche n'ont plus de sens ou n'existent plus. Il y a bien une droite aujourd'hui, féroce, destructrice et menteuse qui tente par tous les moyens de nous faire croire qu'il n'y a pas d'autre voie pour les peuples que l'ultra-libéralisme économique et la restriction de la démocratie. Le Front National, contrairement à ce qu'il prétend, se trouve bien à la droite de la droite. Comme tous les partis d'extrème-droite, dans les faits le Front National ne prendra jamais la défense du peuple mais défendra toujours les intérêts du grand capital. Au-delà du racisme et de la xénophobie, c'est bien cela le plus grand danger du FN.

Enfin il y a bien une gauche qui n'est plus depuis longtemps représentée par le PS qui n'a de socialiste que l'étiquette et mène sans scrupule une politique de droite...!

mais une gauche bien vivante, cultivée, intelligente, seule véritable rempart contre le fascisme, seul espoir pour la démocratie et la prospérité économique, politique, culturelle et sociale.

Historique, c’est bien le mot puisque cet accord commercial signifie la vente de l’Europe aux USA qui pourront imposer leurs choix et leurs normes sanitaires avec beaucoup plus de libertés qu’auparavant. Bref, la mise en place d’un certains « nouvel ordre mondial » qui a lieu sous nos yeux…

© epa.

Le président américain Barack Obama et les dirigeants européens ont solennellement donné le coup d’envoi, lundi en marge du sommet du G8 en Irlande du Nord, aux négociations d’un accord commercial visant à créer la plus vaste zone de libre-échange au monde.

Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé, lors d’une déclaration à la presse avec Barack Obama, le « lancement de ces négociations sur un accord historique entre les Etats-Unis et l’Europe ». « Nous parlons de ce qui peut devenir le plus grand accord commercial bilatéral de l’histoire », a-t-il ajouté.

Selon lui, l’accord, lorsqu’il sera conclu, pourrait permettre de créer « deux millions d’emplois supplémentaires » et apportera « plus de choix et des prix plus bas dans nos magasins ». Le président Obama a également assuré en attendre « d’énormes bénéfices économiques ».

« Ces négociations ne seront pas toujours faciles mais je suis sûr qu’elles en vaudront la peine », a-t-il ajouté. Il a annoncé que le premier cycle de négociations aura lieu à Washington en juillet.

Les négociations ont été lancées par MM. Cameron et Obama ainsi que les présidents de l’Union et de la Commission européenne, Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande et le Premier ministre italien Enrico Letta.

Source: 7sur7.be

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.