Objecteur de conscience

poème contre la guerre mais pour la vie

Monsieur le président, vous avez déclaré la guerre

A qui ? À quoi ? Selon quelle engeance ?

Cette guerre, je ne veux pas la faire

Car je suis objecteur de conscience !

 

Vous me demandez de rester confiné

Pourquoi pas, j’aime bien mon coin

Ce pays dans lequel je suis né

Qui satisfait bien mes besoins.

 

Mes besoins ne sont pas financiers

Ce que je recherche chaque jour

Ce ne sont pas des biens ou de l’acier

Mais des amis, des proches, de l’amour !

 

Ma petite maison de ville est bleue

Il y fait bon vivre en toutes saisons

Aujourd’hui le ciel bleu lumineux

Invite à de chaudes liaisons.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.