LAURENT GBAGBO ET CHARLES BLE GOUDE BIENTÔT LIBRES !

LES GESTICULATIONS D'UN PROCUREUR AUX ABOIS NE DOIVENT PAS NOUS FAIRE OUBLIER L'ESSENTIEL : GBAGBO ET BLE GOUDE SONT ACQUITTES PAR LA CPI !

Cela va faire 20 ans que leur campagne permanente de diabolisation, d'inversion de la victime et du bourreau a commencé en CÔTE D'IVOIRE... 8 ans que leur procès de la honte se tient pour essayer de détourner le peuple ivoirien de ses institutions légitimes et de son droit à disposer de lui même. Alors ce ne sont pas leurs soubresauts du désespoir, leurs tentatives désespérées pour empêcher l'inéluctable qui doivent nous déstabiliser. Ils ont la puissance de l'argent et du trafic d'influence ainsi que beaucoup de médias et d'institutions corrompus avec eux mais nous avons la seule chose qui vaille la peine de se battre avec nous : la légitimité et la vérité historique. Alors arrêtons d'avoir peur. Ils ont déjà tué des dizaines de milliers d'Ivoiriens ; ils continuent d'enfermer, de violer, de torturer nos compagnons de lutte et de spolier le peuple ivoirien de son droit à disposer de lui-même. Restons calmes et ne cédons pas à leurs provocations. Si nous devons continuer à descendre dans la rue jusqu'à ce les représentants de la Côte d'Ivoire digne et souveraine soient vraiment libres, nous le ferons dans la droite ligne du combat aux mains nues que Laurent GBAGBO nous a enseigné.

l-gbagbo-liberation-29

QUELQUES REACTIONS A L'ANNONCE DE L'ACQUITTEMENT DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO ET DU MINISTRE CHARLES BLE GOUDE

 Khaza Kakry 16 janvier, 15:52 · 

#CPI : Ca y est, c'est fini, la demande de libération sous condition du procureur est rejetée. Les Juges confirment donc L'ACQUITTEMENT TOTAL et la LIBERTÉ IMMÉDIATE du Président Laurent #GBAGBO et du ministre Blé Goudé. Ils pourront sortir immédiatement et iront où bon leur semble. Oui, Enfin, c'est fini. Merci à tous.

GLOIRE soit rendue à DIEU !!!

Kakry Khaza - #Rezopanacom

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit

Pythagore Panel 17 h  

UN JURISTE EXPLIQUE LE DERNIER APPEL “DÉSESPÉRÉ ” DE FATOU BENSOUDA FACE À SA DÉBÂCLE DANS L’AFFAIRE GBAGBO/GOUDÉ ?

'L’ACQUITTEMENT NE FAIT PLUS PARTIE DU DÉBAT'

“S’agissant du nouvel appel du procureur, c’est compréhensible car les juges ont pris deux décisions, à savoir l’acquittement qui est une négation des infractions à eux [Gbagbo/Goudé] reprochées et leur libération immédiate.

Étant donné QU'AVEC L'ACQUITTEMENT LE PROCUREUR NE PEUT PLUS ÉVOQUER LE FOND, il joue son va tout sur la forme et donc il a d’abord fait appel devant l’équivalent de la cour d’appel POUR QUE LA DÉCISION DE LIBERTÉ IMMÉDIATE SOIT ANNULÉE . Les juges de l’équivalent de la cour d’appel n’ont pas suivi le procureur et ont confirmé la libération immédiate.

Bensouda fait l’équivalent d’un pourvoi en cassation [qui ne dit pas son nom] en attaquant la décision de l’équivalent de la cour d’appel.
C’est comme si désormais l’affaire arrive en cassation.

Et vue de la constante avec laquelle les deux précédents niveaux de juridiction ont tranché, IL Y A FORT À PARIER QUE LE NOUVEL APPEL SERA REJETÉ .

L’ACQUITTEMENT NE FAISANT PLUS PARTIE DU DÉBAT , c’est comme si l’appel demandé [par désarroi] n’a pas de substance et donc au delà de ce que nous voyons Gbagbo, Goudé, la Côte-d’Ivoire et l’Afrique sont en train de remporter une grande victoire judiciaire avec un 20 sur 20.”

Dane Wanel
#PYTH #Rezopanacom

L’image contient peut-être : 1 personne 

Pythagore Panel  16 janvier, 22:50 · 

POURQUOI LA CPI A SUSPENDU LA LIBÉRATION DU PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO:

La Cour pénale internationale (CPI) a suspendu ce soir à 22H GMT la remise en liberté du président Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé, après un nouvel appel déposé par le procureur (c'est une procédure normale)

Les juges avaient ordonné plus tôt leur remise en liberté après leur acquittement. Les deux accusés pourtant techniquement en liberté ont été ramenés dans leur cellule cette nuit.

Selon la CPI, Laurent Gbagbo doit "rester sous la garde de la CPI" jusqu'à ce que l'appel du parquet contre sa libération soit entendu. Cela pourrait se faire dans le courant de la semaine.

Restons serein ce sont les derniers soubressauts d'un poulet égorgé.

#Pyth #Rezopanacom

L’image contient peut-être : 1 personne, costume

Millé Claude Mrandjo 9 h 

#civ: La communauté ivoirienne de Douala vient de recevoir Maître Josette Kadji a l'aéroport international de Douala.C'est un honneur rendu a une grande Femme combattante de la liberté qui a rendu un service historique a l'Afrique. Elle rentre désormais dans le panthéon de l'histoire du panafricanisme. Le Gouvernement Camerounais lui a déroulé le Tapis rouge. Honneur a toi Peuple Camerounais. Oui Camerounais et fier de l'être. Il a vraiment fallu du temps. La lutte continue.

Millé Claude Mrandjo dit le Général Bao, Représentant Afrique Centrale de la Coalition des Patriotes ivoiriens en exil(COPIE), Militant du FPI, Écrivain-Essayiste. #Rezopanacom

L’image contient peut-être : 7 personnes, personnes souriantes

Alexis Gnagno 5 h 

QUI EST LAURENT GBAGBO ?

PAR MAÎTRE Cheikh Koureyssi Ba, AVOCAT AU BARREAU DE DAKAR

Question : pour vous, c’est qui Laurent Gbagbo ?

MAÎTRE Cheikh Koureyssi Ba:

"Jérémie et Job à la fois ! L’homme politique le plus dénigré et le plus diffamé qui soit, mais aussi le dirigeant africain qui a connu le plus d’épreuves douloureuses tout au long de sa longue marche, à la fois !Même séquestré, il continue d’être accusé de tous les crimes !

Les disparus du Novotel, pro-Gbagbo notoires, enlevés alors que la résidence présidentielle de Cocody est sous un déluge de feu : c’est Gbagbo !

Le général Guéi, tué avec tous ses proches pendant que le président se trouve en visite officielle en Italie et que ses ministres, officiers, gendarmes sont affreusement assassinés et que c’est la débandade au plus haut niveau de l’Etat : c’est Gbagbo !

Le journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer enlevé et abattu alors que son enquête sur les magouilles du cacao révèle le rôle du trader Antony Ward de Armajaro, patron et mari de la sœur de LoÏc Folleroux lui-même fils de Madame Ouattara Dominique Nouvian, ex-veuve Folleroux, les pratiques spéculatives de la rébellion qui attaque toujours pour entraver la commercialisation du cacao et permettre donc la constitution d’énormes stocks, lesquels ne seront vendus qu’après que les prix se soient envolés à des hauteurs inédites pour des centaines de milliards de bénéfices allant dans les poches de Ouattara, Soro et leurs chefs de guerre : c’est Gbagbo qui l’a tué !

Et que dire de ces innombrables victimes, toujours « ramassées », découvertes et photographiées par les journaux proches de Ouattara au détour d’une rue, mutilées et sauvagement torturées, des morts dont la proximité et les incompatibilités d’humeur avec Ouattara, Soro Guillaume ou leurs chefs de guerre sont avérées : encore Gbagbo !

Les escadrons de la mort, Gbagbo ! Les charniers, à commencer par celui de Yopougon, où le principal protagoniste, un Malien payé en faux billets par Ouattara soi-même et qui, après son élargissement de prison au Mali pour détention et usage de ces faux billets, viendra se répandre dans la presse ivoirienne et confesser sa participation à la mascarade ? Encore et toujours Gbagbo !

Le vrai-faux massacre des femmes marcheuses d’Abidjan où l’on s’est rendu compte qu’entre Hollywood et Bollywood, il pouvait bien y avoir de la place pour les rebelles cinéastes de Ouattara à Abobollywood assistés par l’Afp et les grandes chaînes de télévisions, avec une morte ensanglantée qui se relève, croyant la scène terminée, et qui s’entend hurler en malinké « recouche-toi, ce n’est pas encore fini ! » : ne cherchez pas midi à quatorze heures, c’est encore l’effaceur qui est passé par là !

Voilà Laurent Gbagbo côté cour, le monstre que les professionnels du média-mensonge ont fabriqué et dont l’image a été pasteurisée et «vendue » aux naïfs et aux hurluberlus de la terre, tout cela pour en finir avec lui par tous les moyens parce qu’il symbolise la nouvelle Afrique, celle qui refuse de se coucher et qui a décidé de se tenir debout et de marcher vers son destin !

Evidemment, tout cela est peine perdue dans la mesure où les Ivoiriens, même ceux qui ne l’aiment pas, savent à quoi s’en tenir vis-à-vis de cet homme qui est resté constant dans sa démarche et sur qui les humiliations, campagnes de dénigrement et mensonges sordides n’ont eu aucune prise.

Aujourd’hui, plus que jamais, son aura est restée intacte, les épreuves qu’il a traversées avec stoïcisme et honneur ayant, en plus et de manière inattendue, contribué à le hisser à une altitude que nul n’aurait osé envisager !

Depuis sa « capturation »,comme dit Mme Kandia Camara, ministron de Alassane Ouattara en charge de… l’Education nationale, Laurent Gbagbo est devenu, paradoxalement, le maître incontesté du jeu. L’ombre de sa compétence couvre toutes les valses-hésitations de l’incompétent technocrate libéral Ouattara à la commune renommée d’expertise surfaite et à qui l’on ne confierait même pas un quignon de pain !

Les succès de sa politique s’affichent dans toute leur splendeur au moment où l’expert économiste n’arrive même pas à trouver le chemin du début des solutions pourtant annoncées à grands renforts de pub durant sa campagne pour assurer une seule journée normale du train de vie de la Maison Ivoire…

Ce grand conducteur de peuple a subi toutes sortes d’avanies, de souffrances et d’humiliations depuis 1970, six emprisonnements, la torture pour lui et ses proches, des
bastonnades, l’exil, des tentatives d’assassinat… S’inspirant de Job, son modèle de patience, il a tout enduré, sans se plaindre une seule fois, sans jamais prendre les armes!

Arrivé au pouvoir, il ne s’est vengé de personne, il n’a fait emprisonner personne, ni adversaire politique ni journaliste, alors qu’il a continué à être traité de tous les noms par ces derniers ! Au contraire il a permis un retour au pays des exilés, offert un statut enviable au feu général Guéi, à l’ancien président Henri Konan Bédié et à l’ancien premier ministre Dramane Ouattara, permis à ce dernier de participer à titre exceptionnel à la présidentielle, financé leurs formations politiques à des niveaux jamais atteints au monde (plus d’un milliard annuel par parti politique significatif), réuni tout ce monde autour de gouvernements d’union, en les laissant de plus déverser leur bile sur lui, comploter dans son dos et salir en permanence son nom, etc…"     #REZOPANACOM

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, lunettes_soleil

Ekedi Nathan Pape Noir  12 h 

MÊME LES JUGES SONT FATIGUÉS DE CETTE BENSOUDA.
FERME VITE LA PORTE AVANT QU'ELLE N'ARRIVE

Aucune description de photo disponible.

Marie Yapo 22 h 

VOICI LES CINQ JUGES DE LA CHAMBRE D’APPEL QUI VONT STATUER SUR LA REQUÊTE DU PROCUREUR.

Le nigérian , Chili Eboe-Osuji

L’ Anglais , Howard Morrison

Le polonais , Piotr Hofmański

La Péruvienne , Luz del Carmen Ibañez

L’ougandaise , Solomy Balungi Bossa

ZONECENTRE /#2CM

NB ils vont les libérer. Lorsque tu perds en première instance tu peux faire appel dans un certain délai, 
c 'est ce que le procureur a fait, l'appel a pour effet de vérifier si les juges d' instance ont bien dis le droit, le procureur a demandé momentanément de suspendre leur libération c 'est normal, je ne vois pas par quel miracle l' arrêt de la cour d'appel pourrait être contraire au jugement d' instance . Le dossier est vide.
Ils sont acquittés.

SOYONS SEREINS. DIEU A DÉJÀ AGI.
LE PRÉSIDENT GBAGBO ET SON FILS BLÉ SONT LIBRES.

EXCELLENTE JOURNÉE À TOUS!!!!
DIEU VEILLE.

L’image contient peut-être : 1 personne, lunettes et gros plan

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et lunettesL’image contient peut-être : 1 personne, deboutL’image contient peut-être : 1 personne, deboutL’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

Willy Bla 16 janvier, 19:27 

 Le Généralissime leader de la jeunesse ivoirienne et panafricaine vous salue....

Et moi je salue mon TOUA

GRANDE MARCHE CHÂTEAU ROUGE À RÉPUBLIQUE ce samedi 19 Janvier 2019 de 12h à 21h, de la résistance ivoirienne et panafricaine pour célébrer la libération du président GBAGBO, du ministre Blé GOUDÉ,exiger la libération des prisonniers politiques et militaires de CI
0695107897- 0758082886
Message à faire suivre...

L’image contient peut-être : 2 personnes, dont Gnahoua Jean- Claude, personnes souriantes, personnes debout et costume

Koua Justin 16 janvier, 18:01 

COMPRENONS-NOUS BIEN !

Le Président GBAGBO et le Ministre Charles Blé GOUDE sont acquittés. Les juges ne rendent pas une décision de non-lieu, ils disent acquittement. Que comprendre ?

• Non-lieu : l’on fait une instruction. L’on fait toutes les enquêtes et l’on se rend compte que le dossier est vide. L’infraction n’est pas constituée. Les faits n’existent pas. 
Le juge prend donc une décision à la fois partielle et provisoire. A tout moment, l’on peut réveiller le dossier si un élément nouveau nécessite que l’on vous entende à nouveau. 
Dans ce cas de non-lieu, vous n’avez pas une quiétude irréprochable. 
Nos illustres martyrs n’ont pas bénéficié d’un non-lieu, mais d’un acquittement.

• Acquittement : C’est une décision de fond. Le juge est allé au fond du dossier et a tranché. Les juges sont clairs : nos deux illustres martyrs ne sont responsables d’aucun crime. Jamais l’on ne pourra remettre sur la table les accusations sans fondement portées contre eux. Aucun élément nouveau ne peut les convoquer à nouveau devant le tribunal. Tout est bouclé.

Maintenant, jubilons, fêtons. Dans la quiétude, le Leader Unique, GBAGBO Laurent, flanqué de vérité et de justice, vient engager la réunification du pays, la réconciliation entre les enfants du pays, construire la paix, bâtir la Nation ivoirienne, consolider la République, parfaire la Démocratie.

Fils du Nord, de l’Est, du Centre, de l’Ouest, rassemblons-nous au Sud pour réserver un accueil chaleureux à notre MESSIE.

DIEU aime GBAGBO !

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.