SMAC d’Evreux : le virage à droite compromet la culture.

Le projet date de 2003, lorsque Jean Louis Debré était maire d’Evreux. La SMAC est une scène de musiques actuelles, un lieu d’animation culturelle regroupant à la fois une salle de concert de 600 places, une autre de 180 places «club», un restaurant, 6 studios de création, de répétition, d’enregistrement et de radio…

Le projet date de 2003, lorsque Jean Louis Debré était maire d’Evreux. La SMAC est une scène de musiques actuelles, un lieu d’animation culturelle regroupant à la fois une salle de concert de 600 places, une autre de 180 places «club», un restaurant, 6 studios de création, de répétition, d’enregistrement et de radio…

Pour l’heure, Evreux possède une salle omnisport dont le sous-sol obsolète fait office de salle de concerts (350 places) et joue régulièrement à guichets fermés ! Le nouveau projet dont les travaux ont déjà commencé est cofinancé par la Ville d’Evreux, le Grand Evreux Agglomération, la Région Haute-Normandie, l’Etat et l’Europe.

C’est un vrai projet de dynamisation dont les répercussions se feront sentir bien au-delà des frontières d’Evreux !

Mais suite aux dernières élections, la municipalité a changé, et le nouveau maire élu (Guy Lefrand, UMP) veut stopper net les travaux. Ce qui reviendrait à jeter par la fenêtre un billet de plus de 2 millions d’euros, à la seule charge de la Mairie, cette fois ci ! Quant à l’avenir des travaux déjà commencés ? Incertain, laissant probablement des ébauches de constructions à l’abandon, au cœur même d’Evreux ! Magnifique ville dont la Mairie, la cathédrale, le beffroi et le parvis récemment rénovés font la splendeur.  La ville possède aussi un théâtre à l’italienne, dont les travaux de rénovation ont commencé sous l’égide du Maire sortant et grâce au travail de l’association « Association pour la Sauvegarde du Théâtre à l’Italienne d’Evreux et sa Renaissance»

L'avancement actuel des travaux (http://ohlechantier.tumblr.com/) :

K3JCXqu.jpg

Le nouveau Maire propose en échange de la fermeture, dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, de créer des « orchestres scolaires » (sic). C’est malheureusement représentatif du fossé qui le sépare du monde de la culture…

https://www.facebook.com/photo.php?v=533297200122426&set=vb.442855342499946&type=2&theater

Il propose en outre dans son programme d’installer des caméras de vidéosurveillance, construire des parkings en centre-ville, et remet en cause les couloirs de bus et de vélos, qui ont pourtant permis de redynamiser le centre-ville piéton, et qui bien au contraire méritent d’être largement développés.

La ville d’Evreux risque donc de perdre beaucoup de ces dernières élections, le fait de voir s’affronter 2 candidats aux étiquettes bien définies à certainement joué en faveur  d’un vote de défiance contre le gouvernement. Malheureusement l’enjeu n’était pas là et les Ebroïciens risquent de se mordre les doigts de ce choix politique dont le slogan de campagne est en inadéquation parfaite avec le programme… « Réveillons Evreux » disaient-ils, en endormant la culture, la jeunesse, et l’espoir d’une ville dynamique.

Au-delà de l’impact régional qu’aurait la suppression de la SMAC, c’est un avertissement global sur les dangereuses répercussions que peuvent avoir un vote influencé par la politique nationale.

Vous pouvez suivre le groupe Facebook 

 Et signer la pétition en faveur du maintien de la nouvelle SMAC.

733d1d25b2040e71437f1cd23905c66e.jpg

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.