Vive les vacances... en Russie ?

Depuis plus un an, la société de téléphonie Iota finance des peintures murales monumentales en faveur des vacances en Russie. L'une des premières a été peinte, rue Loubianka à deux pas du siège du FSB, au moment où le gouvernement russe interdisait aux employés des ministères de "Force", la Défense et de l'Intérieur, les vacances à l'étranger.

Voyagez en Russie... Rue Loubianka. © CB Voyagez en Russie... Rue Loubianka. © CB

Depuis plus un an, la société de téléphonie Iota finance des peintures murales monumentales en faveur des vacances en Russie. L'une des premières a été peinte, rue Loubianka à deux pas du siège du FSB, au moment où le gouvernement russe interdisait aux employés des ministères de "Force", la Défense et de l'Intérieur, les vacances à l'étranger.

C'est ensuite le long du boulevard périphérique intérieur (Sadovaoe koltso) que d'autres peintures murales ont été installées.

Voyagez en Russie... sur le Sadovoe Koltso. © CB Voyagez en Russie... sur le Sadovoe Koltso. © CB
Comme celle ci, qui renoue avec la tradition des voyages très organisés en Russie, en particulier pour les croisières fluviales, sur la Moskova ou la Volga.

Voyagez en Russie... Plongée © CB Voyagez en Russie... Plongée © CB

Cette dernière  présente un caractère un peu irréaliste, la Russie malgré sa très grande diversité de climats et de paysages, n'est pas réputée pour ses spots de plongée.

Cette campagne d'une entreprise de téléphonie très proche du pouvoir et qui pour la petite histoire est controlé par le trust Garsdale (basé aux îles Vierges britanniques) de l’oligarque Alisher Usmanov vise à réduire le nombre de touristes russes à l'étranger et à augmenter les touristes en Russie. En effet si l'on reprend les statistiques du tourisme international de 2013, c'est à dire avant la crise économique et les sanctions, la balance touristique de la Russie était déficitaire de près de 40 milliards de dollars. Selon la Banque mondiale http://wdi.worldbank.org/table/6.14 30 millions de touristes étrangers en 2013 ayant rapporté 20 milliards de dollars à la Russie alors les touristes russes étaient 54 millions à être partis à l’étranger en 2013 et ils avaient dépensé 59 milliards de dollars hors de Russie.

Début juin, l'Agence fédérale russe du tourisme se félicitait que pour le premier trimestre 2015, 6,5 millions de Russes aient visité un pays étranger, à comparer aux 9,4 millions du premier trimestre 2014, soit une baisse de 30% des touristes russes à l’étranger. Pendant la même période 5 millions de touristes étrangers sont venus en Russie au cours du premier trimestre 2015, venant principalement de Chine, de Pologne et de Finlande. Les touristes chinois fournissent le premier contingent de touristes étrangers avec 1,1 millions de visiteurs dont 400 000 touristes, détronant les Allemands, mais la Russie n'est pas encore rentrée dans la liste des 10 destinations favorites des Chinois. http://www.themoscowtimes.com/news/article/russian-tourism-plunges-amid-economic-crisis/523256.html

Artek, nostalgie des camps de pionniers soviétique © CB Artek, nostalgie des camps de pionniers soviétique © CB

Toujours, au mois de juin, le GOUM, le grand magasin de la Place Rouge situé en face du Kremlin, a organisé une exposition rétrospective du camp de pionniers soviétiques Artek, un camp de vacances des enfants de la nomenklatura communiste, y compris étrangère qui situé sur la côte méridionale de la Crimée, pas très loin de Yalta. Ce camp a continué à fonctionner après l'éclatement de l'URSS et drainait les enfants de la nouvelle bourgeoise post-soviétique russe et ukrainienne. Àvec l'annexion de la Crimée, il ne va cibler que les enfants de la nouvelle nomenklatura poutinienne.

Le nouvel Artek © CB Le nouvel Artek © CB

Pour prolonger

L'ancien

À noter aussi que le film soviétique de 1935 Novyi Guliver a été tourné en partie dans le camp http://www.youtube.com/watch?t=14&v=CH7uoDAnfK8

Артек, Крым 1939 год - Столица отдыха детей. Документальный фильм © Виктор Тарасов

Et le nouveau...

Russia: Artek - the Soviet era summer camp - nationalised © Ruptly TV

ARTEK-TV. "Артек" принимает первую смену 2015 года. © Artekua

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.