On n’a pas oublié les dérapages de l'UMP

Si Martine Aubry et le Parti Socialiste ont eu le courage d’exclure Georges Frêche du PS et maintenant de présenter une liste socialiste aux Régionales en Languedoc-Roussillon, on ne peut pas en dire autant de l’UMP qui est très mal placée pour donner des leçons quand on sait qu’un député indigne de la République, condamné pour propos homophobes par la justice, a été investi par l’UMP aux dernières élections législatives et siège aujourd’hui dans le groupe UMP de l’Assemblée nationale. On n’a pas non plus oublié les dérapages « auvergnats » de Brice Hortefeux et, le week end dernier, du maire UMP de Franconville à propos de notre tête de liste Val d’Oise, Ali Soumaré, qu’il a comparé à un joueur réserve du PSG !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.