Christophe Girard
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

1 Éditions

Billet de blog 6 nov. 2015

Pourquoi je ne suis pas à nouveau candidat aux élections régionales

Christophe Girard
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il y a une semaine, la candidate Les Républicains a présenté ses listes pour les élections régionales en Île-de-France pour les scrutins qui auront lieu les 6 et 13 décembre prochains. 

J’ai découvert la présence, en position éligible, de nombreux maires d’arrondissement sur la liste parisienne du parti conservateur. Je regrette et dénonce cette culture du cumul des mandats, poison de la démocratie. 

En effet, depuis quelques années maintenant, le non cumul des mandats est devenu une évidence et une règle saine au Parti Socialiste. Ce principe, largement soutenu par les Français, est une des réponses à la défiance de plus en plus importante des citoyens à l’égard des hommes et des femmes politiques.

Quelle erreur de ne pas saisir, comme nous le faisons, cette nouvelle échéance pour créer la relève politique en proposant de nouveaux candidat-es au regard neuf à des places éligibles de manière à ce qu’ils agissent à leur tour au sein d’un des hémicycles les plus formateurs, pour le bien d’une Région aussi riche, diverse et passionnante que l’Île-de-France.

Etant maire du 4e arrondissement depuis 2012, j’ai vécu l’expérience de mener de front le mandat municipal avec celui de conseiller régional. Etre maire c’est un engagement de tous les instants, auprès des habitants, des acteurs économiques et sociaux. Cela implique aussi de nombreuses réunions avec les directions de la Ville, les adjoint-es à la maire, le commissariat, la préfecture de police… pour faire avancer chacun des projets que l’on porte pour l’intérêt et la vitalité de Paris.

Or, l’activité de notre ville capitale est tellement intense que nous siégeons en conseil de Paris trois jours par mois, auxquels s’ajoutaient, me concernant pour la Région, deux jours de présence au conseil régional - souvent dans la foulée du conseil de Paris - soit une mobilisation en séances d’une semaine par mois.

A cela s’additionnent des réunions régulières pour préparer le conseil régional et participer aux commissions diverses. En tant que conseiller régional je représentais également cette collectivité dans de nombreux conseils d’administration d’institutions franciliennes avec l’exigence d’une présence la plus assidue possible, d’un accompagnement et d’une défense pugnace des dossiers.

Toutefois, dans le débat sur le non-cumul des mandats, si je suis opposé au cumul de certaines fonctions, je défends le principe qu’un conseiller d’arrondissement ou un conseiller de Paris, puisse candidater à une autre fonction éligible. Cela peut créer des passerelles souvent nécessaires entre des institutions qui interagissent sur le même territoire pour l’intérêt général.

Ainsi un conseiller de Paris qui siège à l’Assemblée Nationale ou un conseiller d’arrondissement présent à la Région peut être un atout supplémentaire pour Paris et pour les arrondissements. 

Par ailleurs, pour moi, la politique n’étant pas un métier, mais un mandat, une mission, il me parait essentiel de garder une activité professionnelle à temps partiel pour conserver un lien avec la réalité du monde économique. Il faut éviter de créer une dépendance à l’indemnité de représentation qui parfois peut être une des motivations de certains Élus à se maintenir à une fonction en empêchant ainsi le renouvellement si souhaitable en politique. 

J’ai siégé durant un seul mandat au conseil régional, de 2010 à 2015, ce qui m’a permis de participer à certains conseils d’administration d’universités et de lycées parisiens. Je ressens, en quittant mon mandat, confiance, fierté et bienveillance vis-à-vis de la nouvelle liste menée à Paris par Marie-Pierre de la Gontrie qui a su constituer avec Claude Bartolone une équipe mêlant expérience et renouvellement que j’espère de tout cœur victorieuse les 6 et 13 décembre prochains pour une Ile-de-France humaine.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Dans notre émission ce soir, reportage aux portes de l'Union européenne, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. En plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement