Christophe Girard
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

1 Éditions

Billet de blog 19 nov. 2014

Quand l’UMP Paris joue avec le feu des valeurs républicaines

Une pétition circule pour interdire l’exposition Exhibit B de Brett Bailey programmée au Centquatre, à Paris, dans le XIXe arrondissement, et le groupe UMP au Conseil de Paris a présenté un vœu en ce sens ce mardi 18 novembre.C’est grave, inquiétant et réactionnaire.

Christophe Girard
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Une pétition circule pour interdire l’exposition Exhibit B de Brett Bailey programmée au Centquatre, à Paris, dans le XIXe arrondissement, et le groupe UMP au Conseil de Paris a présenté un vœu en ce sens ce mardi 18 novembre.C’est grave, inquiétant et réactionnaire.

Je vais y revenir.

Cette exposition forte d’émotions et de sens parle de racisme, d’exclusion et de colonialisme. Elle parle de l’humain et pointe les moments où nous cessons d’être humains. Elle montrerait l’ineffable, l’indescriptible, l’insoutenable ? Bien sûr.

Mais alors devrait-on cesser de montrer des images d’Hiroshima, du Rwanda, d’Auschwitz, de la Guerre de 14-18 ? Parce qu’elles sont insoutenables et dégradantes ? Il s’agit pourtant du nécessaire devoir de mémoire et de réfléchir sans cesse et sans concession ou raccourci à la notion d’humanité. Quand j’entends et vois cet appel à la censure je ne peux m’empêcher de penser également à ces images récentes d’outrance des manifestations dites Manif pour tous où des enfants trop jeunes pour comprendre les sexualités sont « exhibés » par leurs parents avec force pancartes ou à cette image insoutenable d’une banane exhibée à l’endroit de la Garde des Sceaux, à Angers, pays de la douceur angevine, parce que Christiane Taubira est Française de Guyane et qu’elle a défendu une loi d’égalité avec courage, convictions et persévérance.

C’est un glissement général vers le populisme et l’extrémisme qui est en cours.

Alors, que des élus parisiens en 2014 relaient une telle pétition me semble grave, inquiétant et particulièrement violent. Ils insultent au passage la mémoire de Malraux, de Duhamel, de Michel Guy…

Bruno Julliard, premier adjoint et chargé de la culture a rappelé le principe d’indépendance avec force et détermination en réponse au vœu présenté.

Cette exposition, qui a voyagé dans le monde entier, fait appel aux consciences et peut aider les jeunes générations à mieux analyser le racisme et comprendre les dégâts du colonialisme, d’une manière différente, peut-être plus profonde.

Nous assistons en direct à un effritement des valeurs, les valeurs de la République dont la liberté de programmation et de créer en toute indépendance.

Dorénavant tout groupe de pression type Tea party américain peut prétendre obtenir une oreille attentive au nom des parts de marché avec des formules comme « ça ne coûte pas cher ». Ce lobby ose s’appeler « Sens commun »,  ne devrait-il assumer sa vraie nature et dévoiler son vrai nom : « Sens unique » ?

Mais revenons au Centquatre. Remarquablement dirigé par José-Manuel Gonçalvés et son équipe, c’est un lieu de brassage, de métissage et d’éveil. On y apprend le sens critique si nécessaire à la construction de la personnalité de tout citoyen et en particulier des plus jeunes mis à mal par la société de consommation et ses frustrations.

Nous, démocrates, n’accepterons jamais que l’on « abroge » la démocratisation culturelle si fragile et si nécessaire à la cohésion républicaine.

Christophe Girard

Président du Conseil d’administration du Centquatre, Etablissement artistique de la Ville de Paris

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Dans notre émission ce soir, reportage aux portes de l'Union européenne, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. En plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
La beauté fragile d'un combat
« Nous ne combattons pas le réchauffement climatique, nous nous battons pour que le scénario ne soit pas mortel. » Parfois, par la grâce du documentaire, un film trouve le chemin de l’unisson entre éthique et esthétique. C’est ainsi qu’il faut saluer « L’hypothèse de Zimov  », western climatique, du cinéaste Denis Sneguirev, à voir absolument sur Arte.
par Hugues Le Paige