Lettre ouverte aux Militants et aux Citoyens de France

Lettre ouverte à mes camarades de tous partis, au monde associatif et aux mouvements citoyens qui envisagent un rassemblement sur des valeurs saines pour les élections législatives et les élections présidentielles, devant l'urgence de se rassembler autour d'un programme et de valeurs plutôt que de se mettre en ordre de marche derrière une personne.

En 2017 auront lieu successivement les élections présidentielles et législatives. La tournure que prennent les événements est plus qu'inquiétante, et à l'heure ou la classe politique rétropédale sur les questions sociétales, au moment où chacun parle de rassembler, mais autour de lui, ne pensez-vous pas qu'il est temps cette fois d'en faire vraiment plus ?

En effet, alors que le nombre d'abstentionnistes ne cesse d'augmenter, et que pire certains ne sont même plus inscrits sur les listes électorales, on est en droit de se demander si les menus servis par la classe politique actuelle ne sont tout simplement pas devenus indigestes. Si vous croyez en l'homme providentiel qui effectuera les réformes nécessaires pour le peuple, ne vous donnez même pas la peine de lire ce qui suit. Par contre si vous pensez que le travail d'équipe peut mener à un renouveau, et que l'union fait la force, débutons ensemble cette nouvelle aventure.

Ces dernières années, on assiste à la naissance de mouvements citoyens avec plus ou moins de succès, mais aussi aux déclarations de plusieurs politiques qui tentent d'insuffler un renouveau en rassemblant autour d'eux. Des nouveaux partis politiques ont vu le jour, mais aucun n'arrive réellement à émerger. Alors, décidons ensemble et préparons le changement maintenant !

Pour les présidentielles :

Nombreux sont ceux dans les partis de gauche qui réclament une primaire, et d'ailleurs certains préparent déjà le terrain. Est-ce qu'il faut faire ? NON, car effectivement si l'idée en elle-même est séduisante, encore une fois, on place la charrue avant les bœufs. C'est autour d'un programme qu'il faut se rassembler et pas autour d'un homme ou d'une femme. Mieux, je dirais que c'est une équipe qu'il faut préparer, et pas juste une personne. On doit oublier la politique politicienne pour amorcer des réformes. Je propose donc une vraie primaire basée sur un débat d'idée, sur la mise en place d'une potentielle équipe gouvernementale. Et ça, ce serait inédit.

Pour les législatives :

Après les dernières élections, préparer des candidats issus de la société civile et renouveler la classe politique est devenue une priorité. Oublions le parachutage, les petits arrangements entre amis, et redonnons le pouvoir au citoyen. C'est plutôt facile à dire, mais si toutes les bonnes volontés se rassemblent c'est aussi facile à faire. Trop de fois les choses ont étaient mal faites, faisons les bien. Il suffit de créer les règles et d'avoir une charte éthique commune à l'épreuve de tout :

- Le non-cumul des mandats

- Le renouvellement des mandats limité

- La totale transparence sur l’utilisation des « Indemnités représentatives de Frais de Mandat ».

- La fin de l’opacité de la « Réserve parlementaire » par la mise en œuvre d’une méthode de distribution citoyenne (ex. : Méthode Isabelle Attard, députée du Calvados).

- Le soutien à une nouvelle clause d’éligibilité, à savoir l’absence de toute condamnation pour des délits ayant trait à la gestion de l’argent public et à la corruption.

- La fin de tout ce qui concourt à une Justice à deux vitesses qui protègent les élus et ministres plus que les simples citoyens (levées d’immunité, CJR, statut pénal du Chef de l’État…)

- La lutte contre les conflits d’intérêts, tant par la prévention que par les sanctions

- Le renforcement des droits des citoyens par une participation plus active à la gestion des affaires publiques (référendum citoyen, assemblée citoyenne)

- L’encadrement strict du lobbysme avec des sanctions à la clé

Stop aux guerres de paroisses :

Les prochaines échéances politiques doivent marquer un changement profond dans notre société. Alors créons et rassemblons une alternative et faisons fit des égos de ces dinosaures de la politique. Le Revenu de Base doit être la pierre angulaire de ce nouveau projet, aussi regroupons-nous autour d'une société ou la Recherche, l'éducation et la culture sont au centre des débats, où l'indépendance de la Justice lui permette de combattre et de punir les criminels et la corruption. Un homme doit être défini par ses actes et pas par sa couleur, sa religion ou sa sexualité. Assez de tergiversation avec la Finance, combattons-la. Des solutions il en existe, vous les avez, nous les avons. Appliquons-les !

Alors, ne me parlez plus de vos partis que vous comparez à des bateaux qu'il ne faut pas quitter et dans lequel vous luttez pour vos valeurs depuis des années sans aucun résultat. Arrêtez de vous comporter en Don Quichotte et de poursuivre des chimères. Dites-vous une bonne fois pour toutes que ce n'est pas un parti qu'il faut sauver, c'est notre pays. N'attendez pas un sauveur, le sauveur, c'est vous.

Si « On ne lâche rien » et qu'on se cramponne à des demi-mesures en espérant un miracle, nous sommes voués à l’échec. Rendons ses lettres de noblesse à la politique. Il est temps de choisir un camp. Moi j'ai choisi le mien. Et vous ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.